En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'Afnic reporte la date d'ouverture du .fr aux particuliers

L'association attend une clarification de ses missions. Elle repousse l'ouverture aux personnes physiques des .fr.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Lanfeust_
    Lanfeust_     

    Excellente question ! Moi aussi j'attend une réponse.

  • Siffait
    Siffait     

    Cette ouverture aux particuliers ne doit pas être spécifique à France. Les autres pays ont sûrement des solutions, des pratiques...
    Je suis curieux de savoir comment s'ouvre un .de, .it, .uk ... pour un particulier dans ces pays. Est-ce l'anarchie ?
    Merci aux compétences attendues pour éclairer ma lanterne

  • Cool_
    Cool_     

    Désolé mais en tant que particulier je veux un fr et non pas un nom.fr
    Encore une manoeuvre de plus de l'Afnic pour interdire les fr aux particuliers. Malgré les demandes répété du gouvernement d'ouvrir intégralement la zone fr
    Puisqu'ils demandent un extrait du kbis pour les entreprises, pourquoi ne demandent ils pas une photocopie de la carte d'identité du propriétaire déposant le .fr et l'affaire est réglé.
    Tout ça pour réserver les fr a une certaine élite française que l'on appelle la France du haut

  • gil_
    gil_     

    A ma connaissance l'horizon n'est pas si fermé aux
    noms de domaines en .fr pour les personnes physiques.
    Il existe encore la syntaxe dédiée "xxx.nom.fr" (où "xxx" est le patronyme),
    nom de domaine alloué par l'AFNIC dans la mesure où celui-ci n'est pas déjà déposé.
    La contrainte reste pour le bénéficiaire de passer par un hébergeur agréé AFNIC,
    intermédiaire indispensable (dixit l'AFNIC) pour le dépôt d'un nom de domaine privé.
    Une personne physique ne pouvant pas obtenir de nom de domaine directement
    auprès de l'AFNIC.
    Sous réserve d'utiliser cette règle de nommage offerte depuis plus de
    deux ans par l'AFNIC, il n'y a pas de dépendance vis-à-vis de l'hébergeur.
    On peut d'ailleurs changer d'hébergeur et conserver son nom de domaine
    en passant chez un concurrent. Seule la délégation change de main.

    La dépendance par rapport à l'hébergeur vient du fait qu'on accepte
    de lier son patronyme à l'identifiant commercial déposé par lui.
    Il faut connaître le nom de l'hébergeur pour accéder à votre site privé
    ("www.monhebergeur.fr/Monsite" est explicite à cet égard).

Votre réponse
Postez un commentaire