En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La FSF veut que le libre aussi soit promu sur les sites publics

Mis à jour le
La FSF veut que le libre aussi soit promu sur les sites publics
 

L'organisation pro-logiciel libre lance une pétition. Selon elle, promouvoir ou imposer des logiciels propriétaires revient à faire de la publicité aux éditeurs et à réduire les libertés citoyennes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • _PoluX_
    _PoluX_     

    @ l'auteur : vous devriez être plus précis : la FSFE n'est pas la FSF et réciproquement. Il s'agit de deux associations distinctes qui font la promotion du logiciel libre.

    La FSF n'est donc visiblement pour rien dans cette opération ; vérifiez vos sources.

  • otodid`kt
    otodid`kt     

    C'est l'avènement de la propriété intelectuelle face à l'entreprise.
    Et ensuite la liberté d'en disposer qui ont permis de garder une concurrence (contrepoids ?) face aux lobbys.



    D'autre part, le libre est loin de nuire. Il laisse un choix offrant une marge de négociation. De plus il permet d'innover des solutions qui n'auraient sans doute pas vu le jour (après tout le net vient d'une collaboration entre universitaires et militaires).

    L'existence de solutions libres est bénéfique au propriétaire : cela crée un écosystème où chacun trouve ce dont il a besoin sans nécéssairement y mettre tout son budget.
    Dans le cas présent, l' Etat dans sa modernisation doit aussi penser à ceux qui n'ont pas les moyens d'y accéder du fait du coût ou de la "lourdeur" du propriétaire.

    Linux est plus adapté à mes besoins mais 15 ans de Windows ça "formate". Cela bride une certaine ouverture.

    Firefox correspond plus à mes attentes mais IE9 sera sans doute le plus beau fleuron de ce qu'on aurait jamais vu sans l'open source.

    Thunderbird est désormais d'une telle simplicité que même un utilisateur peut le configurer aisément.

    OpenOffice répond à la grande majorité de la demande sans avoir à pirater. Dans la majorité des PME, le plus dur est de migrer de l'un vers l'autre et de convaincre les utilisateurs de changer leurs habitudes (macros).

    En conclusion, c'est en travaillant dans un monde propriétaire que l'évolution vers le monde du libre est venue naturellement.

  • thisisabore
    thisisabore     

    Tu proposes d'un ton moqueur de se faire rembourser OS X quand on achète un PC Apple, sais-tu seulement que, d'une part, c'est possible, mais que d'autre part Apple est ironiquement un des seuls constructeurs informatiques à rembourser rapidement et sans mauvaise foi le coût de l'OS qu'ils vendent avec le matériel ?
    Bref, ils ne font qu'appliquer le droit, chose qui visiblement te paraît risible.

    Et à terme, évidemment qu'il serait bon de pouvoir acheter un téléphone ou un GPS et pouvoir choisir le système. Ce n'est pas forcément pour tout de suite, mais cela permettrait plus de concurrence dans les systèmes embarqués, et plus de liberté pour le consommateur. Et accessoirement, quand l'ABS de ta voiture a un bug, c'est un peu problématique de ne pas avoir le choix du logiciel qui gère ledit ABS ni d'avoir le droit de voir ce qui cloche dedans.

    C'est un truc que beaucoup de monde semble oublier, un des buts du logiciel libre ce n'est n'est pas avoir le choix de prendre du libre, c'est avoir le choix tout court. Chose que le logiciel propriétaire fait généralement tout pour éviter (et une entreprise comme Microsoft en particulier).

    Enfin, beaucoup d'entre vous ont quand même un problème de compréhension fondamental sur la différence entre les logiciels libres et propriétaires. Quand on lit « l'État n'a aucune raison de favoriser le logiciel libre, qui a appartient à une personne privée », c'est passer complètement à côté du fait que s'il le veut, l'État peut faire sien tout logiciel libre, les sources étant disponibles.
    Pour faire ça avec un logiciel propriétaire, ça va être plus dur, il faut un accord, etc. Et dans ce cas là on aiderait vraiment un acteur privé, avec la distorsion de concurrence qui va avec… Mais avec le logiciel libre on peut collectiviser au besoin le logiciel, ce qui pour une collectivité semble sensé.

    De plus, il semble logique que l'argent public dépensé par les contribuables crée des outils/contenus qui lui appartiennent par la suite : logiciels, cartes, etc.

    Bref, comme dit l'autre, on part de loin… :/

  • Angemaster
    Angemaster     

    C'est très drôle de voir les réactions des gens venant d'horizons différents.
    Ce que la FSF veux, c'est simplement que l'on n'impose pas UNE solution propriétaire mais qu'on laisse le choix à l'utilisateur.

    De plus, les différents responsables ou personnes qui travaillent dans des SSII qui se sont exprimés ici devrait réfléchir un peu.
    Etant moi-même dans une grande SSII, la majorité des développeurs utilisent Eclipse, qui est un logiciel libre, stable, doté d'une grande communauté et bénéficiant d'une quantité incroyable de plug-in permettant d'exercer à peu près n'importe quel corps de métier informatique.
    La majorité de mes collègues utilisent Firefox tous les jours, encore un logiciel libre semble-t-il bien plus adapté que IE (toute version confondue) aux méthodes de navigation actuelle.
    De même, une très grande partie des serveurs de ma boîte sont des Linux, les admins systèmes ayant bénéficié de formation durant leurs études qui, soit dit en passant, arrange les université et autre car l'aspect libre du système d'exploitation permet d'économiser beaucoup d'argent tout de même.

    Alors ne venez pas cracher sur les logiciels libres, de très bon existent, j'ai remplacé pour ma part bon nombre de logiciels propriétaire par des logiciels libre car bien souvent, leur aspect fermé limitait mes possibilité d'utilisation (de même que les CGU :S) et l'offre libre répondait beaucoup mieux à mes besoins.

  • totalitarisme libre
    totalitarisme libre     

    Bienvenue dans l'aire du totalitarisme libre.. certains oublient que pour faire tourner l'économie mondiale ce n'est pas en empechant les entreprises à but lucratif de prosperer que que les choses evoluront dans le bon sens.

    ce n'est pas le libre qui à permis la création et commercialisation de l informatique à grande échelle, ni l'utilisation du web

  • berlioz77
    berlioz77     

    Je trouve la démarche de la FSF pitoyable? vue que leur mode de pensé ne prend pas il attaque sur le terrain légale pour faire passer leur idées. Ceci rappel la plainte de Opéra sur le navigateur de Windows.
    Conclusion si vous n'y arrivé pas viré les informaticiens et remplacé les par des avocats !
    Ps ceci n'est pas l'apanage du libre des boites privés y ont recoure? mais c'est nul comme méthode.

  • Mauchrist
    Mauchrist     

    MOUARF !!!
    Linux = communisme.
    Le Bon dans toute sa splendeur !!

    Comment peut-on en arriver à écrire ça ?
    Malade ?
    N'arrive pas à utiliser des logiciels libres ?
    Payer par M$ pour dénigrer ?

    Quel sont les paroles qu'à dit le président à un citoyen ? Ah oui, casse toi pauv'Bon !!

  • Davviddou
    Davviddou     

    @Grégoire Malois:

    Alors pour répondre a ta première question, je ne cite (et ne souhaite) pas la mort de Microsoft, tu fait là une caricature des gens du libre qui est très facile et caricaturale.

    Pour le problème de la vente liée, j'indique juste que c'est un droit et faire respecter ce droit est une chose qui me semble fondamental pour que la concurrence soit possible. La marché des smartphones et pour le moment beaucoup plus ouvert que ne l'ai l'informatique mais il faut rester vigilant.

    En suite pour la part de marché du Logiciel libre, il te suffit de lire la presse informatique ou de chercher les statistiques pour constater que c'est un secteur a très forte croissance. Les grandes SSII se encore penche timidement sur le marché mais je suis en contact avec des gens qui travail dans cette branche chez Atos et Sogeti. Pour ma part je travail chez infogérant qui ne fait que des grands comptes et les marchés publiques.

    Et pour l'emploi, il faut savoir que du petit ISP aux grands opérateurs, les administrateurs et/ou ingénieur UNIX sont nombreux.


    Pascal Brenier nous parle de migratiosn douloureuses pour une réintégration vers le logiciel propriétaire.J e me pause de la question de l'intégration qui a été fait sur ces solutions libres. Si vos SSII vende de la TMA sur des produits qu'elle ne maitrise pas alors, c'est alors une évidence que le support du solution propriétaire est plus simple.

    Il y'a par contre des sociétés spécialisés dans l'intégration de solution libre et les grandes SSII ont à mon sens raté ce virage.

    Je ne suis ni communiste, ni barbu et j'ai des clients qui font de la vente en ligne sur des sites à gros trafic et qui sont parfaitement satisfait par leur plateforme.

  • tyranausor
    tyranausor     

    Quand on va sur un site d'État où une foule de fichiers illisible avec Windows ou un autre OS nu (sans logiciels tiers)? Souvent (voir la plupart du temps), les sites mettent en avant un logiciel (et qu'un seul) pour lire tel ou tel fichier! Prenons l'exemple d'Adobe Reader, il est proposé pour les pdf alors qu'il est payant en version complète et que sont principal défaut est d'être lourd, lent et souvent bogué! Idem pour Windows Media Player qui est majoritairement proposé pour lire des vidéos alors qu'il ne lit pas beaucoup de formats et pas du tout personnalisable par rapport à VLC!

  • dialoguedesourds
    dialoguedesourds     

    Je suis d'accord sur le fait qu'il y ait un inconvénient par rapport aux histoires de formats, compatibilité avec les standards...etc (et encore).
    Mais pour ce qui est des performances le "libre" a depuis longtemps dépassé le reste, c'est indéniable, dire le contraire serait aberrant.

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire