En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La délocalisation, une pratique de moins en moins taboue

Une étude du cabinet Cead Technologies montre que l'offshore est encore très minoritaire chez les SSII et éditeurs français. La pratique devrait se développer dans les deux années qui viennent.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

49 opinions
  • Tchernobyl118
    Tchernobyl118     

    t'as raison d'ailleur j'aurai mais 18 ans dans 3 mois et pour feter ca j'adhererai a attac!!!

  • michele_
    michele_     

    je suis comme toi .degoutee.et revoltee.si dieu existe q'il se bouge ou alors c'est a nous de bouger salut

  • Vignolles  Michele
    Vignolles Michele     

    je trouve cette pratique honteuse et j'ai tres peur de l'avenir surtout pour mes enfants.l'argent pourri le monde .

  • hacker_
    hacker_     

    il y a évidemment 9 chances sur 10 pour que ce "témoignage" soit une provocation bête et méchante totalement imaginaire...
    reste un dernière chance pour que ce mr ne soit qu'une POURRITURE D'EGOISTE !!!

    offshore : attention, les hackers vont bientôt entrer en jeu...

  • Eric_
    Eric_     

    Le Offshore se généralise en Roumanie, Inde et Russie. Les entreprises ne recrutent plus d'informaticiens en France mais à l'étrangers car ils sont moins chers, et travaillent plus sans se plaindre.
    Il s'est passé la meme chose avec le textile en France : des enfants taiwanais qui travaillent 20h/jour pour un bol de riz pour fabriquer des baskets vendues à 150 Euros en France.
    Bref, c'est de la concurrence déloyale.
    Je ne suis pas pret à aller travailler en Inde pour etre exploité ni à rester en France au chomage pendant que des patrons francais profitent des étrangers. Je ne suis pas pret non plus à travailler au smic avec une formation bac+5.
    Defendons nous pour survivre coute que coute !

  • Karibon
    Karibon     

    Ce que tu dis est intéressant est ce que tu pourrais préciser. comment voudrais-tu qu'on achète à l'étranger. Il y a le problème des barrières douanières.

  • Alain_
    Alain_     

    je suis d'accord
    je travaille depuis dix ans dans le secteur et ca devient n'importe quoi. j'ai l'impression qu'on etait mieux traité en 92 que maintenant (sans parler des salaires). Maintenant, avec les SSII qui se sont repandues comme une trainee de poudre un bac+5 inge est traite comme n'importe quel interimaire bas de gamme, jetable et corveable amerci
    En voyant les salaires de mes amis qui ont fait des etudes (droit, medecine, comptabilite etc) je constate que les inge en informatique (malgre tous les bobards) sont parmis les plus mal lotis. en plus ils ne se retrouvent pas autant au chomage que dans ce secteur.

  • Nicolas_
    Nicolas_     

    Après avoir conseillé plusieurs entreprises pour l'offshore et leur méthodolgie et interdisant l'offshore en régie en France, je constate que ces entreprise retrouve un dynamisme et pourront embaucher à moyen terme.

    Nicolas Goldstein
    Consultant en Offshore developpement.
    www.offshore-developpement.com

  • dominique paradisi
    dominique paradisi     

    j'aimerais bien que votre theorie soit juste, mais je pense que meme ci celle ci est juste , il faudra un certain nombre d'années avant d'arrivée au equivalence de salaires , je suis pas dans l'informatique dans mon secteur nous commencons a voir les premices des delocalisations notamment sur les pays de L'est, je crois que l'ont est pas sorti de l'auberge......

  • thomas__
    thomas__     

    rdv sur http://www.munci.org
    les solutions sont là

Lire la suite des opinions (49)

Votre réponse
Postez un commentaire