En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Grande-Bretagne légalise la copie de CD pour un usage strictement personnel

Mis à jour le
Cela fait plus de deux ans que ce changement de loi était en projet.
 
Cela fait plus de deux ans que ce changement de loi était en projet. - Cela fait plus de deux ans que ce changement de loi était en projet.

Ripper un CD, un DVD ou même un e-book ne sera bientôt plus illégal en Grande-Bretagne. En revanche, le partage, sous toutes ses formes, reste interdit.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    @Photo73 "Une bonne partie de la redevance copie privée sert à alimenter le spectacle vivant" Il serait grand temps d'arrêter de subventionner n'importe quoi avec des taxes sur autre chose, d'ailleurs les spectacles vivants n'ont qu'à être financés par la billetterie, s'ils ne sont pas capables de s'auto financer, c'est que cela n'intéresse pas et n'ont donc pas à exister. Et ceux qui n'ont pas d'autres problèmes que de vouloir voir des spectacles vivants peuvent payer, même payer cher si cela les intéresse, les autres n'ont pas à être taxé pour rien et encore moins pour des spectacles qu'ils ne verront en plus vraisemblablement pas.

  • Photo73
    Photo73     

    Une bonne partie de la redevance copie privée sert à alimenter le spectacle vivant, c'est devenu une "base de collecte" (assiette) pour de l'argent qui sert à autre chose. Si vous payez de la musique dématérialisée, il faut bien la déposer quelque part, un support taxé (je préfère acheter un CD physique, durable, pas de sauvegarde à gérer, de disque dur qui casse, ...).
    C'est pour ça que c'est étendu à tout support capable de stocker, pas parce qu'on enregistrera, mais comme base de taxation. Un peu comme la taxe sur le sel, les fenêtres, c'est une base.

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    Pour une fois qu'en France on est en AVANCE sur l'Angleterre... MAIS en France, l'on est pervers, puisque même si l'on a droit à la copie privée, que l'on paye pour cela, dans les faits, il est toujours strictement interdit de faire usage de ce droit que l'on paye, si l'on doit passer outre les protections anti-copie par DRM de ce que l'on a acheté... En conclusion en France on sait faire des lois débiles qui taxent tout, mais aussi qui interdisent de fait d'utiliser, le pseudo droit que l'on nous accorde contre argent sonnant et trébuchant. Et malheureusement cela ne se limite pas qu'à la copie privée, en France c'est paye toujours, t'aura peut être droit à rien.

Votre réponse
Postez un commentaire