En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La silicon valley chinoise, entre high-tech et contrefaçon

Le quartier des hautes technologies de Zhon Guan Cun, au nord de Pékin, est le rendez-vous des consommateurs high-tech. Et la plaque tournante de la contrefaçon.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • jl_citoyendumonde
    jl_citoyendumonde     

    Non, le totalitarisme n'est pas un fantasme.
    C'est une double triste réalité.
    Des dissidents chinois ne sont plus là pour le dire,
    ou bien il sont en prison.
    L'internet est surveillé, voire meme censurer.
    Les tibétains vivent au mieux un ethnocide, au pire un génocide.

    Quant aux paysans, ils arrivent à peine à survivre, et il n'est pas étonnnant que celui qui commence à "y arriver" cherche à le faire par tous les moyens, meme les moins légaux.

    Pour ce qui est de l'industrie, les financiers qui nous dirigent devraient se pencher un peu sur les détails de la production là bas. Sur le plan social, je ne vous fais pas de dessin, sur le plan technique je peux vous dire que les structures informatiques mises en place dans beaucoup de centres de developpements font frémir n'importe quel responsable sécurité réseau.
    Il ne faut pas s'étonner que piratage et contrefaçon soient les deux mamelles du développement de ce pays ...

  • jlp_
    jlp_     

    Bonjour,

    OK, la Chine est un pays de "morts de faim" prets à tout ... mais pas seulement pour survivre ... aussi pour etre à peu près aussi c..s que nous et consommer, posséder.
    D'autre part, n'oubliez pas que ce pays est un pays totalitaire, qui est en train de doubler le totalitarisme politique du totalitarisme économique ultra libéral.
    Tout ça en ne respectant aucune règle, ni sociale ni meme commerciale comme le montre l'article.
    Et pour travailler en relation avec une filiale chinoise, je peux vous assurer que la soi-disant qualité du travail n'est pas ce que l'on croit. Ca pourrait d'ailleurs poser de graves problèmes aux industriels (?? financiers ??) occidentaux qui investissent les yeux fermés dans des centres de production délocalisés.
    Sans entrer dans des détails techniques, il ne faut pas s'étonner que piratage, contrefaçons et espionnages en tous genres soient monnaie courante ...

    Désolé, mais la Chine n'est pas un Eldorado, c'est juste une illustration de quelque chose entre le Meilleur des Mondes et La Ferme des Animaux.
    Demandez aux tibétains ce qu'ils en pensent, ou à tous les paysans oubliés au fin fond des provinces du Nord.

    J.L.

  • Jean-Claude_
    Jean-Claude_     

    tout à fait d'accord avec toi.
    Nous sommes dan un pays d'assisté, on attend tout de l'état, dès qu'il y a un accident il faut un responsable !!! (retournez lire dans un dictionnaire la signification du mot accident), dès qu'il y a plus de travail c'est la faute des patrons...
    Bref entierement d'accord avec toi.

  • Jack.F.
    Jack.F.     

    Avant de juger, il faut aller voir en Chine.
    J'u suis allé, et le résultat est une admiration
    devant le courage et la détermination des
    Chinois.Ils travaillent BEAUCOUP plus que nous
    et beaucoup plus vite, avec un qualité dans le
    travail remarquable. En plus l'esthétique est très
    réussie.Ne jugeons pas sans avoir été en
    Chine, c'est ridicule.
    Chapeau bas à ce peuple remarquable.
    JF.

  • Dragunov
    Dragunov     

    Bonjour,
    Effectivement, la politique de "l'enfant unique" qui ne s'applique d'ailleurs pas aux minorités ethniques ou dans les zones rurales, a des effets pervers :
    le déséquilibre important du rapport hommes/femmes.
    => Les filles étant encore culturellement considérées comme une charge,on constate de nombreux avortements "de complaisance" pour n'avoir qu'un garçon.
    La tendance de beaucoup de couples à travers le monde à préférer avoir un garçon a malheureusement trouvé ici un support légal à sa terrible déviance...
    Bref, le résultat est que naissent 44 filles pour 56 garçons, ce qui présage certaines frustrations...
    D'autant plus que de plus en plus de jeunes chinoises
    émigrent à l'étranger pour se marier !
    De même l'enfant unique induit de fait la disparition des oncles et tantes, autant de supports
    en moins pour l'unité de la cellule familliale...
    Quelques résultats : un individualisme de la génération "enfant unique", une dissolution relative des liens familiaux, une montée de l'homosexualité masculine, sous l'influence croisée de la libération des moeurs et du défficit de jeunes femmes, et un vieillissemnt programmé de la population à horizon 2040, faute de renouvellement des générations.
    (Tout comme en Europe, Etats-Unis et Japon, mais pour des raisons différentes...)
    §§
    Rien n'est simple...

  • Dragunov
    Dragunov     

    Une petite précision : dans le rapport que "Transparency International" publie chaque année, classant tous les pays en fonction de leur taux de corruption et de la transparence de leur économie, notre douce France est malheureusement toujours en haut de classement...
    Cessons de donner des leçons au monde, et interrogons-nous sur la pertinence des commissions, dessous-de-tables, enveloppes, primes, marges arrières, et tutti quanti, qui faussent le jeu normal de l'économie et de la vie publique.
    §§
    Quant au piratage, c'est souvent plutôt lié à une volonté de survie des moins puissants, non ?
    (Hormis pour les réseaux de contrebande qui en ont fait leur fonds de commerce...)

  • Dragunov
    Dragunov     

    Je constate encore une fois que l'approximation et et l'affirmation de certitudes "vues à la télé" priment souvent sur le vécu et la réflexion...Bref...
    Pour en revenir à l'origine du débat :
    OUI, on trouve en Chine beaucoup (énormément) de logiciels piratés : les outils informatiques étant vecteurs de développement (au moins partiellement),
    le gouvernement préfère voir le pays se moderniser que tenter de faire respecter à la lettre les droits d'auteurs des éditeurs.
    (Une certaine volonté de non-allégeance aux firmes US,n'est peut-être pas non plus absente...)
    OUI, la Chine produit aujourd'hui l'essentiel des produits manufacturés : il ne sagit pas ici de "copies", mais bien d'une production propre.
    Rappellons aux grincheux que ce pays fabrique en sous-traitance, depuis une quinzaine d'années, l'essentiel des produits "de marque".
    Les firmes occidentales se contentant d'y apposer leur marque et de faire des profits...indécents.
    La montée en puissance du pays n'est qu'un juste retour des choses, un rétablissement de la vérité.
    OUI, l'expression populaire est contrôlée en Chine,
    parce que ce pays a encore quelques vestiges du totalitarisme communiste, mais surtout, ceci est vrai aussi pour le Russie, c'est un pays immense,
    qui sans pouvoir dirigiste éclaterait en querelles régionales sur fond de luttes inter-ethniques.
    (Car la Chine recouvre une trentaine d'ethnies différentes...)
    Enfin, pointer du doigt les dérives françaises, telles que l'excès de bureaucratie ou les surreffectifs de la fonction publique, ne signifie pas pour autant que "tout est beau ailleurs".
    Ni en Chine, ni en Inde, ni au Mexique, ni en Grande-Bretagne...mais sachons intelligemment prendre exemple sur ce qui marche, au lieu de nous complaire comme souvent dans une contestation stérile et auto-centrée, bien dans la tradition Gauloise !

  • zorro del rio
    zorro del rio     

    le débat est centré sur le phénomène de la contre façon en chine.

    Mais tu as surement raison, il faut mieux se recentrer sur l'écriture SMS. c'est vrai que le monde en dépend ...

  • bien le bonjour là bas
    bien le bonjour là bas     

    effectivement, en cette période de croissance tout azimut, l'ultralibéralisme dictatorial propre à la chine est économiquement bénéfique à tous le pays (les paysans finissent par en profiter en bout de chaîne).
    Cependant il faut replacer celà dnas le contexte. Le marché intérieur est très prometteur des millions de chinois ne rêvent que de s'équiper à l'occidentale.
    Admettons que celà soit fait (nonobstant les dangers gigantesques pour l'écologie planétaire), les chinois se retrouveraient dans la même position que l'europe : un marché intérieur saturé et des débouchés externes peu nombreux vu le tarifs des produits.
    La chine en est là ou l'europe en était dans les années 50 multiplié par le gigantisme du marché chinois.
    De toute façon, une économie basée sur la croissance perpétuelle ne peut croître indéfiniment ne serait-ce que nos ressources planétaires sont limitées.

    Bon séjour à shangaï. tant que vous y êtes, essayez de prôner la démocratie et les droits de l'homme, ou d'émettre un ecritique sur le régime en place sans devoir voux réfugier à l'ambassade...

  • azoran
    azoran     

    je ne suis pas de ton avis , la majorité de la population chinoise se trouve dans les campagnes (ils ne respectent pas trop le quota d'enfant, ils faut bien qu'ils vivent).
    cette majorité n'a pas eux de bénéfice de l'essor de l'économie chinoise par rapport à la chine des villes (minoritaire).Quel sera l'effet de la politique de l'enfant unique sur l'économie chinoise ?(dans les villes, là où se trouve les classes moyenne et haute en majorité).

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire