En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le jour où le Net a failli mourir au Texas
 

Dans une petite ville du Texas, l’avenir du Web s’est joué la semaine dernière. Tim Berners-Lee, son inventeur, a témoigné dans une affaire opposant huit géants du Net à une société spécialisée dans le dépôt de brevets.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • KPM
    KPM     

    Ça serait bien qu'une revue technologique comme la vôtre évite la confusion entre "Net" et "Web". C'est _pas_ la même chose. Le Net n'a pas été inventé par Berners-Lee, et n'utilisait pas les liens hypertexte jusqu'à l'invention, précisément, du Web par Berners-Lee en 1991.

  • BCPANORAMA2
    BCPANORAMA2     

    N'ont plus rien à inventer, tout est dans le Coran

  • BCPANORAMA2
    BCPANORAMA2     

    Les 3/4 des noms attribués aux voitures sont achetés auprès "d'Inventeurs" de noms ridicules qui n'ont aucun rapport avec la chose.
    Monsanto dépose des brevets sur le patrimoine génétique des plantes en le falsifiant.
    Les Musulmans, eux,
    Qu'est ce que je vais pouvoir "inventer" de réellement personnel....Rien.

  • fanetk
    fanetk     

    Mais fais le, stp, aux usa, vas engraisser les avocats et c'est là ou tu auras le + de chance de devenir riche :-)

  • ugo92
    ugo92     

    Mettre fin aux brevets seraient vraiment une bonne chose. Posséder une idée, un principe, une méthode n'a aucun sens.

  • marabbeh
    marabbeh     

    En dehors de la nocivité de l'activité de cette société Eolas, il me semble qu'elle a été trop gourmande en attaquant de grosses boîtes. Si elle avait attaqué des petites sociétés, elle leur aurait probablement fait peur et encaissé avant procès, moins à chaque fois, mais répété plus souvent. Mais maintenant espérons que le procès actuel va faire jurisprudence, du moins aux Etats-Unis.

  • Lennart
    Lennart     

    amener petit à petit le consommateur dans un éco système ou il lui est de plus en plus difficile d'en sortir a moins de tout racheter.
    Jobs à vraiment innové il nous a ramené 30 ans en arrière mais cette fois ci avec internet ce sont les fournisseurs/consommateur qui sont mis au pas par une super major.

  • pzn.legrand
    pzn.legrand     

    Bonjour à tous, je vous signale qu'à l'époque, il existait bien d'autres systèmes plus performants que les PC. J'ai commencé sur internet avec un Amiga, mais vous ne connaissez sûrement pas. Personnellement, je ne sais pas ce que serait l'informatique sans Microsoft, peut-être que ce serait mieux ? ou pas.

  • KillerOnZeRoad
    KillerOnZeRoad     

    Ce commentaire est débile, les sommes investies dans l'informatique individuelle par Microsoft sont énormes, on ne peut pas leur retirer ça.
    Le fait est que si tu as aujourd'hui un ordinateur dans les mains, c'est probablement grâce au courage et à l'innovation de certaines entreprises dont Microsoft.

    Fais ta révolution si tu veux, mais tu ne parviendras pas à la cheville de ce qu'ils ont bâti avec tes principes dépassés.

  • cestcelaoui
    cestcelaoui     

    Racheter un browser parce qu'on avait pas vu venir la deferlante Internet.
    Le fournir "gratuitement" pour étouffer la concurrence.
    Tenter de privatiser le web avec des extensions propriétaires.
    Une fois la concurrence éliminée, arrêter le développement de son navigateur pour éviter qu'il ne fasse de la concurrence à son OS.
    Changer son fusil d'épaule quand l'obsolescence devient telle que d'autres navigateurs grignotent les pdms.
    Prétendre alors avoir toujours soutenu les standards

    ouais Microsoft c'est tout l'esprit du web.

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire