En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La PDG de Yahoo! débarquée par téléphone

Mis à jour le
La PDG de Yahoo! débarquée par téléphone
 

EN BREF. La PDG de Yahoo!, Carol Bartz, a quitté précipitamment son poste après avoir été virée par un simple coup de fil.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • micromas
    micromas     

    Helas c'est courant chez Yahoo. On peut être viré ainsi du jour au lendemain...

  • Zbleurb
    Zbleurb     

    La PDG tente visiblement de provoquer l'émoi. Mais se fait-on virer comme ça sans raison ? C'était peut-être une grosse nullasse ? Elle a tapé dans la caisse ? Y a-t-il un scandale caché ? Quand on se fait "virer" (avec moultes indemnités et un joli parachute doré) à ce niveau de responsabilité, aussi brutalement, c'est qu'il y a forcément quelque chose de grave... On aimerait en savoir plus !

  • Zbleurb
    Zbleurb     

    La PDG tente visiblement de provoquer l'émoi. Mais se fait-on virer comme ça sans raison ? C'était peut-être une grosse nullasse ? Elle a tapé dans la caisse ? Y a-t-il un scandale caché ? Quand on se fait "virer" (avec moultes indemnités et un joli parachute doré) à ce niveau de responsabilité, aussi brutalement, c'est qu'il y a forcément quelque chose de grave... On aimerait en savoir plus !

  • milsabords56
    milsabords56     

    yahoo ....

    ton univers impitoyable

  • milsabords56
    milsabords56     

    yahoo ....

    ton univers impitoyable

  • mariatuptup
    mariatuptup     

    Yahoooo, ça craint le coup de fil !
    Quand on a un minimum d'éducation, on prend au moins la peine de taper un texto : " T gT ." c'est pas trop long et c'est quand même plus convivial ; l'être déchu a au moins la consolation de constater qu'on a fait un effort pour lui rendre la rupture plus supportable. De plus, il pourra même relire notre petit mot en cas de blues... :-) Mais bon, peut être que le manque de prévenance est inhérent à la nature de certains:-)

Votre réponse
Postez un commentaire