En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le futur n°1 de France Télécom souhaite plus d'honnêteté commerciale

Mis à jour le
Le futur n°1 de France Télécom souhaite plus d'honnêteté commerciale
 

Stéphane Richard estime que les opérateurs télécoms ont abusé des publicités avec astérisques, présentant comme illimitées des offres qui ne le sont pas.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • ruosnam
    ruosnam     

    S'il fait ce qu'il dit, je changerais de mes opérateurs actuels et rejoindrais France Telecom/Orange.

  • technicien-vendeur
    technicien-vendeur     

    Si, nous, les techniciens de FT n'avions pas été transformés en vendeurs, le réseau cuivre serait en bon état, mais on nous dit que ce n'est pas la "priorité" . La vraie priorité ce sont les actionnaires. Quand je vends deux téléphones GSM il s'ensuit 3 ou 4 réclamations, c'est invivable. On nous a cassé nos métiers. Et je comprends que vous soyez tous en colère. Si vous êtes en panne sachez que je n'ai AUCUN moyen à ma dispo pour réparer, on vous change de paire de cuivre jusqu'à ce qu'il n'en reste plus.
    Je suis très en colère contre ça. Trop de vendeur PAS de dépanneur ou alors des sous traitants très capables mais qui connaissent mal le réseau.

  • Dis y au zoub
    Dis y au zoub     

    Ca commence mal pour la buse parachutée. Primo Orange est chère, pas plus efficace que ses concurrents et oublions le SAV ou la Chaude Ligne Exotique. Quant à son réseau cuivreux, il est obsolète débits instables coupures intempestives etc.
    Il devrait aussi s'attacher à la gestion de son personnel car au vu de mes expériences la démotivation est la règle !!! Il y a un chemin trés long à parcourir avant de s'attaquer aux pratiques commerciales à commencer par les ententes illicites !!!

  • DJEG78
    DJEG78     

    ORANGE!!!Ho désespoir...France Télécom étant devenu FRANCE TELECONE, j'ai quitté ce FAI pour des raisons multiples dont une concernant Privilège Client avec des points de fidélité inaccessibles malgré appel sur le 3900.

  • CESAR95
    CESAR95     

    de toute façon un opérateur, quel qu'il soit, reste le seul banquier a vous autoriser un découvert sans limite: au consommateur de perdre temps et énergie pour récupérer -hélas seulement- les sommes importantes: les petits montants sont tout bénéfice pour les "prestataires"; qui irait se battre pour un euro ... alors qu'au bout c'est quelques dizaines de milliers de pigeons qui ont cotisé, magré eux.

  • Guigui3958
    Guigui3958     

    Il serait temps qu'Orange, SFR et Bouygues arrètent leurs ententes illicites car payer 30 euros pas mois, soit 360 euros par an pour pouvoir avoir 2 h de téléphone par mois c'est du vol!!!

    Quand aux forfaits "illimités" c'est de la publicité mensongère...

    En fin il faudrait arreter de faire payer aux salariés d'Orange la politique d'acquisition hors de prix d'avant 2000 et l'éclatemement de la bulle internet.

    Enfin que dire de la concurrence déloyale et sectaire d'Orange dans le foot.


    Il a du boulot.

  • 4785polk
    4785polk     

    C'est indiqué ici que l'ARCEP a cessé de controler ce fai depuis 2007 :

    http://www.echosdunet.net/dossiers/dossier_1265_l+arcep+va+donner+liberte+orange.html

  • Didier7777
    Didier7777     

    Alors là il y a du boulot, j'ai laissé tomber Orange et FT justement pour leur malhonnêteté envers leurs clients, et leur hot Line Marocaine désastreuse.

    Et même pour partir il a fallu que je me batte en justice.

  • Bennnnnnnnnn
    Bennnnnnnnnn     

    De mémoire, Orange ne peut pas ,à cause de l'ARCEP, user de tarifs libres, ils doivent être soumis à autorisation. A confirmer

  • h@rd
    h@rd     

    Orange ne peut pas fixer unilatéralement les tarifs, la société doit les soumettre à l'Arcep qui décide le montant, afin de ne pas pénaliser les concurrents.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire