En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La révolte des machines

La révolte des machines
 

Les défaillances récentes d'un opérateur de téléphonie nous ont amenés à envisager les conséquences d'un incident similaire dans notre entreprise.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Shaman-X.org
    Shaman-X.org     

    Ce que les pannes récentes de grandes infrastructures ont montré,
    c'est qu'on a beau sécuriser les serveurs critiques, on ne peut pas ne
    pas considérer l'éventualité d'une panne, dautant plus dévastatrice
    qu'elle était présumée impossible.

    Ceci est d'autant plus nécessaire, que les systèmes à haute
    disponibilité n'ont pas été conçus pour répondre aux
    nouvelles menaces qui touchent les infrastructures hautement
    distribuées.

    Il va donc falloir s'habituer au fait que nos infrastructures les plus
    sensibles ne sont pas infaillibles, même en employant des systèmes
    doublés.

    Pour autant, la proposition de M. Yellow n'est pas une solution, car,
    surs ou non, notre dépendance aux systèmes d'information ne va
    qu'augmenter et attendre n'aboutit qu'à augmenter son retard.

    Je propose au contraire d'appliquer le principe de précaution à nos
    infrastructures et à apprendre à en gérer la crise. Il est possible de
    concevoir et d'instrumenter des systèmes dans ce sens, de définir au
    départ les responsabilités de chacun. Et le principe de réalité va se
    charger de nous le rappeler

Votre réponse
Postez un commentaire