En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le billet de spectacle prêt à sortir de votre imprimante

Le billet de spectacle prêt à sortir de votre imprimante
 

La Fnac propose l'achat en ligne et l'impression à domicile des billets de concerts des Nuits de Fourvière. Une dématérialisation rendue possible par un changement dans la loi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • misterBiz
    misterBiz     

    qu'est ce qui empeche d'imprimer le billet "virtuel" à plusieurs exemplaires et de le revendre autant de fois au "marché noir" ?
    ça va etre drole d'assister à un concert à 4 assis sur 1 place !!!!
    Déjà que la contrefaçon existe avec des billets dont le support "papier" est imprimé (par des imprimeries), métalisé, etc...alors avec comme support une feuille blanche !!!!

  • mrcrabs
    mrcrabs     

    ... tout le monde n'as pas les capacités mentales d'etre informaticien...

    du coup, il n'y aura plus de place pour les gens qui ont eut moins de chance dans leur vie. Donc encore plus de chomeurs !
    :hurle: :hurle: :hurle: :hurle:

  • bipdan
    bipdan     

    Content de voir qu'on va pas se lancer des piques indéfiniment. Perso je serais pour la création d'un territoire indépendant dont les stations et essence serait suisse et les boucher charcutier français, ce mettrait tout les frontaliers d'accord. Concernant swatch je ne peux qu'admirer cette société qui a su faire une produit grand public de qualité reconnue a un prix abordable et sans délocalisation.

    Rien à ajouter !

  • acyo
    acyo     

    Tschüss Bipdan, pas de souci. C'était juste une pique sur le temps que vous avez mis effectivement pour changer votre législation. Mais bon, c'est un peu l'hôpital qui se moque de la charité, car nous en général, on est super lent pour le faire...
    Cela dit, en ce qui concerne les cartes à puce électroniques, la technologie existe dans notre pays. Ce qui pose problème, c'est les commissions prélevées par les entreprises qui fournissent les instruments de lecture, elles sont tellement élevées que l'énorme majorité des entreprises (et même des multinationales) ont préféré y renoncer ! Cela fait d'ailleurs l'objet d'un vif débat notamment avec les sociétés de consommateurs, en ce moment. Et sur le fond, je suis d'accord : c'est nettement plus pratique !
    Puisqu'on parle d'accès facilité, je signale encore que dans certaines stations de ski et stations thermales, ils ont la "Swatch" d'accès. C'est une simple montre qui comprend une puce électronique lisible à distance et qui fait à la fait office de clé pour le vestiaire, de passe pour les remontées ou les bains, de porte-monnaie électronique - et aussi de montre, soit dit en passant. Et comme ce sont des Swatch plutôt agréables à regarder, cela rencontre un franc succès.

  • bipdan
    bipdan     

    Salut Acyo,

    Je trouve ta critique facile et rapide

    [quote]Pourquoi faut-il toujours que la France réinvente la roue alors que cela existe depuis longtemps ailleurs ? Quelle perte de temps et d'énergie...
    ;)
    [/quote]

    L'article ne mentionne pas que l'on vient d'inventer le billet imprimable chez soi mais simplement de le mettre en place parceque cela est maintenant légalement possible.

    Quant à la roue, je doute qu'elle ait été inventé à un endroit unique dans le monde. Donc une des raisons pour la réinvention est le manque de communication entre les peuples.

    Maintenant si tu veux de la critique facile :

    En suisse vous savez mettre des bornes qui lise une carte à puce à l'entrée des stades, je vous félicite, nous en France on a ça dans tout les commerces, et on a même inventé la carte puce. La borne s'appelle un TPE (Terminal de paiement éléctronique). On a trouvé ca tout seul, et plein de pays l'on également "ré-inventé" dans un peu tout les domaines d'application. Du coup je suis pas obliger de repasser 5 fois ma CB parceque la piste magnétique a du mal à etre lu, ni de signer le ticket de caisse. Par contre sur les airs d'autoroute Suisse c'est toujours le meme probleme, et à chaque fois ca se termine au distributeur qui lui sait lire ma puce du coup me donne du liquide.

    Bon maintenant le prend pas mal je réagis pour la forme et saches que mon département à une frontière commune avec la Suisse et que j'aime votre chocolat.

  • Lol75P
    Lol75P     

    Les sociétés les plus automatisées et les plus informatisées sont celles où il y a le moins de chômage. L'automatisation ne détruit que des postes de "robots" et créer des postes bien plus intéressants et mieux payés (informatique, conception logiciel et matérielle, SAV, commerciaux pour la vente des terminaux etc.).

    Faut pas s'en faire ! ;)

  • acyo
    acyo     

    Hello la France...

    Vous avez mis le temps ! Dans les pays anglo-saxons et même en Suisse, par exemple, le billet imprimable chez soi existe depuis plusieurs années. Le plus grand Festival de plein air, le Paléo de Nyon, offre la possibilité d'imprimer chez soi ses billets depuis plusieurs années. La technologie est au point et fonctionne à merveille. La nouvelle tendance est à la fusion des billets et des autorisations d'accès. Grâce aux nouvelles technologies, on peut maintenant charger sur la carte à puce de sa carte bancaire ou de crédit un "droit" d'entrée dans un stade ou une salle et ainsi simplement obtenir l'ouverture du portail d'entrée en glissant simplement sa carte dans le lecteur. Les patinoires de hockey sur glace et les stades de football s'y mettent toutes, désormais.

    Pourquoi faut-il toujours que la France réinvente la roue alors que cela existe depuis longtemps ailleurs ? Quelle perte de temps et d'énergie...
    ;)

  • rolytyler
    rolytyler     

    moins d'emplois en guichets mais plus d'informaticiens ;)

  • serapis
    serapis     

    Euh, en quoi est-ce synonyme d'une suppression d'emploi ? :??:
    Je veux bien qu'on soit en période électorale mais faudrait peut-être se calmer les syndicalistes ...

  • ape djan
    ape djan     

    A quoi ça sert de faire travailler des gens si la même chose est possible sans? De toute façon, l'évolution va dans l'automatisation des choses. Dans quelques dizaines ou centaines d'années il n'y aura presque plus d'ouvriers. C'est dans la logique des choses :p

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire