En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le droit d'auteur augmente le prix des clés USB et des mémoires externes

Le droit d'auteur augmente le prix des clés USB et des mémoires externes
 

La rémunération pour copie privée s'applique ce jour à ces nouveaux supports. Mais elle ne concerne pas les produits déjà en stock.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • sanelifra
    sanelifra     

    Normalement cette taxe est là pour combler le déficit généré par les "copie privés".Donc j'achete un cd 20?, je le copie sur mon baladeur j'ais le droit j'ais acheté le CD, et la... il perde de l'argent!!!!
    Ah mais non, dans mon oreillette on me dit que c'est pour récuperer le manque à gagner à cause du piratage... Donc toute personne ou entité ayant un ordinateur est un pirate en puissance, donc pour prévenir toute pertes d'argent on créer une taxe dite "pour copie privé" mais contre le piratage!?!.
    Je comprend maintenant pourquoi il faut un Bac +27 pour nous pondre des trucs pareil. Mais alors si je me fais choper y'aura pas d'amende à payer puisque j'ais déja payés les taxes.... Ah non dans mon oreillette on me dit que c'est le principe de la double peine.
    Décidément ch'uis pas pret de sieger à une commission. :pt1cable:

  • Traroth2
    Traroth2     

    Merci pour ces détails. Il y a là quelques points parfaitement scandaleux. Et bien sûr, la loi est profilée pour maintenir l'opacité la plus complète, ce qui est le propre des lois les plus justes, comme chacun le sait. Maintenir la populace dans l'ignorance, voila une méthode bien démocratique...

  • LudoX59
    LudoX59     

    Il y a eu maints articles sur cette taxe qui ne touchait que les cds et dvds dans un premier temps.

    Oui, elle est illogique, injuste, cynique et l'Etat la cautionne.

    A partir de là qu'on ne me demande pas de croire en la politique car ce n'est qu'un petit exemple de lobyysto-copinage.

  • LudoX59
    LudoX59     

    Doublon. :super:
    :super: :super:

  • Alain!
    Alain!     

    On continue à nous prendre pour des imbéciles, De nouveaux supports sont taxés alors que toute copie sonore ou audiovisuelle est illégale ! Dans la loi Dadvsi ; l'Art 5 organisant la taxe sur la Copie Privée est en contradiction flagrante avec les art 8, 12,13 & 14 sur le nombre de copies voire l'interdiction de copier....En cas d'interprétations litigieuses de cette loi complexe et imbécile; l'interprétation du juge prévaut. La taxe sur la Copie Privée servirait en fait à financer les 35H.

    Jack Lang; c'est le « Docteur Jeckyll et Mister Hyde » de la Culture,,,En 1985, il a fait voter 1 loi équitable règlementant la copie privée ( maintenant de + en+ « taillée à la machette » par ses successeurs UMP ) et 1 cadeau royal aux Majors: les droits voisins ( 1 abus de droits, voté à l'unanimité par le Parlement et donnant les mêmes droits aux interprètes qu'à l'auteur, au-delà de 70 ans ),,,ce dernier a été étendu à l'échelon planétaire par les lobbies & les politicards affidés des Majors, Les 70 ans ( 1 aberration vu la vitesse de diffusion des oeuvres, surtout qu'elles sont vite démodées en général ) des droits d'auteur ont été étendus à l'Europe, en 1997 ).Les droits d'auteur n'ont aucune justification sociale ou économique, elle paralyse le renouvellement de la création au profit de l'exploitation continue des fonds de catalogue les plus populaires.
    40% de ces droits vont à la Sacem (frais de fonctionnement oblige ) qui répartit le reste à 2 sociétés privées ( combien les rémunère-t-on ? ):
    1.la SORECOP qui reverse les redevances sonores ( 50% à l'ADAMI, 50% à la SPEDIDAM )
    2.COPIE-FRANCE....pour l'audiovisuel ( 20% à la SPEDIDAM et 80% à l'ADAMI,,, pourquoi cette différence ?? ).,,,,Trop d'intermédiaires !
    Pour les droits voisins ( sons & images )50% est redistribué aux artistes (Adami & Spedidam ) et 50% aux producteurs !? ( SCPP & SPPF ),,,un comble !!!

    Dans tous les cas; il s'agit d'1 entente anti-concurrentielle et d'1 abus de position dominante cautionnée par le Gouvernement qui l'organise légalement et qui tire bien profit ( 1 planche à billets commode pour éponger la Dette Publique ).,,,et 1 rente de situation pour les artistes ( les + connus d'entre eux,,,,les autres ne vivent que de leurs concerts ).
    Pour finir; les auteurs ont le droit d'interdire la communication et la diffusion de ces gains au public, s'ils le demandent ( surtout ceux qui gagnent beaucoup ,,,,art 212-3 du CPI ).

  • Hellef
    Hellef     

    :??: Je ne vois vraiment pas où est le problème. Il n'y a qu'à acheter ses clés USB et ses disques durs à l'étranger. A partir du moment où ils tiennent dans la poche...

    Avec ce système de taxe, on fait payer ceux qui, comme moi, ne piratent jamais et ont besoin de mémoire pour sauvegarder leur travail. A nous de réagir.
    En plus, gageons que les montants récupérés ne vont aller que pour partie aux auteurs. L'essentiel servira à payer la voiture de fonction et le complément de salaire d'un haut fonctionnaire désigné comme secrétaire général de la structure de "répartition".
    Tout cela est lamentable.

  • GamaBunta
    GamaBunta     

    C'est une des mesures les plus stupides que j'ai jamais entendues... En gros si je veux acheter une clé USB uiquement pour transporter (par exemple) des fichiers professionnels de mon bureau jusqu'à chez moi je devrais payer une taxe... Ils n'ont apparemment pas intégré le fait que les clés USB ou les disques durs ne servent pas qu'à transporter des fichiers illégaux ou même des copies de fichiers légalement acquis. S'il y avait un impôt sur la connerie, la Sacem aurait déposé le bilan depuis longtemps.

  • Avocat-du-diable
    Avocat-du-diable     

    Oui.
    Dans le sens où le marché fonctionne sur l'offre et la demande.

    Avec ces taxes, ceux qui "offrent" ne seront pas forcément ceux qui recoivent.

    Et ceux qui "demandent", ou ne "demandent pas", ne seront pas forcément ceux qui seront satisfaits. :fume:

    Je me demande quel est l'avenir de la musique.... très curieux de voir la suite... :lol:

  • Décapsulator
    Décapsulator     

    on nous fait payer des droits pour pouvoir copier sur nos supports de stockage des fichiers et des oeuvres que l'on nous interdit d'y copier !!!!
    Si j'achète des morceaux sur Itunes, je ne peux les copier nulle part et les écouter que sur mon Ipod et 1 seul PC
    Si je télécharge légalement, il en est de même des fichiers que je récupère (lisibles 1 jour, non transférables, etc etc etc)
    Mes CDs et mes DVDs sont protégés (et accessoirement non lisibles sur plein de platines à cause de ces procédés foireux).

    PAR CONTRE JE DOIS PAYER LA SACEM POUR STOCKER MES PHOTOS PERSOS SUR UN DD EXTERNE, ET SI JE TELECHARGE SUR E-MULE, JE RISQUE UNE AMENDE DE PLUSIEURS MILLIERS D'EUROS AU TIRAGE AU SORT DE LA LOTERIE DU P2P !!!!

    Ce n'est pas en faisant suer les usagers - qui justement se révoltent pour avoir été les vaches à lait des majors pendant des années - que l'on va arranger les affaires des producteurs de "culture".

    Si les ventes de disques baissent, cela ne viendrait à l'idée de personne que c'est peut être parce qu'on en a tous marre de payer une fortune la dernière bouse de la starAc ????

    Allez, c'est pas demain que le P2P va s'arrêter - ni les sites de vente en ligne permettant d'acheter ses supports de stockage dans des pays où ces lois absurdes n'ont pas cours....

    et bon courage à Pascal Nègre....

  • Monsieur Dusnob
    Monsieur Dusnob     

    Une feuille de papier peut servir à stocker de la musique ! Non seulement sous forme de partition, mais aussi en y codant des 0 et des 1, soit à la main, soit avec une imprimante et un scanner pour les récupérer.

    D'où une méthode pour échanger et faire des copies de sauvegarde de la musique numérique. Donc une taxe.

    Il faudra donc taxer aussi:
    - le papier (double taxe si les deux cotés sont blancs)
    - les crayons (fonction de la longueur de la mine)
    - les imprimantes et les scanners, sans oublier les cartouches d'encre.

    On me murmure également qu'il serait possible de graver de la musique sur la pierre, voire de retranscrire de la musique de mémoire ! Je propose donc de taxer les marteaux, les burins, la pierre (marbre, gré, calcaire et autres roches taillables) et la mémoire humaine.

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire