En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le seul condamné par la Hadopi échappe à son sort in extremis

Mis à jour le
Le seul condamné par la Hadopi échappe à son sort in extremis
 

Condamné à une coupure d'Internet de 15 jours et 600 euros d'amende, un employé de la marie de Montreuil a été sauvé par le décret qui abroge ces mesures.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Ratibois
    Ratibois     

    Un bel exemple de gachis de l'argent public. Nous avons payé des fonctionnaires incompétents (voir les réponses de la HADOPI à VLC) inutiles et globalement décriés pendant plusieurs années. A ce sujet, où en est le programme chargé de réduire les commmissions et autres organismes qui ne servent qu'à rétribuer grassement des copains de copains de personnel politiques ?

  • Passares
    Passares     

    Si cela n'avait été un nouveau recul des droits des citoyens et des dépenses aussi inutiles pour les contribuables on ne pourrait que rire du ridicule une fois de plus démontreé de nos politiques et de l'inneficacité de nos fonctionnaires.

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    "coupure d?Internet de 15 jours et 600 euros d?amende....qui abroge ???ces mesures???." et "La peine de suspension de 15 jours ne sera jamais appliquée" (PCImpact)*********Ce qui laisse à penser qu'il faudra quand même qu'il paie 300 Euros par morceau, ce qui fait quand même cher le morceau de flanflan******"Le 9 juillet, le ministère de la Culture publiait un décret.... Il abrogeait la suspension d?accès à internet, peine complémentaire à la fameuse contravention pour défaut de sécurisation. La ministre applaudissait sa décision sur son compte Twitter : « La coupure internet c'est fini. Le changement c'est maintenant »." (PCIMPACT)**********Oui, le changement c'est maintenant, au même titre que sur la route, on n'interdit pas de rouler, n'enlève pas QUE des points, ne coupe pas l'accès internet (tant mieux), MAIS alors on va pas se gêner pour palper un max de fric.... Le changement c'est maintenant doivent se dire de nombreux petits contribuables en voyants ce qu'ils doivent au Fisc....faudra encore couper soi même dans les dépenses...

Votre réponse
Postez un commentaire