En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le GPRS trop facile à hacker selon un chercheur allemand

Mis à jour le
Le GPRS trop facile à hacker selon un chercheur allemand
 

Les opérateurs télécoms ne sécurisent pas suffisamment les communications Internet transitant sur les réseaux mobiles GPRS. Pourquoi ? Pour mieux filtrer le trafic, selon Karsten Nohl, à l'origine de la découverte.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • isildur373
    isildur373     

    Le cryptage des communications téléphoniques est une vaste blague : le GSM (40 bits) était déjà dépassé lors de sa sortie. La plupart des communications, même en 3G, circulent quasiment en clair (cryptage très faible).
    L'interception des communications est de la sorte extrêmement simple pour les agences de renseignement, qu'elles soient publiques ou privées. Enfin, les appareils sont moins couteux à produire.
    Si les Etats ne bougent pas beaucoup pour obliger les opérateurs à autoriser la VOIP sur mobile ce n'est pas par hasard : la VOIP est très facilement chiffrable, et avec des algos beaucoup plus complexes.

  • pmespace
    pmespace     

    "téléphone Motorola datant d'il y a sept ans ferait l'affaire" n'est pas du futur mais du conditionnel sinon il y aurait "téléphone Motorola datant d'il y a sept ans FERA l'affaire".

    Quand on ne comprend rien à la conjugaison on évite ce genre de commentaire.

  • Horatio31
    Horatio31     

    Il est écrit qu'en 2009, il a exposé les algorithmes de cryptage du GSM (voix). Le GPRS (objet de cet article) est dérivée du GSM et sert à transporter des données.
    Ensuite, il est écrit qu'il lui suffit d'un téléphone mobile qui date de 7 ans. On n'est pas dans le passé, mais aujourd'hui avec un vieux téléphone.
    Il vaut mieux lire avant de commenter avec des critiques infondées.

  • tyranausor
    tyranausor     

    Dans l'article il est cité que l'étude date de 2009. Ensuite, il est dit " Pour arriver à ses fins, M. Nohl n'a pas eu besoin de matériel sophistiqué. Un téléphone Motorola datant d'il y a sept ans ferait l'affaire." Il y a un problème, vous parlez au passé et tout d'un coup au futur!

Votre réponse
Postez un commentaire