En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La chute du botnet Rustock a diminué d'un tiers le volume de spams

Mis à jour le
La chute du botnet Rustock a diminué d'un tiers le volume de spams
 

EN BREF. Microsoft peut être content : son opération « coup de poing » contre l'un des plus gros botnets du monde, Rustock, a visiblement porté ses fruits.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Bulldozer02
    Bulldozer02     

    Merci pour l'info, ils en ont parlé à la télé mais impossible de le trouver sur le net.

  • GERVASE DE BRUMER
    GERVASE DE BRUMER     

    vous pouvez remercier Microsoft qui a fait un super travail pour dégommer cette merde!

  • marabbeh
    marabbeh     

    C'est la répression qui fera tomber le spam, pas les protections. Quand j'étais jeune notre maison était toujours ouverte et nous n'avons jamais été cambriolés. Maintenant les maisons sont fermées avec des alarmes, mais ça ne freine pas les cambriolages. Malheureusement nos gouvernants (état, union européenne) se soucient des lobbys (hadopi, brevets logiciels), mais se moquent du spam qui empoisonne pourtant tout le monde. Enfin ceux qui savent taper sur un clavier, ce qui n'est peut-être pas le cas de nos ministres et commissaires.

  • ThéOLait
    ThéOLait     

    Il en va du spam comme de la drogue: pas de demande, pas d'offre. La demande ici c'est 1- d'y répondre 2- de ne pas l'écraser à la base, à savoir de ne pas s'entourer des précautions élémentaires consistant à ne même pas avoir à la lire (la consommer).
    Malheureusement, comme la pub qui nous bassine de partout, le volume ciblé est tel que quand bien même n'est-il qu'une infime minorité à accuser réception d'un pareil gavage que celui-ci reste rentable.
    Mais la liberté prévaut toujours, alors soyons libres, y compris de refuser.

Votre réponse
Postez un commentaire