En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La BSA met en garde contre les logiciels contrefaits en vente sur Internet

A l'approche des fêtes de fin d'année, l'association de lutte contre le piratage logiciel alerte les consommateurs sur les risques liés aux achats de logiciels contrefaits sur Internet.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

44 opinions
  • Jean Pierre_
    Jean Pierre_     

    ici dans mon pays on fonctionne systématiquement avec des copies il n'y a aucune maison de contrôle et la police a bien d'autres chat à fouetter alors les bill Gates et les Adobe et machins dites leur qu'il y a un africain et peut être l'un des rare dans ce cas qui n'aimerait pas utiliser des copies piratés de leurs produits mais qui aimerait bien qu'on lui fasse des facilités "africaines" pour les avoir.je suis graphiste et je vous assure qu'ici même les maison de communication de publicité etc...
    fonctionne avec des copies de photoshop illustrator xpress et autres logiciels de P.A.O

  • Jean Pierre_
    Jean Pierre_     

    salut les gars moi je vous lit depuis la cote d'ivoire,ici ni les maison de publicité ni les particuliers ne fonctionne sur des logiciels acheté
    partout c'est des copies de photoshop, illustrator et des produit windows à l'evidence ces logiciels sont hords de pris pour nous... et moi j'ai décidé d'en finir avec la frauden, celà m'a pose un vrai problemme de conscince depuis un certain temps mais seulement voilà ,que faire à présent, j'ai été un passionné de photoshop jusqu'ici et je ne m'imagine pas m'en défaire.Alors que me proposé vous pour ne éviter les sentiers du piratage?

  • Wieslaw
    Wieslaw     

    Bonjour,
    Personne ne peut prover. Mais vous vous angagez par contract (qunad vous clickez "J'accepte" ou "I agree" a ne pas le faire). Lisez le text de license et vous allez trouver toutes les info sur le droit d'utilisation et Copy right protection.
    Wieslaw

  • pj
    pj     

    Je trouve un peu gonflé Microsoft de lutter contre le piratage suite à sa condamnation pour contrefaçon en juin 2001 (ça c'est le mot gentil pour dire voleur de codes) puis pour parasytisme en octobre 2003 dans l'affaire Softimage. Le BSA n'a aucun pouvoir en France, il faut le rappeller et ne pas hésiter à mettre ces gens-là à la porte s'ils viennent vous rendre visite. Mais la contrefaçon, Microsoft connaît bien puisqu'il a commencer sa carrière de cette façon avec DOS. Alors pas trop de leçon Billou...

  • Mac Givré
    Mac Givré     

    Et qui peut prouver que la licence de mon Win 98 que je vends ou cède à quelqu'un n'a pas été acheté par cette personne ?

    Il me semble que ce "droit d'utilisation", comme vous dites, ressemble beaucoup au principe de "fonds de commerce". Dans ce cas là aussi il s'agit de payer le droit d'utiliser ou plutôt d'exercer le commerce. Et un fonds de commerce, ça se revend bien non ?

  • Artaristo
    Artaristo     

    Votre façon de voir le problème, il me semble, c'est une démagogie à la J.Goebbels: la Ferrari reste la Ferrari même après 100 ans, que un très bon produit de Microsoft ne vaut que de la merde (pardon le mot, mais c'est la vie) après seulement quelques mois. Microsoft ne peut pas vendre de la cochonnerie au prix d'un produit qui a de la classe et de la qualité.
    Mon point de vue - vive le piratage - une réaction naturelle provoquée par un harcèlement financier.

  • papamat
    papamat     

    si tu t'interesses un peu aux gratitiels tu te rendras vite compte que tu peux avoir 95% des applications utilisées par les particuliers pour 0?

  • Jean-Jacques Marest
    Jean-Jacques Marest     

    Mais leurs méthodes, s'ils faisaient cela à un bon juriste, les feraient finir en tole...

  • Jean-Jacques Marest
    Jean-Jacques Marest     

    Il n'y a pas 3 ans qu'un architecte s'est vu menacé par Adobe pour non paiement d'un logiciel qu'il venait d'acheter.
    A sa place, j'en aurait profité pour les coller au tribunal avec des dommages et intérêts costauds. Qui sème le vent...

    Ok pour la mise à prix des logiciels sur les sites aux enchères.

    Mais, j'y reviens : dans l'Eure et loir et la Sarthe, de mes connaissances (mon ex, pour commencer) se sont fait vendre des pc HP Vectra vl avec P1 à 75 Mhz pour 2500F il y a trois ans, sans CD ni licence de? Win 95 ! Puis, « la mise à jour » (!) vers Win 98 pour 300 F toujours sans CD ni licence !
    Jugez-en : Que font las vraies et fausses polices ?

    Soyons sérieux : entendre les « pauvres » éditeurs et « artistes » pleurer à cause du piratage alors que pour les seconds, pare exemple, des sommes colossales leurs sont versées en droits représentant des centaines d'années de travail pour un employé de base, n'est-ce pas se moquer du bon peuple ?

    Baissons les prix, le piratage baissera !

  • THOR_
    THOR_     

    Certains l'ont déjà souligné : certains logiciels sont bien trop cher (Microsoft, Adobe, Macromedia parmi les plus connus). Bien trop couteux pour beaucoup de particuliers mais finalement beaucoup trop de possibilités inemployable.

    Pour combattre, le piratage, il serait donc bien plus intelligents que les editeurs de logiciels revoient leurs tarifs à la baisse. Une baisse significative et non symbolique !

    Actuellement, beaucoup de ces logiciels, ténors du marché, ont si bien évolué qu'ils ont désormais bien peu d'innovations réelles. Pourtant, les tarifs sont toujours aussi prohibitifs !

    Or, en partie, ce sont les particuliers qui incitent leurs entreprise à adopter tel ou tel logiciel. Evidemment, on prend aussi à la maison les mêmes logiciels qu'au boulôt !

    Mais apparement, les editeurs ont vraiment peur de perdre gros ! Car en plus du BSA, ils veulent breveter à tout-va, jusqu'à de simples concepts basiques ! Mais ca mérite un autre débat, ailleurs, car le sujet est vaste et déborde du BSA.

Lire la suite des opinions (44)

Votre réponse
Postez un commentaire