En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le régulateur des télécoms plaide pour un report de la loi antipiratage

Le régulateur des télécoms plaide pour un report de la loi antipiratage
 

L'Arcep a demandé au gouvernement de retarder l'application de la future loi antipiratage, pour laisser le temps aux FAI de s'adapter.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Greg23
    Greg23     

    je pense comme toi, une augmentation de l'abonnement (legere)

    car bon couper une connection internet, alors que toute une famille peut etre s'en servir, a des fin commercial, ou alors pour leur travail...

    je doute qu'il soit content par ce qu 1 personne a telecharger....

    donc pour moi ce n'est pas loa bonne solution, car les plainte vont tomber,......

  • Dédé011950
    Dédé011950     

    Je ne comprends pas le mot "piratage"?.Quand j'enregistre un film ou de la musique via la tv,c'est autorisé,avec les enregistreurs CD/DVD ça vous donne un tres bon resultat.Alors quelle différence entre copier sur le net et copier via la TV.Je n'ai pas encore vu un artiste "mourrir de faim" depuis que internet est a disposition du grand public.Je pense que le gouvernement à autre chose à faire.....................

  • alors!
    alors!     

    Les gouvernements pour défendre des "intérêts particuliers" font des "lois" qui obligent des particuliers les FAI de servir leurs instances "policières" c'est le début du Fascisme, du Communisme, de la dictature.NI PLUS NI MOINS.
    valable pour tous nos "politiqueux" sans considération de couleur (politique s'entend).

  • skywhisky
    skywhisky     

    Plus de liberte,voila ce que sait,ils appellent ça du piratage,désolé mais je télécharge des films et je ne les revends à personne,je regarde et puis j'efface,ça m'évite d'aller louer des films qui sont des fois nuls.je n'achète de toute façon jamais aucun film meme quand je n'avais pas internet.

  • Nyme5652
    Nyme5652     

    Et pour compléter le message ci-dessus, insistons sur le fait que couper l'accès à un utilisateur, même si pirate, à l'internet constitue une violation du droit à l'information et à la culture (et encore, si cette personne utilise Internet à des fins commerciales (tout piratage mis à part), ne parlons pas du préjudice financier et/ou moral).
    Enfin, cette soit disant liste noire ne constituerait-elle pas une autre forme de liste commerciale que les FAI se passeraient les uns les autres, transmettant, par la même occasion, des informations personnelles sur lesdits utilisateurs ?
    De telles mesures ouvrent les portes de dérives tout à fait injustes, voir même parfois illégales et / ou anticonstitutionnelles.
    Que les majors de cette industrie souhaitent un certain contrôle du piratage est parfaitement compréhensible mais pourquoi s'enfermer dans des mesures irréfléchies et qui mènent quasi-systématiquement à des impasses obligeant à réviser la question une n-ième fois ?
    Au lieu de tenter de favoriser une minorité "toute puissante", instaurer des mesures moins extrêmes et trouver des alternatives telles que la "légalisation" ou tout du moins, la tolérance de la copie ou du téléchargement par une légère augmentation du forfait d'abonnement (comme il a déjà été proposé) n'est-il pas une solution valable tant pour l'un que pour l'autre ?
    Il serait donc temps d'arrêter cette politique du "tout ou rien" et d'envisager le point de vue des deux parties à la fois...
    Rappelons tout de même que des taxes sont prélevées sur chaque support et média vierge que nous achetons (même s'il apparait aujourd'hui un semblant d'évolution aux vues des news) pour compenser le manque à gagner de ces industries; donc envisager cette "riposte graduée", même si "graduée" et reportée, va à l'encontre du fondement de ces taxes.
    Il serait temps de dépoussiérer tout cela et d'aller de l'avant !

  • rieca1
    rieca1     

    À l'Etranger, si la technique par satellite progresse et les
    prix baissent, les internautes agiront comme les nantis avec la fuite de leurs capitaux.
    Nous n'attendons que cela , comme nous le faisons pour aller acheter aux frontières.
    Continuez ainsi ,Monsieur le président à "aider"la production nationale et à nous encourager à aller dépenser l'argent ailleurs aprés la baisse du pouvoir ,d'achat que vous favorisez malgré vos belles promesses "bidons"!

  • news5652
    news5652     

    En conclusion pour faire plaisir à une toute petite minorité de pseudo ayants droits, les autorités françaises semblent vouloir "emmer...." beaucoup de monde....
    Sommes nous toujours en démocratie quand une petite minorité de personnes impose à l'ensemble d'un pays des lois afin de favoriser leurs interets personnels au detriment de la collectivité?

Votre réponse
Postez un commentaire