En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le Simavelec réaffirme son soutien à la copie privée

Pour le Syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques, la copie privée est un droit inaliénable du consommateur. L'organisation professionnelle se prononce aussi pour un meilleur encadrement des sommes versées aux ayants droit en compensation de la copie privée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • cs
    cs     

    Tout à fait d'accord. Malheureusement c'est un rêve. Pour beaucoup de "pigeons" (y compris pour ceux qui ne font pas de copie )il sera plus facile de se priver ou de payer que de boycotter.
    Helas 3 fois helas

  • cs
    cs     

    Cher ami(e)
    Merci d'être d'accord avec moi. Mais j'aimerai puisque l'on parle le même langage que ce vol organisé n'est pas seulement pour les CD mais aussi pour les photocopies. J'explique:

    le CFC (centre français de photocopiage issu de la sacem) quai des Grands Augustin à PARIS, se fait verser par le biais de l'éducation nationale via lycée, collège, une somme de (à lépoque) 10 francs par éléves pour parait-il reverser ces dites sommes au auteurs et ayants droits. Mais question: qui sont les ayants droits d'homère, de Jules césar ( la guerre des gaules)et de tant d'autres écrivains disparus depuis et qui n'ont aucuns héritiers? Je vous laisse le soins de calculer les sommes versées à cet organisme sachant qu'il y a plus de 15 millions d'élèves en France. Faites passer Merci à bientot

  • meynial
    meynial     

    Si on comprend que tout auteur a droit à une compensation sur la copie POINT TROP n'en FAUT !
    Les supports ont DEJA été taxés à ce titre (y compris pour ceux qui ne font pas de copie )
    Que ces messieurs avides de fric n'oublient pas une chose : ils ne sont RIEN sans les acheteurs !
    En cas d'exagération 1 solution imparable :le BOYCOT (ne serait-ce que temporaire) , tant des CD et DVD bridés à la copie que des supports de copie surtaxés (après tout si on ne peut plus en faire sans se ruiner ou est la gène ?)
    Ce n'est qu'une question de solidarité entre pigeons ....

  • Rapen
    Rapen     

    Quand un ouvrier, ou une usine qui fabrique quelque chose qui est vendu; il ou elle ne retouche pas après des droits chaque fois que celui qui l'a acheté s'en sert.
    Quand une chose est vendue, celui qui l'a acheté devrait avoir le droit d'en faire ce qu'il veut.
    Si ces Méssieurs les chanteurs de maintenant qui chantent plutôt comme des casseroles ne sont pas contents, ils n'ont qu'à aller travailler à l'usine ou faire autre chose s'ils savent le faire!

  • Walter Sarrazin
    Walter Sarrazin     

    Il est anormal que les taxes finissent par dépasser le coût du support (cas pour les grosses commandes).

    Et à qui vont ces sommes prélevées par la SACEM ? comment sont identifés les REELS ayant-droits ? j'ai l'impression que ce racket sert surtout à alimenter une nuée de parasites du ShowBizz sur le dos des professionnels de l'informatique.

  • cs
    cs     

    à la Sacem 0,35 euros par cd vierge et reversé à cet organisme ça c'est du piratage bien que je respecte le droit des auteurs à récolter les fruits de leur labeur, mais point trop n'en faut.

  • al_
    al_     

    Ou sont les pirates?

Votre réponse
Postez un commentaire