En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le Syntec fait de l'?"il aux étudiants avec Pasc@line

La chambre syndicale des SSII et des éditeurs forme avec 31 écoles d'ingénieurs une association visant à attirer les étudiants vers les métiers informatiques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • totoleplubo
    totoleplubo     

    Et dire que tous ceux qui travaillent en SSII revent d'en sortir a peine embauchés. Voila pourquoi elles recrutent autant. Avant d'essayer de seduire les jeunes, elles devraient peut etre revoir leur mode de fonctionnement: au debut tout est rose: job super interressant, bon salaire, esprit jeune, perspective de carriere impecable. Et puis le job interressant, on se rend compte que c'est la premiere mission, apres, on prend ce qu'il y a, meme si c'est pas ce qu'on veut faire. On prend "si possible" (= forcement) ses vacances entre 2 missions. Et chez le client, meme pas droit a la cantine, etant donné que les contrats ne sont pas signés en pensant au gars qui va bosser, mais au pognon que son travail va rapporter. Quand au salaire, et bien ....
    Bref, la meilleure pub que puisse se faire une SSII, c'est celle que font ceux qui y bossent. Et ca, et bien c'est loin d'etre gagné.

  • Sylvain228
    Sylvain228     

    Ah le fameux mythe de la pénurie d'informaticiens qui revient régulièrement pour permettre aux entreprises d'embaucher de la main d'oeuvre jeune et docile... pt'et que tout simplement les lycéens connaissent des informaticiens qui sont au chômage, d'autres qui sont exploités,... voilà qui pourrait expliquer le désintérêt... sans parler des délocalisations de plus en plus nombreuses des services informatiques vers l'Inde et la Chine...

Votre réponse
Postez un commentaire