En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La première Web agency au monde à l'agonie

Sauvé in extremis de la faillite en décembre, l'américain MarchFirst serait cette fois contraint à mettre la clé sous la porte. La société tente une restructuration et pourrait également annoncer la suppression de 3 500 emplois.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire