En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'E-Fan, le premier avion électrique français prend son envol

Mis à jour le
L'E-Fan, le premier avion électrique français prend son envol
 

L’avion école électrique d’Airbus, l’E-Fan, vient d'effectuer son vol inaugural ce vendredi 25 avril à Merignac.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • max2014
    max2014     

    Le 1er avion électrique français est l'Electra, monoplace léger qui a fait ses premiers vols en 2007 - il y a 7 ans déjà !!!

    C'était une petite société française appelé Electravia qui avait monté ce projet dans le sud-est de la France.

    Ensuite plusieurs dizaines d'avions électriques ont volé et volent en France et dans le monde.

    Pour ma part, j'en ai vu un au meeting d'Ile de France : le petit bimoteur Cri-Cri du pilote talentueux Hugues Duval. Il a établi des records du monde de vitesse avec cet avion électrique.

    Messieurs les politiques, messieurs les journalistes, s'il vous plaît, vérifiez vos sources et vos informations. Avec Internet, c'est pourtant moins difficile qu'avant !!!

    Est-ce que cela enlève quelque chose à ce projet d'Airbus de dire que la France a déjà été à l'origine d'innovations mondiales dans ce domaine il y a 7 ans ? Non, au contraire, M. Montebourg devrait apprécier la vitalité de nos petite sociétés.

    BRAVO et espérons que toutes ses innovations seront bientôt disponibles vraiment pour les pilotes (dont je suis).

  • r0om1
    r0om1     

    J'ajouterais que la réglementation impose de ne pas poursuivre un vol avec moins de 15 minutes d'autonomie. Si on ajoute à ça les temps de roulages, décollage, atterrissage et intégration, il reste quoi, moins de 20 minutes de vol?

  • Maxou24
    Maxou24     

    L'intérêt de cette vidéo pour nous internautes eut été d'entendre le "silence" des moteurs au décollage, alors pourquoi avoir mis en fond sonore cette musique qui fait peur?
    Par ailleurs, comme pour la voiture électrique, je ne suis pas encore conquis par cette technique. Là encore c'est l'autonomie le point faible et pourtant le plus important.
    Dans l'article il est dit que 45 minutes d'autonomie c'est amplement suffisant pour une séance de formation au pilotage... Oui mais l'élève suivant après combien de temps de recharge pourra-t-il reprendre l'avion?
    Faudra-t-il avoir plusieurs jeux de batterie en réserve pour que l'avion puisse voler plusieurs heures dans la journée?
    Et puis, avec 45mn d'autonomie, il faudra quand même veiller à ne pas trop s'éloigner du terrain et surtout ne pas se perdre au dessus de nos campagnes.
    Signé: Un pilote d'aéro-club.

Votre réponse
Postez un commentaire