En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La LEN à l'épreuve de la comparaison européenne

La France est l'un des derniers pays européens à transposer la directive de juin 2000 sur le commerce électronique. Les points sensibles actuellement discutés dans l'Hexagone ont déjà été adoptés chez nos voisins.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • rayspire
    rayspire     

    Suis de tout coeur avec toi, le français est "c..." et les instances politiques font tout pour qu'il le reste.(quelque soit le domaine)

    Merci pour ton coup de gueule !

  • Elroy_
    Elroy_     

    "le net permet d'échapper aux lois fachistes " ce en autorisant a MENTANT la negation du des génocide n'est pas une OPINION c'est un menssonge
    ce que tu reclame c'est le droit aux salopards au mensonge
    Faurisson est un salopard de la derniere espece sont bouquin n'est qu'un tissue de stupidite sur lequel fantasme les skin qui ont appris a lire

    sortont de la loi et des milles maniére de la contourner
    parlons de Moral simplement de Moral
    certain actes sont immoraux certain acte doivent etre punis
    et je ne crois pas a la clarté d'esprits des masses
    le monde a bessoin de limite.
    le premier amendement américain est une connerie qui provoque plus de probleme que de liberté
    cela permet a quiconque de proner l'extermination de tel ou tel minorité....
    si ca c'est la liberté je prefere les chaines

  • Fourducq
    Fourducq     

    Toujours plus et toujours mieux pour le confort du corps et l'individualisme... Chacun d'entre nous doit s'autoflageller avant de frapper sur quiconque. Notre absence de valeurs collectives fait que nous ne savons plus nous mobiliser pour un idéal commun. Et le progrès qui devrait appartenir à l'ensemble devient le bien de quelques-uns. Nos politiques, trop souvent, pensent davantage à protéger leur microcosme qu'à élever le débat. C'est effectivement une révolution qu'il faut, une révolution des valeurs. Elle devrait venir d'elle même dès lors que le capital sera en grande partie détenu (c'est déjà le cas) par des pays dont les idées sont loin d'être les nôtres... Chine, notamment. Pour tenter d'enrayer la machine, il nous faudrait accepter de payer bien plus cher tout ce que l'on nous propose aujourd'hui à bas prix. Qui veut payer plus cher ?
    Qui veut travailler plus ?

    Regardez, le Soleil se lève à l'Est.

  • RATTMANN
    RATTMANN     

    Oh jeannot lapin.....

    On t'a reconnu, TU es le CHE GUEVARRA du net!!!!!
    ou peut etre bien SID VICIOUS....
    VIVA LA REVOLUCION !!!!! ou NO FUTURE !!!!! ???????

  • Jaknl
    Jaknl     

    Entièrement d'accord avec vous sur le fond. Cette loi est bien une censure et la volonté d'uniformiser la pensée. Je soulignais juste le fait qu'au nom de la sacro sainte liberté de "penser", on laisse dire un Faurisson des contre vérité il y a 15 ou 20 ans et maintenant, ces horreur passent beaucoup mieux dans l'opinion. Des professeurs n'osent plus parler de l'holocauste en classe de crainte de soulever un tollé des élèves, contestant la vérité même de l'holocauste.
    Ce que je crains en lisant certains propos de ce forum, c'est la dérive et la manipulation de certains groupes.

  • CacaBoom
    CacaBoom     

    la loi Gayssot qui a tué la liberté d'expression, malheureusement pour ceux qui l'ont promulguée ne sert a rien sur le net ....

    une telle loi ne peut etre promulguée aux USA, car elle violerait le 1er et le 9eme amendement de la constitution US. et l'avocat autoproclamé "specialiste du net" et qui intervient souvent sur 01, le sait tres bien ....

    le livre du Pr Faurisson est disponible -- en toute legalité -- sur des sites hebergés aux USA. tant mieux, comme ça le monde entier saura de quel "crime" il a été pousuivi en France .....

    on doit pouvoir s'exprimer sur n'importe quel sujet. par chance, les lois francaises ne s'appliquent qu'en France. heureusement.

    le net permet d'échapper aux lois fachistes , comme la loi Gayssot .

  • Loliv_
    Loliv_     

    Je me rends compte à l'instant (donc trop tard) que j'ai écrit l'inverse de ma pensée. Je corrige : Je suis farouchement opposé à faire du révisionnisme un délit, car ce n'est pas l'historien qui fait l'histoire. Elle se fait elle-même avec du temps et beaucoup de recul. Alors où fixer la frontière entre réflexion et révisionnisme ?

  • Loliv_
    Loliv_     

    JE NE SAIS PAS COMMENT JE M'Y SUIS PRIS MAIS MON TEXTE N'EST PAS DANS L'ORDRE - QUEL BORDEL :-)))


    Une brève évocation des coupes sombres effectuées dans le téléfilm sur Hitler : la justification officielle est l'absence d'intérêt des nombreuses minutes évincées. Est-ce inviter Ugc à supprimer des pans entiers de longs métrages, Gaumont à faire sa propre cuisine et Mk2 à en faire autant ? Nos gouvernants (la France d'en haut), ivres de suffisance, dérapent. Et il serait illusoire de penser que les choses seraient autrement avec une majorité d'une autre tendance.

    Cette LEN qui rend la communication par e-mail aussi confidentielle et discrète qu'un 4 par 3 du métro parisien est une catastrophe et je l'estime illégitime ! Voilà c'est dit !

  • Loliv_
    Loliv_     

    Pour répondre précisément à CacaBoom (dont le pseudo rappelle étonnamment l'utilité de la communauté européenne) dont je partage néanmoins l'avis (et de Régis aussi) sur l'opportunisme étatique de juger à notre place, je précise les choses suivantes :
    - L'exemple du génocide : Ce n'est pas le fait de le nier sur le net qui serait illicite, c'est le nier tout court. Car ce serait qualifié de révisionnisme. Et le révisionnisme est un délit. Ce n'est pas le net qui est en cause. Editer un livre révisionniste est en soi déjà un délit. Pour s'en convaincre, on a tous encore à l'esprit le fameux "point de détail" de Le Pen. Il n'a pas été condamné pour des propos antisémites mais bien pour délit de révisionnisme. C'est encore une belle démonstration de l'inutilité de la LEN? Je suis farouchement opposé au révisionnisme. Mais n'est-ce pas déjà de ma part une forme de révisionnisme ? Vais-je être censuré pour ces propos ? C'est bel et bien la liberté d'expression qui est visée par la LEN. Mais elle existe déjà, et le quatrième pouvoir en est un somptueux relais alors à quoi bon une LEN ?
    Les discours d'Hitler et mein kampf : Il ne s'agît même pas de les réserver aux historiens. Pourquoi les soustraire à la curiosité, à la compréhension d'une période par une population plus large que les historiens ? Pourquoi les soustraire à la culture générale ? Par peur de "sensibiliser" des individus fragiles et sans discernement ? Ne vaudrait-il pas mieux les éduquer ? Je ne suis pas certain que l'éducation passe par le retrait de ce qui dérange? Ce que nous servent nos chers gouvernants, députés et sénateurs, n'est rien d'autre que la méthode du FN. Au soir du 21 avril 2002 on a beaucoup entendu que sur le thème de l'insécurité les Français avaient préféré l'original à la copie. N'est-on pas entrain de dérouler le tapis rouge au même refrain sur le thème de la culture ?

  • Loliv_
    Loliv_     

    Je suis particulièrement allergique à cette LEN.

    Mais je suis, avant tout, plus que sceptique sur l'avenir de l'Europe. Pas sur l'avenir politique de l'Europe car maintenant qu'elle existe par des traités ratifiés par les pays qui la composent, que ces pays ont reçu l'aval de leur peuple par voie référendaire, et (last but not least) qu'elle procure de très juteux revenus à ceux qui l'administrent, sa pérennité politique est assurée. Je suis sceptique quant à l'intérêt de son existence. Je m'explique. L'Europe émet des directives communautaires, celles-ci sont explicitées par des lois nationales, et ces dernières complétées par des décrets d'application également nationaux. Et je me trouve dans le schéma le plus simple ! Certes ce problème n'est pas nouveau, mais je pense que la législation relative à Internet est un révélateur infaillible. Internet est un "bien fongible". Quel que soit le lieu où vous vous situez sur la planète, quelles que soient vos religion, nationalité, race, culture etc... vous êtes sur le même réseau avec l'accès (techniquement) aux mêmes informations et par les mêmes moyens. Internet est parfaitement universel. C'était l'occasion rêvée (et peut-être unique) de faire un texte de loi et un décret d'application qui soit le même pour les 15. Et nous allons nous retrouver avec 15 lois différentes. Et bientôt 25 ! C'est état de fait est une hérésie des 15. Aller comparer notre projet de LEN avec les textes des co-communautaires est tout simplement inacceptable. Plus que certains articles déjà adoptés, c'est l'existence même de cette loi qui est dramatique. Et l'Europe espère faire contrepoids aux USA. Si c'était juste un instrument pour introduire l'euro, il suffisait de figer les parités des monnaies.

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire