En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Sacem ne peut pas encore compter sur le numérique pour compenser la crise du disque

La Sacem ne peut pas encore compter sur le numérique pour compenser la crise du disque
 

L'ensemble des perceptions a baissé de 10,2 % en 2006 tandis que les revenus issus du téléchargement restent marginaux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • epsitoujoursaussicrevé
    epsitoujoursaussicrevé     

    Je pense qu'une explication s'impose pour ton affirmation:
    Baisser les prix pour eux ca signifie accepter de gagner moins d'argent... Impensable c'est pas le modèle économique qui se trouve dans la tête de ces gens la...
    De plus, il me semble qu'en 1992 le nombre de personnes ayant accès au p2p était on ne peu plus limité. Le p2p, bien que ne servant pas qu'a cela, permet effectivement à des millions de gens de télécharger gratuitement (illégalement aussi) de la musique ou des films.

    Mais, le grand mais, quels sont leur bases de calculs qui leur permettent de dire que telle personne aurait effectivement acheter tel cd si elle ne l'avait pas télécharger... ridicule...

    La plupart des gens qui téléchargent sont ceux qui, d'une part, ne peuvent pas se permettre d'acheter autant d'albums musicaux et, d'autre part, ceux qui n'accepte pas de payer 20 ? pour un cd qu'ils vont écouter une fois pour le ranger dans une armoire sans jamais le resortir... (la moitié de ma cdteque au moins fais partie de ces cds que je n'ai écouté qu'une fois)
    Il faut quand même se le dire... le niveau musical à sérieusement baissé ces dernières années. Beaucoup de reprises, de remix, d'adaptations...
    On est loin de l'ingéniosité de l'époque d'un brel ou autre, la plupart des chansons que l'on ecoute actuellement sont sans âme... écoute une fois barbara chanter l'aigle noir : frissons garantis même si vous n'appréciez pas ce genre de musique...
    La star-machine... quelle belle merde... des consommateurs formatés c'est tout... Des pauvres gosses dont les parents ne savent plus quoi faire pour avoir la paix et qui profite de cette occasion pour s'offrir un peu de tranquillité.
    Dans les hyper et supermarché... combien de fais j'ai entendu des gamins pleurer jusqu'à avoir leur cd de bof academy...
    Mais si l'industrie du disque compte sur ce genre d'acheteurs pour péréniser leurs gains, elle va pas être déçu... Des futurs téléchargeurs fou qui une fois adultes se rendront compte de la stupidité de leur adolescence (pas nouveau ca) et qui n'acheterons plus un seul cd.
    Le seul remède pour vous messieur? le totalitarisme le plus complet. Mais tôt ou tard vos têtes tomberont! Et je ne parle pas en métaphore. Il me tarde de vous voir au plus de votre piedestal.

  • siger95
    siger95     

    tant que les prix ne baisseront pas rien ne changera que ce soit sur les disques ou sur le net. quel intérêt d'acheter sur e net si c'est pour que ce soit aussi cher que sur cd (c'est même plus cher sans drm que avec ! le comble) .

    il faut baisser les prix mais ils ne veulent toujours pas l'entendre. meme s'ils éradiquaient le P2P les ventes ne remonteraient pas.

  • crazyteddy
    crazyteddy     

    Et quid de ceux qui ne pourront pas payer .... va-t'on les etouffer ????

  • oO Spartan 117 Oo
    oO Spartan 117 Oo     

    c'est du grand n'importe quoi de la part de la Sacem :hurle: toujours plus et encore de l'argent bientôt on va donner plus a eux que pour les impôts a l'État... :ouch: Mais de tout façon il y aura toujours une parade des consommateur comme avec les CD et DVD aujourd'hui il vont les acheter dans d'autre pays mais bon la Sacem na pas compris sa ... Si sa continue la Sacem vas réussi a stopper la vente de tout se qui est a matière a stoker des données et là la France sera dans une impasse et les entreprise aussi et il y aura un retour a la normal mais j'espère que cette situation là n'est pas encore arriver même si elle est proche. Et comme la souligné spartacus :super: il y a des bon et des mauvais artiste et d'ailleurs dans les artiste se sont toujours nos artiste français qui se plaigne jamais les étranger bizarre non? :heink:

    Spartan 117

  • bipdan
    bipdan     

    Cela fait penser a la PAC (politique agricole commune) qui a force de subvention a fini par completement déséquilibrer le systeme agricole européen.

    De toute façon je pense que ce sera douloureux pour les "ayants droits" dans le mesure, car le modèle économique change et comme dans tout modele qui change, certains tenant et aboutissant seront contraints de revoir leur position ou de disparaitre.

  • spartacus007
    spartacus007     

    A quand une taxe sur mon salon car j'écoute de la musique dans mon salon et sur ma voiture parce que j'y écoute de la musique, et aussi le matériel de salle de bain, mes toilettes (et oui !) et aussi les prothèses auditives et mes oreilles ...

    Certains artistes courageux, bosseurs et entreprenants (n'est ce pas Johnny) gagnent beaucoup d'argent, c'est qu'il est possible de vivre bien de ce métier.

    Avant de racketter les consommateurs sur tous les produits possibles il faut s'interroger sur la qualité de la production des "artistes"
    De plus des gens payés sur des taxes ne vont pas faire preuve d'imagination pour améliorer leur production puisque de toutes les manières ils seront payés.

    Messieurs les politiques, le meilleur service que vous avez à rendre à la culture en général, c'est d'arrêter de lui verser des subventions avec notre argent, subvention sur de produits qui sont utilisés pour bien d'autres applications (téléphone pour téléphoner, disque dur pour stocker ma correspondance, CD de auvegarde des dites données, FAI pour surfer, ...)

    Spartacus

Votre réponse
Postez un commentaire