En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La fin du billet d'avion papier repoussée au mois de juin

La fin du billet d'avion papier repoussée au mois de juin
 

Les compagnies aériennes membres de l'IATA bénéficient d'une nouvelle échéance pour émettre des titres de transport entièrement dématérialisés. Nouvelle date butoir : le 1er juin 2008.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • T.AMINA
    T.AMINA     

    BRAVO..!!

  • karter_k
    karter_k     

    L'homme est en marche et rien ne l'arrêtera.

  • Flam696
    Flam696     

    7h00 du matin. Il faut se réveiller. Le soleil se léve pour une journée banal...et tandis qu'il est prouvé que les consommateurs préférent le "papier en main" pour leurs achats, voici l'E-Ticket qui continue son systéme de flicage remarquable, grand publique, le moins cher à ce niveau et à l'échelle internationale. Plus fort que la téléphonie portable, on saisit vos empreintes digitales. Evidémment, ces données ne sont pas revendues à des tiers dit-on. Mais toujours est-il : "Bienvenue à Gatacaz airport !". C'est sûr, il faut être "parano" pour imaginer les états avide d'un fichage des identités à l'internationale.
    Mais a t'on le choix de ne pas se soumettre ?

  • Pierre_qui_en_a_marre
    Pierre_qui_en_a_marre     

    Encore une fois, on transfère un coût d'une entreprise vers le consommateur ... Car le billet dématérialisé ne l'est pas pour tout le monde : l'acheteur doit imprimer son billet, ce qui implique d'avoir à sa disposition imprimante et consommable. Et verra-t-on les économies substantielles de l'ordre de 3 milliards de dollars se répercutaient sur le prix du voyage ou les services à bord ? Rien n'est moins sur ...
    Donc encore une fausse économie pour le consommateur.

Votre réponse
Postez un commentaire