En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Harlem Shake secoue la Tunisie
 

Une partie de la jeunesse tunisienne réclame le droit à la liberté d'expression tandis qu'une autre partie et les politiques parlent de comportements indécents.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Matthieu Constanzo
    Matthieu Constanzo     

    tout est prétexte à réprimer dans les pays où la liberté d'expression n'est pas totale... Se trémousser dans une chorégraphie sexuelle est-elle l'apanage des pays libres ? C'est peut-être un début mais ce n'est certainement pas suffisant ! En 68, la révolution a aussi brandi des philosophies libertines; s'il faut que les citoyens de pays se sentent plus libres, d'accord mais il faut que les gouvernements, les mentalités suivent. Je me demande où est la vraie démocratie, la vraie liberté...

  • taupette
    taupette     

    T'as raison , faudrait rester bien sage pendant que des tristes barbus font la loi avec des idées qu'un type qui soit disant à vécu il y a quelques milliers d'année et qu'ils souhaiteraient vouloir imposer à toute la planète par la force ! C'est normal que les plus cultivés se posent des questions . A cette époque , la terre était plate et le soleil tournait autour de la terre ...

  • jilaf
    jilaf     

    Dans le contexte actuel et le climat plus que tendu en Tunisie, se livrer à ce genre de gesticulations par pure provocation, risque fort d'exacerber les clivages et surtout d'apporter de l'eau au moulin des intégristes. Cela risque fort de devenir "chaud" dans un premier temps dans les universités avant que la rue ne s'embrase...

Votre réponse
Postez un commentaire