En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le ' oui mais ' des communes au vote électronique

Le ' oui mais ' des communes au vote électronique
 

Séduites par la technologie, certaines collectivités locales hésitent encore, pour des raisons financières, à abandonner le bulletin papier pour la machine à voter électronique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

46 opinions
  • P.Leroux
    P.Leroux     

    URGENT

    A des fins de contrôle du déroulement des votes électroniques, ne serait il pas important d'organiser à titre privé des votes
    "papier" avec enveloppe et isoloir à la sortie des bureaux de votes électroniques?

    il conviendrait de s'assurer d'une surveillance la plus rigoureuse et proche possible du code électoral de ces scrutins.

    En examinant les resultats, on pourrait ainsi déterminer quel écart observe t'on entre ce vote officieux
    et le vote officiel mal sécurisé, si cet écart dépasse un écart type explicable par les abstentions et refus de re-voter
    d'une part des votants, et ainsi avoir un argument solide pour demander une annulation ou une reconsidération
    des résultats électroniques dans le cas d'une telle éventualité.

    FAITES CIRCULER AUTOUR DE VOUS, MERCI DE VOTRE ATTENTION ET DE VOTRE VIGILANCE, DIFFUSEZ Au MAXIMUM CETTE INFORMATION

    Si vous avez conaissance d'une autre initiative de ce type, il conviendrait de coordonner ces efforts pour mettre au point
    la procédure et la façon de présenter ce vote de test au public.

    pour ce faire, contactez moi ici:

    pour-un-vote-sans-erreurs-ni-fraudes(at)hotmail.fr

    (remplacer "(at)" par @)


    toute contribution permettant d'organiser un scrutin alternatif dans les bureaux de vote concernés par les "machines a voter"
    serait la bienvenue,aussi bien de la part de bénévoles que par le pret de matériels mais aussi et tout particulierement
    par la contribution bénévole d'huissiers ou de magistrats pour s'assurer du bon déroulement de ces scrutins et leur conférer
    la légitimité nécessaire.

    toute proposition pour héberger cette initiative sur une page internet sera aussi chaleureusement accueillie et étudiée.
    (pour y prodiguer les conseils mis au points quand à l'organisation d'une telle opération)

    merci d'avoir lu ce message et merci d'avance à tout ceux qui le feront circuler.

  • dugard
    dugard     

    le depouillement d une election c est un moyen de faire participer les gens a la societe ,je pense que seul ceux qui ont peur ou ne veulent pas de la democratie preferent l ordinateur
    de plus vous n avez meme pas le choix ,encore un bout de liberte qui fout le camp!!
    democratiquement votre!

  • Ange_
    Ange_     

    de toutes façon la manière dont sont fait les votes ne rime à rien tant que les résultats ne tiennent pas compte des votes blancs , la magouille commance déjà là .Il serait temps que les politiques cessent de nous prendre QUE pour des cons . plutot contre le vote électronique , qui permet à un certain nombre de personnes de passer un moment en compgnie d'autres , et puis l'isoloir a un charme que nous nous devons de faire connaitre à nos enfants !Internet c'est aussi un moyen de communiquer , mais rien que pour écrire ces quelques lignes , j'ai été obligée de zapper 2 pubs de c...
    Les deux choses qui restent importantes sont : le respect de l'avis des autres et l'honnèteté lors des votes et des dépouillements

  • Bibi_
    Bibi_     

    NOUS NOUS DIRIGEONS DANS UN MONDE FACHO LIBERALISTE,
    ce n'est que le commencement !
    A QUAND LA PUCE IMPLANTABLE POUR NOUS MARQUER COMME LE BETAIL...
    lire: perso.wanadoo.fr/metasystems/Targets.html
    LES STRATEGIES DES MAITRES DU MONDE.

  • Bibi_
    Bibi_     

    LES GRANDS DE CE MONDE SONT HORS LA LOI ET ROULENT COMME ILS LE VEULENT SANS IMPUNITE,D'AILLEURS LES MACHINES A VOTER SONT COMME CHEZ L'ONCLE SAM OU L'ON TRUC LES CHIFFRES... OUVREZ LES YEUX BRAVES ET PETITES GENS ! VIVE LA MANIP EUROPEENNE!
    lire: perso.wanadoo.fr/metasystems/Targets.html
    OU RECHERCHER/LES MAITRES DU MONDE.

  • Chris PERROT
    Chris PERROT     

    Pour l'exemple, les machines NEDAP bien
    qu'étonnement ayant encore reçu l'agrément du
    Ministère de l'Intérieur pour le référendum du 29
    mai 2005, sont déjà obsolètes.

    Contrairement à l'exigence de l'Etat, les
    machines à voter NEDAP ne permettent pas un
    recomptage des bulletins (immatérialité) a
    posteriori en cas de contestation du scrutin.

    Les communes qui les ont achetés, devront les
    jeter. Tout simplement.

    Règlement technique des machines à voter du
    Ministère de l'Intérieur
    http://www.interieur.gouv.fr/rubriques/b/b3_electi
    ons/b31_actualites/2003_07_04_machines_vot
    er/mav2.pdf

  • Chris PERROT
    Chris PERROT     

    Bon, concrétement concernant le référendum du
    29 mai 2005.
    Dans les communes comme Brest où les
    machines à voter ont été encore imposées à la
    population sans débat et sans publication du
    bilan chiffré de l'expérimentation 2004, où en est
    t-on avec cette pseudo économie de papier ?

    En 2004, lors des différents scrutins, chaque
    électeur a reçu un document format A3
    recto-verso en quadrichromie en plus de la
    propagande des candidats. Ecologiquement, on
    ne peut dire que cela soit très positif.
    En 2005, envoi à chaque électeur d'un document
    A4 recto en noir et blanc représentant une
    reproduction approximative du pupître de
    votation. (bulletin "oui", bulletin "non" et bulletin
    "blanc").
    Dans les communes fonctionnant avec un
    scrutin traditionnel et démocratique, envoi des
    bulletins "oui" et "non" au format officiel. Dans
    ces mêmes communes, l'électeur devra prendre
    2 autres bulletins similaires pour se rendre dans
    l'isoloir.
    Bilan, il une plus grande surface de papier
    utilisée avec ma feuille A4.
    Pour info, vous recevez en moyenne 42 kg de
    papier par an dans votre boîte aux lettres.
    Moralité, faut pas se tromper de combat pour
    faire des économies de papier.

  • Ficarcy
    Ficarcy     

    Seb, tu dis : "Sachons bien que la France est démocratique, car il y a tant de pays où le simple fait de penser de manière contestataire est répréhensible..."

    La reprehension a changé de forme mais elle est toujours là : si tu est en desaccord avec le systeme, on ne te mettra plus au goulag ni dans un camp, mais tu sera simplement un "extreme" (extreme : tout ceux qui remettent en cause le systeme sur certaine de ces bases, le liberalisme par exemple), terme qui te met tout de suite une etiquette de dangereux fanatique, et donc a ne pas prendre en compte....

    Desormais la reprehension est inscrite dans les moeurs, et les habitants se controlent eux même en rejetant systematiquement toutes les idées fondalement contraire au systeme (extremes) et les gens qui les défendent.

    Prenons pour exemple un evenement d'actualité : le referendum sur le traité constitutionnel européen : si jamais tu vote "non" tu est sois d'extreme droite soit d'extreme gauche (cf jospin) ou encore un anti-européen (cf delors) sans aucune conscience des consequences politique (cf chirac)et qui melange forcement referendum et plebiscite du pouvoir (cf chirac, delors et plein d'autres) ?
    Ca veut dire quoi ? qu'il faut voter oui parce que tu n'est pas aux extremes et que tu est un "citoyen responsable" ? pourquoi on ne nous dit pas qu'il faut voter oui parce que ce texte est génial et defend les droits démocratiques (defendre les droits democratiques, n'est-ce pas le role d'une constitution ?) ?

    Bref si vous pensiez etre libre de penser ce que vous souhaitiez...

  • Seb_
    Seb_     

    La France EST démocratique. On a juste l'impression qu'elle ne l'est pas car personne ne se bouge quand il y a une bonne raison de parler pour contester. Ici on semble préferer subir et marmonner (que c'est pas juste, qu'ils sont tous pourris à Paris... etc.) blablabla...
    Mais si on voyait plus de gens réagir au lieu de bougonner 2 secondes et se rassoir silencieursement devant le JT de 20h, alors on serait convaincu que la démocratie existe. La démocratie (du grec DEMOS=peuple) est le gouvernement du peuple, pour le peuple et par le peuple disait Lincoln. Et il avait entièrement raison.
    Le peuple croit trop que les politiques sont doués de mandats électoraux qui font qu'ils vont avoir réponse à tout. Mais les politiciens se trompent souvent, il faut juste le leur faire comprendre. Nous sommes dotés de ce pouvoir, légalement. Et je ne parle pas de démonstrations de force mais de paroles et de textes.
    C'est ça la démocratie, et en France elle existe, même si elle se tait un peu trop c'est vrai.
    Sachons bien que la France est démocratique, car il y a tant de pays où le simple fait de penser de manière contestataire est répréhensible... A bon entendeur...

  • Pierre MULLER
    Pierre MULLER     

    Pas d'angélisme, il y a eu aussi des manipulations dans les scrutins papier. Mais si on considère que, dans d'autres domaines, l'informatique permet de faire les choses à plus grande échelle, et avec un effort moindre, la "lourdeur" des procédures traditionnelles est un frein à la fraude.

    La Belgique (14 ans de recul, 44 % des électeurs) a connu quelques pannes, certaines exotiques (http://fsffrance.org/news/article2003-07-11.fr.html), d'autres plus banalement dûes à des oublis de traitement d'erreur lors de l'écriture des logiciels (incident d'Anvers).

    Mais vous avez raison, l'essentiel est que le citoyen puisse contrôler le bon déroulement du scrutin, sans avoir de connaissances informatiques.

    P.S. Paul, pouvez-vous me contacter par mail (cliquez sur mon nom) ? Il y a moyen d'agir.

Lire la suite des opinions (46)

Votre réponse
Postez un commentaire