En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La censure chinoise inquiète de plus en plus le patron de Google

Mis à jour le
La censure chinoise inquiète de plus en plus le patron de Google
 

À Hong Kong, Eric Schmidt a fait savoir ce qu’il pense de la nouvelle loi chinoise qui condamne à trois ans de prison les auteurs de « calomnies » et de « fausses informations ». Il s’inquiète de l’aggravation de la censure en Chine.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Cool Raoul
    Cool Raoul     

    Mettre Google et le gouvernement chinois sur le même plan fallait oser!

    Je ne pense pas qu'Eric Schmidt ait le pouvoir d'envoyer quiconque croupir 3 ans en prison pour avoir écrit quelque chose qui ne lui plait pas.

  • Haricophile
    Haricophile     

    Le patron de Google s'émeut que le gouvernement chinois surveille les internautes ! Quel comportement inadmissible de la part des chinois ! Vraiment !

    C'est l'hôpital qui se fout de la charité.

Votre réponse
Postez un commentaire