En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le groupe 3 Suisses assigne l'Afnic dans une affaire de typosquatting

Le groupe 3 Suisses assigne l'Afnic dans une affaire de typosquatting
 

L'entreprise s'en prend directement au gestionnaire du .fr afin d'obtenir l'identité de ceux qui déposent des noms de domaine imitant les siens.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • niouzfr
    niouzfr     

    Il ne faut pas accuser l'AFNIC d'être complices du typosquatting, c'est des gens sympas et ils font bien leur boulot.
    Mais on devrait pouvoir lever l'anonymat par simple demande comme le font certains whoisguard aux USA sans être obligé de faire une procédure en référé.

    Le rôle de l'AFNIC n'est pas de faire la Police mais un domaine .FR qui souhaite un whois anonyme a dans la majorité des cas quelque chose à dissimuler il faut pas être naïf non plus :D .
    A noter, que dans ce cas de figure, l'outil de mise en relation gratuit ne sert à rien, le médiateur du Net encore moins.
    Voir donc du coté de la loi LCEN et comment cette loi peut s'appliquer à un registrar.

Votre réponse
Postez un commentaire