En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La neutralité du Net, un débat pressant avant une loi

Mis à jour le
La neutralité du Net, un débat pressant avant une loi
 

Plusieurs travaux sur ce thème capital sont prévus jusqu'au mois de juin, à l'initiative de Nathalie Kosciusko-Morizet. Des acteurs clés du Net français en discutaient jeudi matin chez Google.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Xelio.Art
    Xelio.Art     

    Le net est neutre. La concurrence est réelle, mais chaque personne a son avis, et on ne peut pas l'empêcher de l'exposer aux autres, sinon a quoi servirait internet? On doit discuter de toutes ces choses. Le choix du matériels, les logiciels, les services, comment savoir si ce sont les bons ( notre esprit est de plus en plus sélectif ) , nous avons donc besoin d'en parler, de recevoir des conseils.

  • Belzébuthàquionapiquélepseudo
    Belzébuthàquionapiquélepseudo     

    Internet (du moins son ancêtre) n'avait pas vocation à être économiquement "rentable", ça servait avant tout à partager des savoirs, des opinions/idées. Il faut justement éviter la mainmise de l'économie sur Internet (mais c'est mal barré), et encore + celle des politiques. La neutralité passe donc par un filtrage TRES sélectif, et encadré/surveillé des contenus (va pour la pédophilie, mais même des néo-nazis ou des communistes ont le droit de s'exprimer, qu'on soit d'accord ou non avec eux)

  • bipdan2
    bipdan2     

    Prenons le cas des routes comme toujours,

    Une route est neutre, tout le monde peut l'emprunter. Ca ne veut pas dire qu'il n'y a pas de règles, mais simplement que tout le monde suit les meme, et que ce n'est pas au gestionnaire de l'infrastructure de décider qui a le droit d'y passer, ni de traquer les conducteurs sans permis ou sans assurance dans une quelconque situation irrégulière.

    Biensur il y a dans la réalité quelques excéptions, autoroute (encore que, on peut comparer ça a l'achat de BP supplémentaire ou couloir de bus (qu'on peut aussi comparer a du load balancing qui avantagerait une partie du traffic vitale au fonctionnement de certains utilisaturs de façon raisonnée (exemple : en cas de congeqstion priorité au traffic de l'hopital)

    Après, sur ce qui est du contenu, la gestion du média de transport doit effectivement rester complémtement neutre et dissocier du contenu lui meme.

    Exemple de non neutralité : Un FAI qui se permettrait de regarder tout tes mails avec photo jointes pour voir si rien n'est illégale dedans. Dans la vie réelle, si la gendarmerie m'arrete et me demande d'ouvrir mon coffre, je le ferai. Je ne vois pas pourquoi a l'inverse ce serait a la DDE ou aux péagiste de faire ce type de controle

  • AAhzar
    AAhzar     

    La neutralité est un fondamental du net. Contrairement ce qu'il a été dit, il a été cité bien avant 2003.
    C'est indispensable de la garder sans quoi le net cour à sa perte.

    Pour que les gens comprennent, son importance :imaginez que orange dit à youtube: "vous prenez trop de bande passante, payer moi sinon je vous coupe et plus un seul abonné orange aura acces à votre site. Youtube sera obligé de payé".

    Voilà les derives qui commence à émerger et que heureusement les defenseurs de la neutralité ont pu jusqua maintenant éviter. Mais pour combien de temps, l'enjeu économique et le logging est tellement lucratif pour certains (gouvernement compris)

  • Pizu
    Pizu     

    J'ajoute qu'en quelques années, internet a changé en grande partie le monde, en lui offrant informations libres et contradictoires, en faisant prendre conscience aux gens d'une proximité de tous les autres habitants de la Terre.

    Internet, c'est la garantie de l'accès à la culture, l'information, c'est l'appaisement du racisme et le changement de mentalités à long terme et à grande échelle.

    La plus grande avancée de l'humanité, c'est indéniable. Des gens sont encore pour le faire disparaître?

  • Pizu
    Pizu     

    Le net est par essence un moyen d'échange libre, le meilleur symbole actuel de la liberté d'expression.
    On NE DOIT PAS y toucher, quoi qu'on en dise. On peut le surveiller, mais on ne doit pas le brider, sinon internet dans sa définition première, ne sera plus.

    On remplacera un endroit de pure liberté par une nouvelle grande chaîne télé à l'échelle mondiale, censurée, dirigée et tiraillée de toute part.

    A savoir qu'il existe des règles sur internet: la netiquette. Elle est largement suffisante, philosophiquement et civiquement respectable. Plus les règles de commerces qui restent applicables.

    En instaurer plus serait une perte pour l'humanité présente et future. Internet ne doit pas s'adapter à la volonté de quelques malades de l'autorité et du contrôle, au contraire, le monde entier doit s'y adapter et inclure la transparence et la vérité.

    N'en déplaise à quelques intégristes du contrôle des pensées: qui voudrait que la Chine ou l'ACTA régisse internet? Quelques imbéciles seulement.

  • dqr33
    dqr33     

    Le net libre est une utopie dangereuse. Une société ne peux survivre sans un minimum de règles. Et ses règles doivent également s'appliquer au net.

  • Yuk
    Yuk     

    J'espère que ça aussi on ne veut pas le réformer, il ne faut pas toucher au net. Ne rien toucher sera le mieux, il y a sûrement des brebis galeuses, on les connait, bien entendu c'est plus compliqué de mettre la main dessus que les radars sur les routes

  • Gaspounet&HackerLiberty
    Gaspounet&HackerLiberty     

    Le NET est la NEuTralité même. Il ne faut pas empêcher le NET de s'exprimer. Le NET est là pour montrer la voie à suivre dans le monde matériel.

Votre réponse
Postez un commentaire