En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La cérémonie des Micromania Games Awards 2009 met le feu à la Cigale

Micromania Games Awards 2009
 
Micromania Games Awards 2009 - Micromania Games Awards 2009

Un public de joueurs déchaînés a animé mardi 5 mai la troisième édition des Micromania Games Awards. Hurlements, sifflets et ovations pour une soirée joyeuse et bon enfant.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • souhad
    souhad     

    siis sa va rien na dir je

  • Mount Vernon
    Mount Vernon     

    Y a même pas Little Big Planet ? A moins que ça soit pas la bonne édition des Games Award...

  • Sokoo
    Sokoo     

    Je pense que la cause n'est pas le fait que les casuals gamers se font plus nombreux.

    Je pense que la cause réelle est la récupération du monde du jeu-vidéo par les financiers et donc des politiques de marchés, alors qu'avant il s'agissait d'un secteur de passionnés.

    On veut faire plus de fric, en engageant des capitaux plus faibles. Celà donne un produit qui répond aux besoins des gens peu exigeants, donc néophytes. Une petite couche de marketing dessus, quand ils ne font pas le pire des sacrilèges (reprendre une license à succès, comme ça les nouveaux joueurs se diront "chouette, enfin un épisode que je comprend, j'accède à un nouveau niveau de conscience", tel Fallout 3 ou Oblivion).

    Tant que les grandes maisons du jeu vidéo resteront dans ce modèle capitaliste en oubliant ce qui fait l'essence d'un bon jeu et qu'ils perdront le gout de l'innovation, il vaudra mieux se tourner vers des maisons plus modestes et les indépendants.

  • prometheus
    prometheus     

    Bien que l'on puisse se réjouir de l'augmentation du nombre de personnes touchées par les jeux vidéos, il est inquiétant de voir que le nombre de casuals gamers devient plus important que celui des hardcore gamers. Ceci a tendance a se traduire malheureusement par une baisse de la qualité des jeux et une consolisation de ces derniers.

    Comment ne pas s'inquiéter quand on voit les changements apportés à certaines séries phares du jeu vidéo pour attirer attirer les casuals. Les exemples sont significatifs et pas toujours récents. Par exemple civilizastion IV qui a perdu pas mal de son intérêt par rapport au premier et au deuxième opus (je n'ai pas joué au 3, donc je m'abstiendrai de le juger). Prenons encore l'exemple d'Oblivion qui a certes de magnifique graphismes, mais cela ne compense pas les simplifications accordées aux consoleux comme la simplification des classes d'arme, la suppression de certaines contraintes comme les potions et les sorts ratés, mais aussi la fatigue du joueur quand celui-ci court. Et je ne parle pas des donjons constitués de "caissons" standardisés pour faire rentrer le jeu dans les machines limitées que sont les consoles.

    Bref, ces Micromania Games Awards présagent d'un futur bien sombre pour le jeu vidéo. Un futur où les jeux console adaptés au PC risquent de règner en maîtres alors que cela a toujours été le jeu sur ordinateur qui a été le moteur de l'industrie du jeu vidéo.

    La seule chance pour échapper à cela serait que les fabricants de console reprennent l'idée qui avait présidé à la création de la première XBOX, c'est à dire de faire un PC avec des performances raisonnables et bloquées, mais qui permet de ne pas faire uniquement des "films" interactifs.

    Bref, l'industrie du jeu vidéo est à un croisement de chemins, ce que le palmarès de cette année nous montre. Espérons qu'elle ne prenne pas le mauvais chemin

Votre réponse
Postez un commentaire