En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La Hadopi analyse le fonctionnement des sites illégaux de téléchargement
 
DR

Une nouvelle étude sur le téléchargement vient d'être publié par la Hadopi. Malgré le développement du streaming, l'acquisition de fichier reste une activité dynamique et très organisée.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
4 opinions
  • yt75
    yt75     

    Quelle histoire pathétique ...
    (et révélatrice de la bêtise terminale de l'époque). Arrêter de tout faire à l'envers peut-être ?
    Quand il y a un magasin clandestin, on ferme le magasin, on ne poursuit pas les clients dans la rue.
    "P2P ya pas de centres ?" "ca marcherait pas !" Ah les hypocrisies geekounettes classiques, quelle comédie ...
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/

  • boss666
    boss666     

    ils nous font ch*** grave les plein de fric de la compagnie du mouhollande !!

    on a plus que ça et si on peu plus bah on achètera pas plus !!! au pire je regarde Tf1 !!!

    mais c'est pas demain la veille vu que j'ai à peu près 4000 films à regarder !

    y'aura toujours un moyen compris ?

    tu parle je télécharge à peine 50 mkv 1080 par mois pas de quoi fouetter un chat !!! par contre 50 blu-ray à 20 euros = 1000 euros d'économie et ma banque me dit merci vu que je touche 450 euros par mois de l'état généreux !!! merci de me laisser un cheveux hors de l'eau mais je respire par le nez ...

    alors on est pas près d'arrêter !!!

    miam de beau mkv 1080 pour ma ps3 le pied ...

  • Xianod
    Xianod     

    Encore une étude bidon absolument pas représentative de la réalité. Personnellement je n'utilise aucun de ces trois sites de téléchargements direct évoqué dans cette enquête. L'état Français s'est il poser la question de savoir s'il était licite de toucher de l'argent en masse de la part de leurs amis les majors. C'est bien connu ont se protège entre amis. Mais les plus grands perdants dans la Hadopi ne sont peut être pas les labels ou les pirates mais certainement LES ARTISTES qui ne touche pratiquement rien sur la vente d'un album. Plutôt que perdre son temps à rédiger des pseudo études et envoyer quelques courriers par an, la Hadopi ferait mieux de se préoccuper à mettre en avant les alternatives légales car leur Hadopi PUR ne sert pratiquement à rien d'autant plus qu'il est souvent inexistant sur les sites légaux. Espérons qu'un jour elle nous expliquera enfin comment SÉCURISER notre connexion Internet. Car oui la Hadopi réprimande par manque de sécurisation de connexion et non pour non respect du droit d'auteur mais n'a toujours pas donné une solution de sécurisation fiable. QUE DOIT FAIRE LE SIMPLE FRANÇAIS CITOYEN ? WPA2 ? Crackable, FILTRAGE MAC ? Crackable. Désactiver le WiFi irréalisable. Non seulement la Hadopi est un système couteux mais je constate qu'elle n'a même pas remplis ses mission principale, à savoir faire changer les mentalités et créer une peur, protéger les artistes et mettre en avant l'offre légale. Je ne connais personne ayant changer ses habitudes de téléchargement autour de moi, je pense même qu'il télécharge illégalement de manière plus importante qu'avant... Le pire dans tous ça c'est qu'elle se présente comme le sauveur de la création artistique. Et si nous prenions l'exemple des nombreux artistes qui fuient leur système... Par pitié migrer tout les fonctionnaires de ces bureaux coûteux vers des agences Pôle Emploi, ils pourront enfin espérer se rendre utile à la société...

  • Xianod
    Xianod     

    Encore une étude bidon absolument pas représentative de la réalité. Personnellement je n'utilise aucun de ces trois sites de téléchargements direct évoqué dans cette enquête. L'état Français s'est il poser la question de savoir s'il était licite de toucher de l'argent en masse de la part de leurs amis les majors. C'est bien connu ont se protège entre amis. Mais les plus grands perdants dans la Hadopi ne sont peut être pas les labels ou les pirates mais certainement LES ARTISTES qui ne touche pratiquement rien sur la vente d'un album. Plutôt que perdre son temps à rédiger des pseudo études et envoyer quelques courriers par an, la Hadopi ferait mieux de se préoccuper à mettre en avant les alternatives légales car leur Hadopi PUR ne sert pratiquement à rien d'autant plus qu'il est souvent inexistant sur les sites légaux. Espérons qu'un jour elle nous expliquera enfin comment SÉCURISER notre connexion Internet. Car oui la Hadopi réprimande par manque de sécurisation de connexion et non pour non respect du droit d'auteur mais n'a toujours pas donné une solution de sécurisation fiable. QUE DOIT FAIRE LE SIMPLE FRANÇAIS CITOYEN ? WPA2 ? Crackable, FILTRAGE MAC ? Crackable. Désactiver le WiFi irréalisable. Non seulement la Hadopi est un système couteux mais je constate qu'elle n'a même pas remplis ses mission principale, à savoir faire changer les mentalités et créer une peur, protéger les artistes et mettre en avant l'offre légale. Je ne connais personne ayant changer ses habitudes de téléchargement autour de moi, je pense même qu'il télécharge illégalement de manière plus importante qu'avant... Le pire dans tous ça c'est qu'elle se présente comme le sauveur de la création artistique. Et si nous prenions l'exemple des nombreux artistes qui fuient leur système... Par pitié migrer tout les fonctionnaires de ces bureaux coûteux vers des agences Pôle Emploi, ils pourront enfin espérer se rendre utile à la société...

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •