En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le point de la Cnil sur le harcèlement virtuel
 

EN BREF. Parce qu’elle dit constater une recrudescence des lynchages en ligne de professeurs par...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • lucjean1947
    lucjean1947     

    La vérité c'est qu'Internet n'est pas un univers virtuel. C'est une partie du monde réel. Quand un jeune américain se suicide parce qu'il est harcelé sur Internet au sujet de son homosexualité, peu importe que ce soit sur Facebook, Twitter, sur un blog, ou ailleurs. Le harcellement est répréhensible quelle que soit la manière dont il s'exerce. Sur Internet, par SMS ou avec un bon vieux téléphone filaire à manivelle. Il suffit d'appliquer la loi, rien que la loi, toute la loi.

  • The Bloodhound Gang
    The Bloodhound Gang     

    Je remarque qu'à cette notion de harcèlement numérique, constituée d'une foule d'infractions déjà prévues et réprimées par différents textes (Code pénal et loi de 1881 sur la liberté de la presse notamment), n'est pas intégré le fameux délit d'usurpation d'identité tant voulu par nos légiférants.

    Où l'on remarque qu'il s'agit plus d'une lubie que d'un réel besoin, que l'on croit qu'une loi va régler le problème alors que le spam est toujours aussi présent dans nos vies quotidiennes.

    Le net a besoin de réelles volontés intelligentes, pas de rapports issus d'Autorités Administratives Indépendantes (sic...) dont les actions sont peu dynamiques (un comble pour une technologie comme le net) et peu contraignantes. M. Türk avait besoin d'un rapport sur ça pour s'attaquer au problème pour de vrai ? Désolant...

Votre réponse
Postez un commentaire