En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le Cinquième Pouvoir : le film sur WikiLeaks qui dérange Assange

Mis à jour le
Le Cinquième Pouvoir : le film sur WikiLeaks qui dérange Assange
 

En dévoilant la face sombre de Julian Assange, le long métrage « Le Cinquième pouvoir » s'est attiré les foudres du fondateur de Wikileaks qui a tout fait pour saboter sa carrière en salles. Il sort aujourd'hui sur les écrans français.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • congafola
    congafola     

    je viens de voir le film, les 20 dernières minutes sont juste a vomir, la dreamwork ( pour ne pas dire le FBI CIA etc) essaye de le faire passer pour un malade....ce monde me dégoute de plus en plus, ou les Heros sont traité comme des criminels et les criminels comme des héros....

  • tartempion1
    tartempion1     

    -"Il fut l?un des rares défenseurs du suffrage universel et de l'égalité des droits","défendant le droit de vote des comédiens et des juifs"(25/01/1790)
    -il défendit l'abolition de l'esclavage et le droit de vote des gens de couleur
    - il prononça un discours pour l?abolition de la peine de mort(30/05/1791)
    -le Comité de sûreté générale, entièrement sous l'influence de Barère, de Collot d'Herbois et de Billaud-Varenne, en liaison étroite avec le Tribunal révolutionnaire, notamment ses juges et son accusateur public, fut le principal instrument de la Terreur.

  • DBL8
    DBL8     

    Que personne n'en ait rien à cirer, ce n'est pas sur !
    Si c?était le cas, pourquoi serait-il obligé de rester dans l'ambassade de l?Équateur à Londres ?
    Julien Assange n'est pas la blanche colombe qui nous est décrit, c'est exact, mais il a été utile pour nous faire comprendre la surveillance dont nous sommes les victimes. Rien que pour ça nous devons l'en remercier ! Ensuite sa vie... c'est la sienne, les politiques de tous bords ont fait bien pire sans que nous y trouvions à redire.
    Heureusement que de tels personnes sont là pour nous alerter des dérives de nos gouvernants !!

  • Hansi68
    Hansi68     

    On a d'un côté des états voyous, des mafias politiques, des aristocrates élus, qui décident pour nous, sans jamais avoir de compte à rendre, et qui nous laissent les factures de leurs délires réciproques, en coulant des pays entiers.

    De l'autre, on a un mec qui dénonce à juste titre les magouilles de ces dictateurs - et hop : on fait un film sur lui, en oubliant bien entendu de préciser que la Grande Bretagne le retient actuellement prisonnier dans une ambassade, car c'est bien la honte de l'UE : elle a fabriqué le premier prisonnier politique de son histoire !

    Quant à se donner une appréciation de l'individu, déjà, je pense que personne n'en a rien à cirer (à part peut être les journalistes eux-mêmes...), mais en plus sur la base d'une fiction, là, on rase franchement la moquette !

Votre réponse
Postez un commentaire