En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La carte d'identité biométrique remise en question

Mis à jour le
La carte d'identité biométrique remise en question
 

Utilisée pour les passeports depuis 2009, la technique biométrique permet d'identifier les personnes de façon automatique. Mais le nouveau gouvernement s'interroge sur son utilisation dans les futures cartes d'identité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • VosPapiers
    VosPapiers     

    1/ La loi sur la "protection de l'identité" indique que la carte d'identité (CNI) sera biométrique.

    A moins de revenir dessus ou de refuser de promulguer le décret, le gouvernement devra s'y plier.

    On aurait aimé davantage de précisions sur vos sources concernant les "hésitations" du ministère.

    2/ Les données biométriques des CNI ne sont pas conservées dans le fichier TES: cette disposition a été censurée par le Conseil constitutionnel.

    En revanche, le Conseil d'Etat a autorisé le fichier TES pour les passeports biométriques, censurant néanmoins le relevé de 8 empreintes plutôt que de 2.

    3/ Sur le plan technique, s'il est facile de fabriquer une fausse empreinte digitale à partir d'un relevé à l'insu de la personne, cela vaut pour les contrôles d'accès.

    Pour une carte à puce stockant les données biométriques, un tel procédé n'est pas valable (il faudrait modifier la puce, ce qui est certes faisable, mais surtout présenter un faux doigt à la police lors d'un contrôle!).

    La CNI biométrique suscite un certain nombre de problèmes, mais pas ceux évoqués dans cet article.

    www.vospapiers.blogspot.fr

  • BB2012
    BB2012     

    Bonjour, Une petite erreur s'est glissée dans votre article ainsi que dans votre reportage vidéo. Ce n'est pas le Conseil d'Etat qui a invalidé le fichier des honnêtes gens mais le Conseil constitutionnel.
    Petite précision qui a son importance.
    BB.

  • r0om1
    r0om1     

    On lisait déjà de bon article sur 01net, et maintenant on voit de plus en plus de reportage vidéo de grande qualité. Continuez comme ça!

  • Simon77
    Simon77     

    Grands coups de feu, je vous remercie pour le partage!

Votre réponse
Postez un commentaire