En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La technologie plasma perdra la bataille économique de l'écran plat

La technologie plasma perdra la bataille économique de l'écran plat
 

Challengers pour la technologie des écrans plats du futur, les afficheurs plasma ne bénéficient ni de l'effet production de volume des LCD, ni de la simplicité de fabrication des rétroprojecteurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Daniel Granier
    Daniel Granier     

    Les technologies ne s'affrontent pas, mais se forgent plutot leur place en fonction de leurs avantages dédiés. Le nombre de composants, et les étapes de construction d'un LCD grèvent son prix, et en font un prix/produit limité à 42 pouces à ce jour, et 50 pouces et plus d'ici 2006. Par contre le prix du plasma est très inférieur ( en taille propotionelle) au prix d'un cathodique à chassis numérique de qualité.... La durée de vie de 60000 heures est identique LCD/plasma, et le rendu couleur à l'avantage du plasma. Que de querelles pour une guerre qui n'existe et ne nourri que le microscosme des journalistes en quête de sensationnel...

  • Patrick01
    Patrick01     

    Les écrans plats de plus d'1m de diagonale, surtout avec la haute définition, me paraissent au contraire promis à un grand avenir commercial.
    Les LCD ont certainement un très gros marché pour les applications d'écrans d'ordinateur en 17, 19 et 21 pouces et pour les TV de petit salon.
    Je ne partage pas les vues de l'auteur et je suis plutôt convaincu que les consommateurs de Home Cinema, en croissance explosive, se jetteront sur les grands écrans plats dès que la haute définition sera disponible et dès que le prix de l'écran d'1m et plus passera sous un seuil psychologique (1000? ?).
    La niche sera alors constituée des amateurs équipés de projecteur (situé derrière le public ou mieux derrière l'écran et face au public pour une meilleure luminosité).
    Quant au rétro-projecteur, les progrès semblent bien limités désormais et je n'ai pas le sentiment que les ventes augmentent. Le gabarit imposant du rétro est un autre facteur de désaffection.
    Enfin un écran plat peut être fixé au plafond pour une utilisation en chambre à coucher... ce que le rétro pourrait difficilement faire.

  • Alain_
    Alain_     

    C'est vraiment insurmontable pour un journaliste de donner les dimensions en cm.

    On parle de TV, pas de moniteurs informatiques, non?

Votre réponse
Postez un commentaire