En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La justice russe s'attaque à la vente illégale de musique en ligne

La justice russe s'attaque à la vente illégale de musique en ligne
 

Une cour moscovite a, pour la première fois, condamné un site de téléchargement à dédommager une maison de disques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Stéphane 3000
    Stéphane 3000     

    ce n'est pas la même chose, non ?

    Virgin Mega se plaignait, il y a de cela très peu de temps, de ne pouvoir faire suffisamment de bénéfices pour que leur activité soit viable. Une fois les investissements publicitaires retirés et étant obligé de s'aligner sur les prix de Itunes (qui n'est pas là pour faire de la marge), les bénéfices sont inexistants.

    J'imagine que dans un pays ou le niveau de vie est certainement bien inférieur au notre, les bénéfices n'ont pas besoin d'être les même que ceux de Virgin Méga afin d'en vivre.
    Ainsi, si la Chine se mettait à vendre du mp3, les prix pourraient certainement être encore inférieur à ceux des russes.

    Alors pourquoi pas ! Admettons ...
    Mais alors en respectant les droits des créateurs, des producteurs et de tous ceux qui ont permi aux titres d'exister.
    C'est facile de séduire les consommateurs et d'être moins cher que les autres en ne payant rien aux ayant-droits (et là je ne parle pas de la copie privée, rien à voir).
    On ne peut pas tout laisser faire dans le seul but que le consommateur paie moins cher.
    Si c'était le cas, on serait tous d'accord pour laisser des enfants fabriquer nos vêtements juste parceque ça coute moins cher à l'arrivée.

    Enfin de toute manière, si tous ceux qui téléchargent illégalement se mettaient à acheter sur ce site russe parceque ce n'est pas cher et qu'il n'y a pas de DRM, ça permettrait déjà d'en tirer certaines conclusions mais finalement tout ça ne change pas grand chose et les consommateurs (peut-on encore les appeler consommateur dans ce cas ?) préfèrent ne rien payer du tout. Là, en tout cas, ce n'est pas eux qui sont pris pour des cons !

  • Robert47
    Robert47     

    Le probleme n'est pas de savoir si le site en question fait des bénéfices ou pas. Evidemment qu'il fait des bénéfices et heureusement, je suppose qu'ils ne vont pas vendre a perte. Le consommateur, lui, ce qui l'intéresse c'est de savoir s'i fait des économies, et là ya pas photo. Comparé aux prix exorbitants que pratiquent les majors, avec taxes a gogo, y compris la taxe pour copie privée, droit que tu n'as plus, sans parler des tous les problèmes dus aux fameux DRM, qui te privent meme d'couter ce que tu as légalement et chèrement payé. Et ça, ça s'appele prendre les consommateur pour des cons + des vaches à lait.

  • Stéphane 3000
    Stéphane 3000     

    Vous avez des chiffres ? Quels sont les réels bénéfices de ce site ?

    Mais de toute manière, dés qu'on retire la part des ayant-droits, c'est normal que le titre soit moins cher et qu'on attire plus de monde, non ?
    On peut faire ça sur n'importe quel produit, ça attirera forcément du monde.
    D'ailleurs, lorsqu'on achète un produit tombé du camion, c'est beaucoup moins cher. Normal, le vendeur n'a rien payé pour ce qu'il vend.

    Maintenant, pensez-vous que ça puisse fonctionner économiquement ?
    Ne pas payer son fournisseur (producteurs, compositeurs, auteurs), ça s'appelle de l'escroquerie pour moi ?

  • TuTuX
    TuTuX     

    le cas AllofMP3 est caractéristique de la rapacerie des editeurs de musique.

    Que les ventes effectuées sur ce site soient légales ou pas, ce n'est pas mon propos, mais force est de contater que AllofMP3 emploie un modèle de distribution qui marche !!!

    Seulement voila, les tarifs pratiqués sont trés trés loins des tarifs exhorbitants que les majors voudaient imposer, c'est la seule chose qui les effraie et les empeche de licencier officiellement le site.

    Qu'on ne se leurre pas, si ils officialisaient un accord avec allofmp3, avec éventuellement un léger relèvement des tarifs pour reverser aux drois d'auteur, le système ferait un carton car c'est exactement ce qu'attendent les clients !

    mais voila, on a la un système qui marche, et donc menace le monopole qu'ont les majors sur la chaine de distribution physique et depuis peu dématerialisée, et ça , ça leur est impensable.

Votre réponse
Postez un commentaire