En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le peer-to-peer menacé, l'EFF contre-attaque

Face aux menaces de procès en série brandies par la RIAA, l'Electronic Frontier Foundation réclame une révision de la notion de copyright et la légalisation du partage de fichiers sur Internet.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

34 opinions
  • defaultuser
    defaultuser     

    mais elles feront des dégats dans leurts chute... je pense qu'il est très difficile (voire impossible) de trouver une solution qui convienne a tous le monde. La RIAA va commencer par poursuivre un max comme elle l'a dit, le piratage ne va pas ou peu reculer, et elle va faire une pause dans sa lutte pour faire le point: a ce rythme les majors ne vivront bientot plus que des indemnité des pirates ayant perdu a la gigantesque loterie organisée par la RIAA, puisqu'elles se discréditent de plus en plus vis a vis des consommaturs qui, exaspérés d'etre ainsi fliqués,téléchargeront tout autant mais n'achèteront plus (c'est ca la force de la masse populaire: le boycott). et au final, les artistes, comprenant ou est leur intéret vivront de concert et créront des sites de download payante qui, si ils n'arreteront pas le piratage, le rendront moins justifiable et redonnera son vrai prix a l'art: on dl la merde et on paye la bonne ziq... et alors sans les artistes dont elles se proclament les portes paroles les majors n'auront plus qu'a pomper tout ce qui pourra encore l'etre avant de se tourner vers la solution de la préretraite et du dépot de bilan.

    Voila j'ai longtemps réfléchi a la question et je pense que si ce n'st pas une fin sure et certaine, c'est une fin tout a fait plausible étant donné que rien ne pourra arréter le piratage et surtout pas la RIAA qui, meme a 100 procès par jour et a supposer qu'elle dissuade la moitié des pirates de downloader, mettrait 2000 ans à venir a bout des récalcitrant. (calculez vous meme au moins 400 000 pirates /2 = 200 000 / 100 = 2000ans bon courage messieurs de la RIAA)

    Ah oui! un dernier mot dl mes frères! durant le chaos que nous traversons, les profiteurs sont rois et il y a fort a parier que la majorité d'entre nous sortiront sans dommage de cette gueguerre avec une jukebox impressionnante! alors longue vie a l'internet et profitons bien des quelques années de dl libre qu'il nous reste...

  • Tchouken
    Tchouken     

    Je suis d'accord avec toi, l'internet n'est pas gratuit aux Etats Unis, il ne faut pas tout confodre, parfois (ds certains etats) les communications locales sont gratuites, donc l'internet bas débit...mais il ne faut généraliser !

  • dreambackup
    dreambackup     

    Avant le P2P et l'ADSL, que faisions-nous?

    Souvenez-vous, c'était il y a... moins de 5 ans! Même moins de 2 ans, pour 99% d'entre nous!

    Entre amis ou collègues, quand on avait envie d'un film ou d'un disque, on se l'échangeait, non?

    Moi, je n'avais 10 ans que j'avais déjà fait un bon millier d'aller-retours vers la bibliothèque/discothèque (ça ne s'appelait pas encore médiathèque) municipale pour me faire des K7 que j'écoutais avec les parents en voiture, sur la route des vacances...

    Sans parler, plus tard, des copains avec qui on échangeait régulièrement K7 vidéo et CDs...

    C'est illégal aussi, si j'ai bien compris le concept de "cercle familial" mais bon, là, les majors ne se permettraient pas de trainer devant les tribunaux pour avoir prêté un CD...

    Message aux compagnies qui se croyent toutes puissantes: tuez le P2P, freinez l'internet rapide, vous ne ferez que transposer le problème.

    Le propre de l'être humain est de s'adapter. Et croyez-moi, vous n'êtes pas les seuls à avoir des cerveaux!

    Vos marketeux et avocats d'affaires sont peut-être bien payés (ou nombreux, plutôt, vous connaissant!) mais leur QI est inversement proportionnel au nombre quotidien de vos productions.

    Faites les plancher sur le moyen d'arranger les choses entre vos CLIENTS et vos actionnaires, vous gagnerez sur tous les plans.

  • dreambackup
    dreambackup     

    Nicolas, tu peux te rassurer: les CDs ont toujours été plus chers que les vinyls et les DVDs qui vont remplacer les CDs seront toujours plus chers que les CDs.
    Pourquoi crois-tu que les platines DVDs ne valent plus rien (on en voit à 59?!)?
    Simplement pour assurer la transition rapide vers le support DVD. Tuer dans l'oeuf la guerre DVD-Audio / SACD au profit de DVD-Audio (compatible avec TOUS les lecteurs DVD même si il ne donne pas toutes les performances DVD-A).

    Pourquoi cette précipitation alors que les lecteurs CD ont mis des années avant de baisser? En grande partie parce que le successeur du DVD, le Blu-Ray est en phase finale de développement. Il est près à être lancé. S'il n'est pas encore sur les linéaires, c'est du marketing plus qu'autre chose. "Achetez tous des lecteurs de DVDs" disent les marketeux. Ensuite, on va vous proposez un disque qui contient le même film mais en plus beau pour vos tous nouveaux écrans à plasma achetés en solde à 1500? chez Carrefour... Vous avez marché quand on vous a dit que le DVD avait un meilleur son que le CD (ah! quand on sait à quoi sont raccordés 90% des lecteurs, on se demande si ça vaut le coup/coût!). Pourquoi ne marcheriez vous pas quand on vous dira que l'image du BRdisc est meilleure? De toutes façons, on ne vous laissera pas le choix, en tous cas pas longtemps!
    Bon, le prix sera sans doute plus proche des 45? mais qui s'en soucie? C'est difficile à produire, cette haute technologie, vous savez?

    Consommons, mes frères.

    Mais soyons aussi source d'alternatives!
    Refusons la prison pour avoir voulu voir un film que nous n'aurions pas acheté!
    Proposons une indemnisation aux société qui se pensent volées et soyons solidaires: 1? sur l'abonnement, pas mois, comme je disais plus haut, en échange d'une refonte du système de Copyright. Serait-ce le prix à payer pour avoir la paix? Seriez-vous d'accord pour le payer?

  • dreambackup
    dreambackup     

    Je crois que tu as des problèmes de conversation Franc vers Euro...
    Sérieusement, qui ici est d'accord pour payer 250? (env. 1650FF) pour aller sur Internet/télécharger???
    Moi pas. Déjà la redevance TV me fait mal pour regarder des informations truquées, des jeux à la con, des films mille fois diffusés et de la pub qui me fait mal à la tête.
    Non, si on veut que l'internet vive et se développe en France, il faut qu'il soit financièrement attractif. Parce qu'on dira ce qu'on veut mais le pirate qui télécharge est aussi un consommateur
    "de base". Il achète sur internet (sans doute plus que le pékin de base qui regarde à peine ses mails), il fait vivre les forums, souvent il a son site qui génère du trafic chez les FAI (donc du revenu par la pub), etc...
    Tuer le piratage entrainera le dégoût pour l'internet, pour les sociétés toutes puissantes et entrainera dans ces chutes de nombreuses entreprises qui comptaient sur le virtuel pour vivre (ou survivre). Un jour j'espère, la grande distribution interviendra dans ce débat: elle a tout à perdre si l'internaute ne commande plus ses yaourts sur le net...

  • Nicolas_
    Nicolas_     

    quand on achète un CD dans le commerce (ça arrive encore de nos jours, la plus grande part des bénéfices va dans la poche de l'Etat et dans les poches des majors. Les artistes touchent ils me semblent un peu moins de 10%.

    Déja pour baisser le prix d'un CD, passons la TVA à 5,5% comme les autres produits culturels car un exemple : acheter un livre sur Mozart = produit culturel = 5,5% TVA alors qu'écouter du Mozart = produit pas culturel = 19,5% TVA. Y'a comme un problème dans l'énoncé.

    Ensuite les majors se plaignent de ne pas toucher assez, mais c'est surtout qu'ils tiennent à garder leur situation de monopole pour les artistes et ainsi encaisser encore plus.

    Ensuite pour réduire les budgets, pas la peine d'essayer de protéger les CDs de musique, parce qu'ilssont encore plus facilement traficable que les CDs de jeux. Il suffit d'enregistrer une chaine audio et voila le travail. C'est encore des sous de gaspillé.

    Et puis quand on voit que les majors gèrent plusieurs centaines d'artistes, on ne peut pas dire qu'ils soient à plaindre. Si j'avais cette somme d'argent qu'ils avaient, je ne me plaindrai pas.

    La technique de supprimer les intermédiaires entre le groupe et le chanteur et les acheteurs est une bonne idée, surtout que si je savais que ce que je paierai irait en grande majorité à l'artiste, je serai plus enclin à payer. D'ailleurs cela ferait un retour aux sources car un artiste ne doit pas être proche de son public ? Y comprit dans la vente ?

  • stich
    stich     

    c'est au majors de s'adapter, pas nous!
    la musique et la culture en général doit être accessible à + de personnes
    pas de taxe ! on dit qu'au pays de l'oncle sam l'argent n'est pas taboo, qu'ils ( les majors )nous disent combien ils gagnent sur le dos d'un artiste et peut être on pourra reparler de "taxe"

  • sousou_
    sousou_     

    Oui c ca il a raison ce PRAT, faut payer une redevance et si tu ne veux pas , alors rajouter une cotisation mensuelle sur ta fiche de paye ( 10%) ou autres de tes revenus. Je pense que tu seras ok avec lui et moi. A bon entendeur, salut

  • dreambackup
    dreambackup     

    il faut que tu me dises où et par qui c'est gratuit parce que ma famille de New York, elle, paye sont accès... comme celle de ma femme qui est au Texas...

  • Quentin_
    Quentin_     

    C'est clair qu'il est trop tard pour arrêter le P2P et l'ADSL. La solution a ce merdier c'est peut-être et sûrement de rajouter des bonus aux CD ou bien télécharger de la musique de BONNE qualité sur les sites des artistes (qui toucheront certainement plus comme ça). Une redevance, c'est même pas la peine d'y penser. Ou alors, un autre système est possible s'échanger des CD par correspondance.

Lire la suite des opinions (34)

Votre réponse
Postez un commentaire