En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La redevance sur le peer-to-peer fait des émules

Plusieurs initiatives proposent de rémunérer les artistes sur les fichiers musicaux en partage. Début décembre, l'Adami avait fait l'unanimité contre elle avec une telle idée.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

168 opinions
  • july_
    july_     

    bonjour, effectivement cette idée d'une taxe de 5 euros seble bonne pour pouvoir télécharger les fichiers, cependant, s'il en allait ainsi, les maison de production s'y opposeraient sûrement car cette mesure permettrait aux artistes de passer outre les majors... et comme le gouvernement ne semble pas vouloir trancher dans ce débat, il y a peu de chance que l'Etat tente de convaincre les majors et consor...

  • sylverhawk
    sylverhawk     

    Les matériels de gravure, il est vrai, peuvent servir à pirater toutes sortes de médias mais ce n'est pas leur vocation première : on peut stocker ses données personnelles, graver un film de vacances ou encore enregistrer la maquette d'un album... Tiens, ça me rappelle la vocation première du P2P : Il s'agissait de pouvoir échanger des fichiers personnels et libres de droit et on s'en sert pour partager des médias copyrightés ! Où sont les coupables ? Et les innocents ? Je pense que chacun à sa part de responsablités dans tout ça. Tout système a ses failles et chaque médaille à son revers. En effet, nous sommes coupables de partage par le biais de procédés ne respectant pas le droit à la copie privée mais les majors sont coupables d'appliquer des tarifs prohibitifs à leurs produits (accessoirement, elles nous servent aussi de la soupe, musicalement et cinématographiquement parlant, en ce moment mais ce n'est qu'un avis personnel). Je dirai enfin ceci : Messieurs-dames des majors, rappelez-vous que ceux qui écoutent votre musique et regardent vos films sont vos clients. Revoyez votre politique commerciale, abaissez franchement vos tarifs (ou faîtes pression sur les gouvernements pour abaisser les taxes ; voire les deux) pour une qualité identique de vos produits, et parlez del'établissement d'une redevance de maximum 6 euros sur l'utlisation des réseaux P2P (payable uniquement par ceux qui les utilisent, ça va de soi) et vous grèverez sérieusement le piratage. Il ne sera pas complètement éliminé (comme à l'époque de la K7) mais il sera affaibli tout en rééquilibrant la balance de vos bénéfices et de notre pouvoir d'achat.

  • sylverhawk
    sylverhawk     

    Les majors devraient revoir leur politique commerciale. Le P2P est en progression constante, quoiqu'elles puissent faire et si elles ne se mettent pas au diapason très rapidement, elles vont droit au clash.

  • syverhawk
    syverhawk     

    Tu dis que le P2P vole les majors et pas les artistes ; désolé mais indirectement, le P2P vole les artistes : Un artiste trop téléchargé illégalement ne rapporte plus d'argent à la maison de disque qui a beaucoup investi sur lui et dès lors, c'est sans appel, il se fait mettre à la porte même si sa musique est excellente. Je parle là des artistes en début de carrière, ceux pour qui l'investissement financier est considérable pour le faire connaître du grand public. Les plus connus ont moins, voire pas du tout, ce problème car malgré le P2P, leur notoriété suffit à faire vendre suffisamment de disque pour rester à zéro (au moins ça mais il est clair qu'ont peut aller jusqu'à + 50). En ce qui concerne le prix des CD et DVD, je suis tout à fait d'accord avec toi : c'est du vol ! J'ai dans mon entourage pas mal de personnes qui bavent devant certains CD et DVD qu'il voudraient acheter mais il ne peuvent pas à cause de leurs revenus trop faibles (certains d'entre sont RMIstes) et qui décide alors de passer au P2P (un abonnement internet, c'est quand même moins cher...).

  • sylverhawk
    sylverhawk     

    Tu dis que l'on se sert du P2P car c'est la gratuité à coup sûr. Bien sûr, c'est vrai pour un certain nombre d'utilisateurs mais Personnellement, je connais beaucoup de gens qui préfèrent acheter les originaux du fait d'un beau packaging, par exemple, et pour les DVD, parce qu'il y a des éditions spéciales (voir Le Seigneur Des Anneaux en version longue, par exemple).

  • Client_Sans_Complexes
    Client_Sans_Complexes     

    Je suis un prof (de français) qui télécharge de la musique et de la vidéo, qui a déjà payé sa redevance télé, sa taxe sur la copie des cd, ses albums originaux en 33 tours, puis en K7 audio, et maintenant en CD.
    Le droit d'auteur et la sauvegarde des intérêts des artiste est une excuse. On ne vole pas les artistes : on vole les Majors. Je vole les Majors. Je le sais et je ne trouve pas ça grave. Parce que les Majors me volent et qu'elles, c'est leur métier de le faire. Sony et Philips ont inventé la cassette audio, la cassette vidéo, le double-cassette pour copier, le Cd, le graveur de cd.
    QUI a inventé le piratage ?
    Ils y gagnent sur TOUS les tableaux, sans honte. En plus ils réussissent à faire payer de temps en temps quelques "pirates", quelques utilisateurs de leur système et de leurs machines donc, pour l'exemple, pour faire peur aux autres.
    On ne va plus vous poursuivre pour les K7 audio ou pour les K7 vidéo, vous avez remarqué ? Et pourtant c'est aussi du piratage.
    On va vous poursuivre juste pour les CD ou les DVD. Avant de nous sortir un nouveau support et ensuite le moyen de le copier.
    Nous sommes les utilisateurs ou plus précisément les CLIENTS et on nous crie "Vous êtes les coupables". Mais il suffit de voir à qui PROFITE le crime pour trouver le coupable (Je ne vole pas les cd vierges).
    Regardez la marque de vos graveurs, de vos cd vierges, de vos disques durs, de vos lecteurs MP3.
    Vous trouverez le coupable : c'est écrit dessus ;-).

  • Client_Sans_Complexes
    Client_Sans_Complexes     

    Je suis aussi impressionné par le débat parallèle sur l'orthographe et le niveau culturel des uns et des autres. Moi aussi je fais l'effort de NE PAS LIRE les messages en SMS. J'ai trop peur de devenir taré.
    On se fout de la place sur un forum ; c'est gratuit, la place ; écrivez long et surtout écrivez clairement si vous respectez ceux qui vous lisent !
    Ceux qui font des fautes d'orthographe ne le font pas exprès et ils n'ont pas envie d'être exclus du débat. Ce n'est pas tout à fait de leur faute. Tout le monde n'a pas le même niveau d'études. Et surtout ils ne peuvent pas faire autrement. Ce sont quand même des handicapés qui refusent de voir qu'ils sont handicapés et qui crient "je man fou c twa ké con cé pas mwa"...
    Par contre, ceux qui écrivent en sms sont de grosses feignasses qui n'ont pas grand-chose à apprendre aux autres à part qu'ils se foutent de savoir si on va passer trois heures à essayer de les comprendre.
    Un forum est fait pour débattre. Si vous voulez faire passer vos idées, écrivez-les dans une langue que tout le monde partage : ça ne sert qu'à cela, l'orthographe, et pas à faire suer les gens incultes et fiers de l'être.

  • Client_Sans_Complexes
    Client_Sans_Complexes     

    J'ai lu tout ce forum, et je suis impressionné par le nombre de justifications de mauvaise foi rencontrées du style : je télécharge pour acheter ensuite, à la fnac on peut pas écouter, les disquaires ont disparu, on trouve que des merdes dans le circuit commercial, etc...
    Mensonges, ou excuses, mais on peut toujours faire semblant de le croire, hein !
    La seule vraie justification du p2p est que c'est GRATUIT et que personne ne s'amuse à acheter ce qu'il peut avoir gratuitement, sauf s'il est très con ou qu'il a un sens de la morale extrêmement développé. Un mec comme ça, dans le Midi, on l'appelle un Américain ;-)
    [message à suivre]

  • sylverhawk
    sylverhawk     

    Les artistes notoires et plus encore internationaux gagnent de l'argent et encore, pas au début de leur carrière ! Les simples intermittents (et je ne dis pas ça péjorativement) gagnent des clopinettes... A la limite, pour le P2P, une idée serait de payer la "taxe" aux sociétés de P2P lesquellles se chargeraientt de la transmettre aux ayants-droits avec, comme intermédiaire, la SACEM (pour la France, par exemple). Même mieux : avec une taxe à 6 euros et non 5, les sociétés de P2P pourraient engager du personnel pour la gestion de cette taxe ; résultat : créations d'emplois à la clé !

  • les intermittents
    les intermittents     

    il y a les artistes connus qui roulent sur l'or
    et les autres qui crevent la faim et qui pointent..
    les intermittents t'as entendu parler ?

Lire la suite des opinions (168)

Votre réponse
Postez un commentaire