En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La BNF met en ligne la mémoire du quotidien

Dès 2006, les internautes pourront consulter gratuitement les archives des grands titres de la presse quotidienne parus entre 1826 et 1944. 3,2 millions de pages seront numérisées.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • PatBe
    PatBe     

    Bonjour
    autant je suis pour toute tentative de numérisation de livres et documents francophones, autant vu comme c'est parti, on est mal barré ;-)
    j'explique : numeriser en image et ensuite passer un ocr dessus, c'est du double travail à terme, donc plus de sous, à terme.
    Ensuite, les 3,2 millions de pages de la presse etaient elles une priorité absolue, par rapport à notre passé littéraire, qui lui n'est toujours pas accessible ?
    Franchement, trouver des ouvrages français sur google, en anglais et en français, alors qu'ils ne sont pas dispo sur gallica, cela me fait monter la pression dans les choses de la vie ;-))

    Enfin Gallica, ou tout autre projet européen, ferait bien de regarder ailleurs, comment fait la bibliothèque du congrès par exemple, pour offrir à la fois des textes et des documents av.

    le souci que nous avons est que nos dirigeants/decideurs/responsables comprennent autant le web que moi le Mandarin du Sud. Il faut quand même se souvenir que google a pour son moteur de recherche, su developper un algorythme extra, qui lui permet dindexer puis de chercher 8 milliards de pages en 0,2 secondes.
    C'est cette prouesse technique qui permet à l'idée d'exister. les concurrents rament, faute d'avoir cette technique.
    Pour la numérisation, c'est le même challenge: aller vite, et faire l'ensemble du texte cherchable, le plus vite possible
    avoir 8 millions de photos de pages, cela est totalement INUTILE !!!
    ON retourne aux microfiches (c'est d'ailleurs certainement la raison de ce choix, puisqu'une partie des archives est déjà sur micro fiches)
    on multiplie le temps de traitement

    je suis d'accord avec/comme tout le monde sur un besoin de rendre disponible la culture francophone. Mais il faut le faire de façon efficace !
    parti comme ce l'est, on est pas arrivé, sauf qu'on sait déjà que cela nous couteras plus cher qu'à Google, avant que le projet ne soit lancé !
    :-(
    PatBe

  • Moonheart
    Moonheart     

    Cette opération s'inscrit pour moi tout à fait dans l'esprit du web qui est de rendre l'information accessible à tous... je regrettes seulement que cela s'arrête à l'année 44, je pense qu'on aurait pu aller jusqu'aux années 60 sans porter le moindre préjudice aux éditeurs de l'époque.

    Enfin, peut-être que vu la masse de journaux publiés après 44 la masse de travail est trop important pour le budget actuel.

  • ..._
    ..._     

    Ricaner pour ricaner, je trouve ça juste idiot...
    Et en faire tout une histoire, voire un roman, comme ce que tu as fais là, n'apporte rien...

    Quoi qu'il en soit, je trouve que cette idée est très bonne (celle décrite par l'article, pas les ricanements) et va permettre à tous les internautes de se plonger des les titres marquants des années passées et d'enrichir leur (notre) culture.

  • oim
    oim     

    En fait, il ricane sur ces forums depuis pas mal de temps... C'était même particulièrement drôle, parfois, ça dépendait du "placement" du ricanement au sein du fil de discussion.
    Et puis, doucettement, il s'est avéré que le ricaneur, bien que semblant vouloir imposer une sorte de recul cynique, a raté des occasions de briller, à des moments où même un ricaneur aurait pu s'immiscer dans une conversation pour adultes, en ricanant tout en assortissant le ricanement d'une pointe d'autre chose... Il n'en fut rien. Complètement stérile alors que l'on aurait pu investir de l'espoir en son cynisme.
    Bref, il ricanait tout seul, pendant des sujets houleux ou non... sans panache.
    Maintenant, il est juste nul, un ricaneur raté qui fait un peu de la peine, qui n'a pas su s'arrêter et/ou se reconvertir au bon moment. Alors, les lecteurs de ce forum, médusés, constatent sa décrépitude et le laissent régulièrement ricaner sans broncher, n'osant spéculer sur les tribulations d'un raté par pudeur et condescendance...
    Parfois, un nouveau se prend au jeu, ne comprenant pas comment une telle aliénation a pu prendre place dans un cerveau qui aurait certainement être plus fertile... C'est ton cas, Sigisbert, et je te comprends, mais laisse, tu ne peux rien faire.

    Sinon, effectivement, je trouve celà assez magnifique d'avoir accès à une information "officielle" de manière directe.

  • sigisbert
    sigisbert     

    C'est superbe!!! Enfin une consultation des anciens journaux! La mémoire, sans ces innovations, serait perdue, ou, tout du moins, restreinte à certains...Alors pourquoi ricaner?? Parce que ceux qui ricanent ne peuvent se rendre compte (intellectuellement parlant, bien entendu) de ces trésors d'information.....
    A bon entendeur, salut!

  • Ricaneur
    Ricaneur     

    Héhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhé...
    Hohohohohohohohohohoho...
    Hahahahahahahahahahahaha...

Votre réponse
Postez un commentaire