En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La liseuse : chronique d’une mort annoncée
 

Les ventes de lecteurs de livres électroniques sont en train de s'écrouler, au profit des tablettes multimédias qui ont l'avantage d'être multi-usage.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • freethinker2013
    freethinker2013     

    Je ne pense pas que les liseuses vont disparaitre pour la simple raison que la durée d'une charge de batterie de tablette est ridiculement courte (6 à 10 heures) comparée à la durée de charge sur liseuse (jusqu'a 1 mois) ce qui rends la tablette peu interessante pour le lecteur sérieux. Quant au smartphones, leur écran est trop petit pour lire vraiment une oeuvre littéaire, un mode d'emploi à la rigueur ...

  • jo1244
    jo1244     

    Bien sur il restera des appareils photos de bonne qualité (reflex, bridge, compacts de très bonne qualité), mais le petit compact à moins de 100 Eur a commencé à disparaître.
    Plutôt que la disparition de la liseuse, je crois à une convergence liseuse-tablette, mais la liseuse à usage unique de lecture d'ebooks a déjà disparue.

  • christodo
    christodo     

    Je pense que le journaliste s'est manqué.
    Seules les liseuses devraient disparaitre au profit des tablettes car elles sont d'un format identiques ou supérieurs mais permettent d'autres utilisations : stockage, video, internet.

  • raymondcal
    raymondcal     

    N?importe quoi, totalement n?importe quoi, ce papier. Faut-il n?avoir JAMAIS lu une page sur une liseuse pour croire qu?un smartphone pourra remplacer un bel écran eInk 6 pouces. C?est juste un marché de toute façon de niche (les gros lecteurs geeks, c?est pas très courant), qui a trouvé très vite son point culminant, et puis voilà.
    De là à les enterrer?

  • Calade
    Calade     

    Les smartphones et autres tablettes relègueraient les appareils photos au placard ?
    Il faudrait que les journalistes arrêtent de sortir des contre-vérités, que dira un véritable photographe (ce que je ne suis pas) en vous lisant ?
    D'autre part, il ne faut pas oublier les marginaux (dont je suis, toujours d'après ces mêmes journalistes) qui n'ont pas (et n'auront probablement jamais) ne serait-ce que l'un des deux appareils précités pour insuffisance notoire de puissance et de capacité de stockage pour traiter les photos, les vidéos et autres (grosses) bases de données.

  • marabbeh
    marabbeh     

    Qu'y a-t-il de commun entre un bon compact et une tablette ou un smartphone ? Je ne parle pas de reflex numérique. Ca fera rire les photographes...

  • johchev
    johchev     

    J'ai une liseuse et un ipad, deux usages complètement différents liés, d'une part au type d'écran et d'autre part et surtout à l'autonomie de l'appareil.

  • remimollicone
    remimollicone     

    C'est vrai qu'il y a plus de fonctionnalités, mais l'avantage des liseuses c'est de pouvoir lire pratiquement partout même en plein soleil, ce qui n'est pas possible avec une tablette.
    Il serait donc bien que les deux subsistent pour des applications différentes. Donc si le volume non pas disparaît mais se réduit fortement les prix devraient, a terme, augmenter ?

  • Nico9468
    Nico9468     

    Je partage entièrement, je ne me sers de ma tablette que pour lire des news...

  • Maraudeur57
    Maraudeur57     

    J'ai une liseuse et j'en suis très content. Je lis beaucoup et c'est bien plus agréable de lire que sur une tablette retro-éclairée. de plus, dans les transports en commun, une liseuse est plus légère et moins encombrante qu'un livre.
    Le seul bémol, c'est le prix des e-books. Les éditeurs ne font aucuns efforts, et même pires, ils freinent des quatre fers.
    Je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi le prix d'un ebook tourne autour de 14? alors qu'un poche est à 8? alors qu'il n'y a aucun frais de production, pas de rotatives à faire fonctionner, pas de papier, pas de frais de transport. Si le prix passait en dessous des prix du poche, les liseuses se vendraient bien mieux. Bon d'accord, je reconnais qu'ils vendraient moins de papier, mais il faut vivre avec son temps.

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire