En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Grande-Bretagne scanne ses demandeurs d'asile

Exploiter les nouvelles technologies pour lutter contre l'immigration clandestine. C'est le projet du gouvernement de Tony Blair qui souhaite limiter les demandes d'asile abusives.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • h*o*
    h*o*     

    Je ne sais pas si vous (tony et coucoach) vous rendez compte de la
    réalité.
    Tout d'abord si les immigrés vives dans des conditions déplorables
    tout comme les gitans, ce n'est pas un problème de leur manque
    d'intégration de leur part mais plutôt le reflet de l'exclusion.
    D'ailleurs un pauvre "bien de chez nous" vit dans les mêmes
    conditions si il est dans une situation d'exclusion. Les lois
    anti-immigration n'ont jusqu'à présent fait que fragiliser et parquer
    dans la paranoïa les communautés qui ont cru en la formule "France
    terre d'asile".
    En plus du pillage des nations du sud par celles du nord, il faut
    rajouter les différentes dictatures, les guerres et les famines qui sont
    généralement les suites de la colonisation. Et au lieu d'assumer cette
    responsabilité le développement économique continue cyniquement
    dans cette voie.
    Au lieu de croire qu'il y a des immigrés propres ou des immigrés
    sals (ou croirait entendre parler des chats de la voisine), sachez qu'il
    n'y a, a mon avis peut-être pas humble, au mois deux catégories
    d'hommes : des victimes et des bourreaux et vous faites parties des
    deux. Bourreau en justifiant un système policier, victime parce que
    lorsque tous les pauvres seront expulsés ou en taule, les flics
    viendront chez vous et il n'y aura plus personne pour vous défendre.

  • coucoach
    coucoach     

    Je suis d'accord avec Tony. L'immigration pour bien marcher (et éviter justement ensuite les réactions racistes ou xénophobes) suppose un effort dans les deux sens. De la part de l'immigrant qui doit faire l'effort d'apprendre la langue, la culture et les règles de son nouveau pays, et aussi de la part du pays d'accueil qui doit faire l'effort de lui apprendre tout ça. Alors seulement, il pourra trouver un boulot et une maison, ne pas vivre dans un taudis ou une cité pourrie au milieu d'autres immigrés, et alors seulement il pourra véritablement s'intégrer. Mais cet effort n'a jamais été fait (ni d'un côté, ni de l'autre) et on se retrouve aujourd'hui avec des quartiers (souvent miteux d'ailleurs) arabes, noirs ou asiatiques, ce qui montre bien l'échec de l'intégration et de la politique d'intégration.

    Alors oui, il faut mieux contrôler l'immigration pour qu'elle soit humaine, plutôt que de faire journée porte ouverte et que les immigrants partent de la misère pour y retourner aussitôt.

    Le pb c'est que ces lois sur le contrôle des immigrants ne sont pas doublées de lois et de budgets pour leur apprendre la langue, un métier et tout ce dont ils auront besoin. En effet, l'immigration est un sujet trop tabou pour les hommes politiques (surtout en France), et je voie mal qqn dire, on va débloquer X millions d'euros pour mieux contrôler l'immigration, mais aussi pour leur apprendre le français et un boulot.
    Alors qu'à long terme, ça couterait moins cher que de payer les services sociaux et judiciaires qui s'occupent d'eux.

  • tony_
    tony_     

    Peut-être... mais dans ces cas là, apportent moi des preuves (les branleurs qui vivent sur leur passif ou celui de leurs parents) !
    Pour ma part, je ne suis pas contre l'immigration, bien au contraire mais il faut exercer un contrôle, en tout cas dans un premier temps et un suivi social pour intégrer ces gens. Combien d'immigrés arrivent sur le territoire ne sachant pas ou très mal parler la langue, lire et écrire. Moi je ne veux pas de cette immigration là. Sortir de la misère pour se retrouver à nouveau dans la misère... J'aimerai qu'un contrat social soit passé avec ces gens là afin qu'ils puissent s'intégrer et montrer une véritable motivation... Mais tout cela à un coup. Celui de la formation, de l'apprentissage des régles et des lois en vigueur dans le pays.
    Pour moi, il est totalement nécessaire de réguler l'immigration et éventuellement de la suivre dans un premier temps ( 2 à 5 ans) afin de vérifier le bon respect de ce pacte social. Aprés quoi, ce système de flicage n'a plus d'intêret et une lettre devrait lui être envoyée pour lui notifier l'effacement des données de suivi le concernant et la nationalité du pays devrait lui être automatiquement délivrée.

  • DarkHibou
    DarkHibou     

    Evidemment, au vu du système mondial actuel, où les entreprises exploitent de façon éhontée la main-d'oeuvre des pays du Sud économique, les immigrants sont mal venus ! L'argent n'a pas d'odeur, au contraire des immigrés, c'est ça ?
    Je pense personnellement que les personnes qui ont lâché tout ce qu'elles avaient pour venir se faire refouler à la frontière seraient des citoyen bien plus intéréssants pour une nation que les branleurs qui vivent sur leur passif ou celui de leurs parents...
    A mon avis, tout ce que cette mesure va amener, c'est que les immigrés clandestins seront reconnaissables au fait que leurs empreintes seront effacées ou modifiées (doigts coupés, ou brulés... ce ne serait pas la première situation sordide dans laquelle ces hommes et ces femmes se retrouveraient !)

  • tony_
    tony_     

    Un pays ne peut pas toujours absorber tout les immigrants qui passent. Il est normal qu'il y ai un control. Je ne vois pas ou est le problème. Quand un pays accuse déjà le coup avec ses 2 ou 3 millions de chômeurs, il est bon de savoir qui ont accueille dans son pays.

  • Traroth
    Traroth     

    Le G8 n'est qu'une réunion informelle de dirigeants. Elle n'a en aucune maniere le pouvoir d'emettre des "directives" !

  • guino
    guino     

    Quelle honte tout ça!
    On est d'accord pour acheter à vil prix les matieres premieres ou produits manufacturés dans des usines ou travaillent des enfants etc etc, ça on est d'accord pour le récuperer, mais les humains, non, là pas de libre échange ...
    En passant, si vous aimez le café ou le chocolat, achetez en "commerce équitable", ça vous coutera plus cher, mais vous aurez les mains moins sales...

Votre réponse
Postez un commentaire