En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La France ouvre doucement les vannes de la surveillance informatique

Mis à jour le
La France ouvre doucement les vannes de la surveillance informatique
 

Le Sénat vient de voter une loi qui assouplit les procédures d'autorisation pour les écoutes des services de renseignement français. Les données pourront même être siphonnées en temps réel auprès des opérateurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • freethinker2013
    freethinker2013     

    Je n'ai jamais vraiment cru en la démocratie, quand on voit ce qui se passe dans nos pays, si l'on réfléchit bien, ca ne peut pas être la "volonté du peuple" mais là, on peut dire au revoir au tout petit peu de démocratie qu'on à réussi à obtenir après des siècles de lutte (depuis la révolution Francaise)
    Dans la rue les flics peuvent nous passer à tabac si ca les chante et qu'ils votent ce genre de loi ou pas, de toute façon les gouvernements nous espionnent et depuis sans doute aussi longtemps que techniquement possible.
    Les humains, quelle race primitive !

  • Nico9468
    Nico9468     

    si, il peut "votrer" des lois en les vautrant...
    Je voulais écrire "voter"
    ;-)

  • Nico9468
    Nico9468     

    Le sénat ne peut pas votrer de loi, mais que valider un projet (gvt) ou une proposition. Le dernier mot revient à l'assemblée.
    C'est un point important dans l'article, qu'il serait bon de détailler (la position de l'Assemblée).
    Référence : http://www.senat.fr/role/senatloi.html

  • dandelest
    dandelest     

    Quand en 2006 ils ont fait ça sous couvert de lutte anti terroriste, j'aurais mis ma main au feu que ce serait pour ensuite mieux généraliser le dispositif...

    Et voila, on y est.

    En meme temps plutot que de demander aux opérateurs, ce serait peut etre plus rapide de demander à la NSA une copie des données nous concernant.

    Décidemment, les mesh networks ont de plus en plus d'avenir. Internet est mort, vive Internet...

Votre réponse
Postez un commentaire