En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le satellite au secours de la télévision mobile personnelle

Mis à jour le
Le satellite au secours de la télévision mobile personnelle
 

Bruxelles a autorisé deux opérateurs à diffuser la télé par satellite sur les terminaux mobiles. Une solution complémentaire voire concurrente de la TMP, toujours au point mort.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • precis
    precis     

    La norme DVB-SH est en fait une norme de diffusion non pas directement par satellite mais par répétition terrestre. Le satellite est bien à l'origine du signal mais ensuite il est répété au sol par voie hertzienne. Du coup pas besoin de parabole.

  • Eric du nord
    Eric du nord     

    En réponse à ceux qui considèrent la solution satellitaire avec septicisme je voudrais apporter les précisions suivantes.
    Il est exact qu'un signal satellitaire en bande S (la bande pressentie pour cette diffusion par satellite vers les mobiles) ne penetrerait que très faiblement les constructions. C'est un problème évident pour un service dont toutes les études démontrent qu'un des modes de consommation important sera l' "Indoor". C'est la raison pour laquelle les systèmes envisagés sont en fait des systèmes hybrides qui combinent une composante satellitaire pour les zones faiblement urbanisées et une composante terrestre qui fonctionne à la même fréquence mais à plus forte puissance pour la couverture à l'intérieur des bâtiments. Avec un tel schéma on parvient à déployer une infrastructure permettant la couverture d'une zone plus grande, avec une qualité de service équivalente à la TMP en UHF pour environ la moitié du coût. Cela veut aussi dire un coût de service très sensiblement inférieur. Il est accesoirement intéressant de constater que les sites des antennes radios des opérateurs de téléphonie mobile dominants sont les points idéaux pour l'installation de ces répéteurs terrestres de TV mobile par système hybride. Reste encore à convaincre les fabricants de terminaux, mais cela aussi est en voie d'être fait.

  • didier_bc
    didier_bc     

    Ce n'est pas la raison ! Par Sat, la fréquence est bcp plus haute, et ne passent pas à travers les murs, toits, etc... Ce qui oblige d'avoir une visibilité directe sur le satellite. Donc impossible de recevoir à l'intérieur, dans le métro, etc...
    La TNT avec votre petite antenne sur la télé, ou avec le stick USB derrière le Pc, ça aurait été impossible avec le Sat : faut une parabole ou au moins être à l'extérieur...
    Ce ne sont à mon avis pas les mêmes possibilités : complémentaire oui, mais pas le Sat à la place du terreste.

  • Mauchrist
    Mauchrist     

    la question est :
    pourquoi ont-ils fait la TNP par hertzien au lieu de passer par le satellite ?
    Le besoin de donner du travail à des entreprises de copain/coquin ? Avec les "conseils" de changer d'antenne... ce qui n'était pas nécessaire...
    D'autant plus qu'elle y est par le sat.

  • Olivier....
    Olivier....     

    Bonjour

    Enfin les grosses têtes qui décident se servent de leurs petites cellules grises !!!
    Le satellite est le moyen de diffusion idéal pour couvrir de grandes étendues à moindre coût. De plus changer de norme ne coûte quasiment rien.

    On a dépensé des milliards pour promouvoir le développement du câble et de la TNT alors qu'une diffusion par satellite aurait couté 100 fois moins cher avec une couverture à 100% du territoire et une évolutivité extraordinaire. Mais les gens qui savent mieux que les autres en ont décidé autrement (une fois de plus).

    A+

    Olivier

  • +1man
    +1man     

    +1 Sa ne me servira pas a grand chose si c'est par satellite : sa passe pas a travers le toit ? De plus, il vaut mieux investir dans le trés haut débit

  • Phy.
    Phy.     

    On propose plein de choses parce qu'on sait faire techniquement.

    Qui a réalisé une étude pour savoir s'il y a un besoin exprimé de télé sur mobile ? A quel prix ? Pour quel contenu ?

    Personnellement, en 3G, ce qui m'intéresse, c'est la visiophonie sur portable, n'importe où en France (et même en Europe) et sans surcoût.

    Alors, avec une couverture territoriale hasardeuse, des forfaits plus chers et une offre orientée internet, et sans Skype en plus, j'aimerais bien que l'Idate nous indique quelle est la part de la 3G face au bon vieux GSM !

    Quant à la TMP / TMS, si c'est pour tripler la facture, avec des programmes non adaptés et une connexion qui coupe dès que le RER passe en souterrain, ça m'étonnerait que ça décolle, par satellite ou pas !

Votre réponse
Postez un commentaire