En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La responsabilité des FAI en matière de téléchargement illégal de nouveau à l'étude

La responsabilité des FAI en matière de téléchargement illégal de nouveau à l'étude
 

Le ministère de la Culture missionne le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique pour réfléchir au statut juridique des fournisseurs d'accès en matière de piratage de contenus protégés. La question du filtrage est relancée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

65 opinions
  • Belzebuth__
    Belzebuth__     

    on pourrait tenir Vinci (acheteur/propriétaire d'autoroutes à prix cassés) pour responsable si on arrête un véhicule transportant de la drogue par autoroute ?? Pourquoi 2 poids et 2 mesures ?? On ne veut PAS de leurs m***** de musiques actuelles, c'est pas en coupant la source qu'on achètera + de titres "légaux" (surtout au prix où ils sont vendus !!)

  • BEBE6
    BEBE6     

    POUR QUOI INTERDIRE LE PEER TO PEER,ET POUR QUOI NE PAS INTERDIRE LES LECTEURS DVD ENREGISTABLE.CAR UNE PERSONNE QUI POSSEDE CANAL+.PEU TRES BIEN ENREGISTRE UN FILM QUI VIENT JUSTE DE SORTIR EN DVD.JE TROUVE CELA ILLOGIQUE.

  • stamp781
    stamp781     

    A quand la puce électronique pour bébé à la naissance!!!

  • Taoiseach31
    Taoiseach31     

    Si les FAI sont responsables, alors une compagnie de bus, de trains ou de bateaux est responsable du fait qu'un individu utilise cette compagnie pour transporter des produits illicites d'un point vers un autre.
    Un camionneur est alors aussi responsable du fait qu'un clandestin voyage, sans qu'il le sache, sur les essieux de son camion (C'est la loi [stupide] au Royaume-Uni).
    Oh bon-sens reviens-nous vite!

  • Nob430
    Nob430     

    "cela reviendrait à contrôler en masse l'activité des abonnés" et oui, les logiciels P2P ne servent pas qu'au piratage : Donc il faudrait contrôler tout les flux réseaux pour vérifier ce qu'ils véhiculent. Ceci est d'une part techniquement excessivement lourd d'autres ne serait-ce pas en contradiction avec le droit à la vie privée ?

  • Môah
    Môah     

    Bien, très bien...

    Instaurons le filtrage de l'internet et ainsi tous les abonnés y compris ceux qui ne téléchargent pas illégalement se verront contrôlés en permanence dans leurs moindres faits et gestes.

    C'est absolument contraire aux principes d'un pays dont les devises sont "Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité".

    Oui bravo, là je dis chapeau !
    C'est limite retour à un régime totalitaire.

    Si ça devait arriver je résilie de suite mon abonnement internet.

  • Avocat-du-diable
    Avocat-du-diable     

    Le problème n'est pas tout à fait insoluble.

    Un grand nombre d'internautes était plutot favorable à une licence globale.

    Le gourvernement a refusé :
    qu'il aille se faire e.....er
    :)

  • triliou
    triliou     

    D'un autre coté ce que reprochaitent les majors il y a deux ans c'etait l'echange de fichier sans perte de qualité.... Jusqu'a ce qu'ils se mettent a vendre des appareils capables d'enregistrer la tele satellite ou HD sans perte de qualité...

    Quand a la comparaison avec le magnétoscope cela a été fait depuis longtemps. Par exemple il y a quelques années au Canada un "pirate" etait passé en jugement. Le juge a statué le non-lieu car il a assimilé l'outil P2P a un magnétoscope.

    Par malheur nous vivons dans un pays qui n'a de libre et democratique que le nom - j'exagere un peu mais sur ce point c'est bien le cas - dirigé non par le gouvernement mais par une dizaine de personnes possédant des multinationales...

  • n'imp
    n'imp     

    L'un dans l'autre le gouvernement a raison sur un point : il n'y a que via un controle des flux entrants et sortants au niveau du FAI que le telechargement peut etre controlé de manière fiable...

    On a ici affaire a l'inverse du cracking : ce sont des centaines de developpeurs particuliers benevoles contre quelques dizaines de professionnels, pour une parade trouvé par les professionels de la sécurité, 50 solution émergent des particuliers; solution sur laquelle la parade ne s'applique pas... C'est une lutte sans fin mais ou l'issue est clair : le plus petit nombre ne peut tout simplement pas gagner.
    Ce qui est dommage c'est que effectivement les contraintes techniques pour un FAI sont plus qu'enormes : comment differencier un flux contenant provenant d'un reseau de P2P concernant un fichier illegal d'un flux contenant un fichier legal.... c'est tout simplement impossible (d'abord il faut avoir l'ensemble des paquets concernant le fichier pour pouvoir le reconstituer, ensuite il faut determiner si il est legal ou non, et pour complexifier encore un peu les choses il peut y avoir plusieurs fichiers en meme temps contenu dans le meme ensemble de paquets....

    Bref il serait grand temps que nos dirigeants et leurs grands amis patrons de multinationales comprennent que c'est une lutte sans espoir de victoire et que si l'on ne peut pas gagner il vaut mieux changer de camp...

    D'ailleurs je serai curieu de voir la tete de certaines multinationales si le piratage disparaissait purement et simplement... Adieu les ventes enormes de graveurs, platines DivX, lecteur mp3... et même PC puisqu'un joueur qui va acheter tous ses jeux aura rarement les moyens de changer de machine assez régulièrement pour pouvoir jouer pendant plus de deux ans (ahhhh privilegier la protection a l'optimisation..... quelle brillianste idée, surtout lorsque l'on voit que sur un nombre important d'applications les utilisateurs ayant acheté leur produit legalement sont contraint de les cracker car la protection empeche leur logiciel de fonctionner ou toutdu moins bride son fonctionnement... Un exemple parmis tant d'autre : lors de la sortie du jeu neverwinter nights 2 un developpeur a annoncé sur le forum officiel que la protection faisait perdre enormement de performance (pres de 30%) et invitait à mots couverts les acheteurs a cracker leur jeu.

  • Markco
    Markco     

    Le jour ou les voitures seront bridées, les poules auront des dents.
    Je comprends tout à fait le billet d'humeur, car pourquoi s'en prendre aux éditeurs de logiciels p2p qui mettent à disposition des logiciels qui permettent le p2p alors que dans le même temps on ne dit rien aux constructeurs automobiles qui mettent à disposition du public des véhicules qui peuvent enfreindre le code de la route sur les limitations de vitesses. On assiste bien la à une justice à deux vitesses.

    Je comprends également les gens qui s'en prennent à Sarko car jamais il n'a laissé les consommateurs dirent ce qu'ils pensent et proposer des solutions sur le problème du téléchargement illégal il s'en est toujours remis aux puissances des industries culturelles. A ce niveau faut pas encenser et trouver des excuses à Sarko.

    Comment peut on se mettre du coté des majors lorsque ceux-ci nous rackettent à qui mieux mieux sur les taxes des supports numériques, la aussi c'est justice à deux vitesses d'un coté eux ont tous les droits celui de nous voler et de l'autre nous n'avons que le droit de subir et de la fermer, faut pas s'étonner que les gens se révoltent en téléchargeant illégalement.

    De toutes les façons, ils peuvent faire ce qu'ils veulent, mais ils n'empêcheront jamais les gens de s'échanger des CD ou DVD on fera comme à la bonne veille époque des cassettes audios on se les échangera de mains à mains.

Lire la suite des opinions (65)

Votre réponse
Postez un commentaire