En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le Blu-ray travaille sa défense contre les pirates

Le Blu-ray travaille sa défense contre les pirates
 

Les DVD au format haute définition Blu-ray sortiront à l'automne prochain dotés d'un nouveau système de protection anticopie portant le nom de BD+.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    personnellement, j'ai à peine renouvellé ma vidéothèque VHS en DVD, je compte pas racheter encore les mêmes en Ultra-méga-haute-définition-de-la-mort !!! Si ça continue, il faudra changer de lecteur (et de support) encore + vite que de PC

  • Sv1 le pingouin
    Sv1 le pingouin     

    Tu parle de qualité des films, mais rappelons aussi que les DVD HD (blue ray et HD-DVD) ont pour argument choc de vente la qualité de l'image et tout... mais alors ce filigrane... il n'apparaît pas sur l'image? dans le son alors? ah c'est un argument de vente aussi? bon, alors acheter ce type de dvd c'est se faire arnaquer? oui parce qu'en plus de devoir amortir la technologie de verrouillage (reprenons le terme de la FSF) il faut aussi qu'elle donne un produit de moins bonne qualité. génial

  • willguitarist
    willguitarist     

    Pour éviter le piratage à grande échelle sur leur "nouveaux dvd", il ne faut pas les barder de protections car celle-ci vont être cassées d'ici peu (je le souhaite). Il faut BAISSER les prix.

    Ca coûte déja assez cher comme ça.

    Ridicule

  • Jioh
    Jioh     

    Salut,

    Je ne sais pas mais toutes ces protections doivent couter des fortune ... ?
    De toute façon elles ne serviront pas à grand chose et embêteront les acheteurs (qui n'achèteront plus après).

    Ils devraient économiser cet argent pour produire des films de meilleur qualités ou baisser les prix de vente de ces "DVD".

  • necrosavant
    necrosavant     

    toutes ces protections (quel que soit le support/media) ne lese qu'une seul categorie d'utilisateur: les acheteurs. Ca sera encore au consommateur honnete de supporter les contraintes liées aux protection des dvd blue-ray/hddvd,de plus si mes souvenirs sont bon on ne pourra les regarder en full qualité que sur un lecteur de salon, sur un ordinateur, ce sera en qualité degradée (mais j'en suis pas sûr)
    Ce dispositif de "protection" sera cassé comme tous ceux qui existent (il n'y a que les editeurs de ces media pour croire que c'est inviolable!!). Pire encore, ce sera le consommateur qui devra en assumer le cout (inclus ds le prix du media).Tant que ces editeurs de medias continuront a me coller des contraintes de sécurité illusoire,je n'acheterais pas..... :hurle:. Les pirates ne tuent pas l'industrie du multimedia, elle se suicide toute seul (puisque c'est un suicide :p )

  • Guimo
    Guimo     

    Bon allons y :
    Le but de DRM n'est pas d'empecher la copie, mais d'empecher la LECTURE. Il s'agit d'empecher la lecture sur des lecteurs non LICENSIES qui pourraient permettre la copie d'une manière ou d'une autre, pendant la lecture (comme un ordi linux par exemple).

    Maintenant, les clés pour lire ce précieux disque ne peuvent être cachées quà 2 endroits :
    - Dans le lecteur
    - Sur le disque

    Pour le deuxième, il est assez facile de les récuperer en analysant le disque. Le problème c'est de choper les parties de clé cachées dans le lecteur. Il est néammoins possible de le faire, par exemple avec un DUMP mémoire.

    C'est ca la véritable faille, qui fait que les protections seront TOUJOURS detournées.

    Le BD+, même s'il parait impressionnant avec cette avalanche de fonctionnalités (machine virtuelle), n'est qu'un ALGORITHME de codage, dont les spécifications sont secretes.

    Hors, regle numéro 1 en sécurité : la puissance de cryptage ne doit pas dépendre du secret de l'algorithme. Par exemple, PGP, qui est un algorithme ouvert et documenté, est très difficilement craquable.

    Ce qui doit faire la force en matière de cryptage, c'est les clés. Comme ces clés sont de toute facons trouvable sur le disque et dans le lecteur, le "cassage" du BD+ n'est qu'une question de temps, le temps de connaitre l'algorithme BD+. Ensuite on pourra l'implémenter (que ca soit une pseudo machine virtuelle ne pause pas de problèmes).

    [color=#ce0000][g]Edit de modération: Rappel,le piratage est interdit[/g][/color]

Votre réponse
Postez un commentaire