En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L’UFC-Que Choisir en guerre contre la vente liée

Mis à jour le
L’UFC-Que Choisir en guerre contre la vente liée
 

L’association souhaite qu’une loi oblige les vendeurs à afficher la liste des logiciels préinstallés sur les ordinateurs et ce qu’ils coûtent. Elle envisage aussi que le consommateur ne paye que ceux qu’il aura choisi d’utiliser.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

41 opinions
  • gboule35
    gboule35     

    il ne s'agit pas d'imposer aux consommateurs mais de le libérer, et en tant que vendeur, je peux affirmer qu'il n'y a des millions de gens qui veulent windows mais des milliards qui le subissent.
    J'ai fait passer nombre de mes proches de windows à linux/ubuntu pour leur usage internet bureautique et je n'ai plus d'appel ou presque pour les dépanner contrairement à windows.

  • NonALaVenteLiée
    NonALaVenteLiée     

    Un truc très simple : l'utilisateur après démarrage de son PC qu'il aura payé 100? de moins qu'actuellement, aura une semaine pour soit se débarrasser du dernier Windows, soit payer 100? la licence Windows s'il choisit cet OS. Pour l'instant on n'a pas le choix : on avance le prix de l'OS préinstallé, même si on n'en veut pas, et les constructeurs proposent une indemnisation forfaitaire ridicule quand on les contacte pour un remboursement, quand ils ne tentent pas en plus d'obliger le consommateur à leur renvoyer le PC (pis : le renvoyer au frais du consommateur !!!).

    Bref pour le moment si on veut se faire rembourser, il n'y a que la case justice.
    site dédié : racketiciel.info

  • snOOpy29
    snOOpy29     

    Il suffit juste d'un DVD d’installation dans une enveloppe cacheté, avec le numéro de licence.
    Celui qui veux Windows, il garde le DVD qui est dans l'emballage, celui qui ne le veux pas le rend au vendeur.
    Et qu'on viennent pas me dire que de faire un DVD d'installation donne du travail supplémentaire au constructeur de PC.
    Je pense que comme ça tous le monde serait content.

  • aucunechance
    aucunechance     

    > Mais on s'en tape de la fronde des constructeurs : ce n'est pas a eux de fixer les regles du commerce !

    Bisounours inside ?

    Lobbies des constructeurs vs association de consommateurs. Je crois pas qu'on fasse le poids.

    Ils vont démontrer par A+B que 9x% des consommateurs veulent un pc immédiatement utilisable et que 50% de ceux-ci sont incapables d'installer eux-mêmes leur OS. Donc au final on va renchérir le prix d'un PC pour 40% des utilisateurs pour en satisfaire 4%

    Avec l'OS préinstallé mais inactivé, ils auront beaucoup moins d'"arguments" à faire valoir (pas de temps d'attente, logistique simple)

    On reviendra à la charge plus tard.

  • tyranausor
    tyranausor     

    Il est surtout incompréhensible que nos ordis soient bombés de logiciels qui ne servent à rien (Norton, Office, ...) et de logiciels du constructeur! En plus, Windows fait grimper le prix, plus de 500 euros pour une bonne configuration (au moins pour avoir une vraie carte graphique et quelques giga de ram en plus)! Avec Linux ou un dérivé, on aurait une très bonne configuration pour pas très cher et la vente du pc s'accroitrait!

  • tyranausor
    tyranausor     

    Quel peste ces logiciels pré-installés sur nos ordi que nous achetons! En plus de ne servir à rien, ils nous sont imposés dans le but de nous inciter à les acheter alors qu'il existe des remplaçants moins cher voire gratuits. De plus, si Windows nous est plus imposé, on payera un nouvel ordi moins cher et la concurrence se jouera! Dommage qu'une plainte contre Microsoft n'est pas été déposé pour non-concurrence avec une peine de plusieurs milliards pour ne pas inciter tout partenaires à installer cet OS parmi les autres!

  • Hansi68
    Hansi68     

    @réponse

    Mais on s'en tape de la fronde des constructeurs : ce n'est pas a eux de fixer les regles du commerce !

    Le bien des consommateurs ? Parlons en justement : entre ceux qui ne veulent pas d'os impose a l'achat, ceux qui en veulent un, mais qui voudraient pouvoir choisir une version specifique, ceux qui se font refourguer une version de merde et jouent les cobayes, ceux qui ne savent pas qu'ils doivent graver leurs DVD de restauration, ceux qui le font, mais mal, ou dont le medium est HS au moment de la restauration, et ceux qui ne peuvent le faire et dont le disque dur est mort... Tout est fait pour faire repasser le quidam a la caisse !

    Et que dire de tous les softs imposes a l'achat qui ralentissent la machine en la polluant, de ces versions valables 2 mois, histoire de bien rendre les debutants dependants, de l'absence totale d'information concurrente en magasin due aux marges arrieres et aux certifications revendeurs. C'est tout le circuit de vente qui est completement corrompu depuis 20 ans !

    Quand a plaindre le legislateur... Et quoi encore ! C'est lui qui a foutu la merde en octroyant un passe droit a un acteur donne - a lui de corriger le tir !

    Les fabricants n'ont pas a refuser le support materiel a ceux qui ont fait un choix logiciel distinct. La encore, quelques coups de batons sur les doigts devraient rapidement le leur faire comprendre. Mieux encore : il suffit de les forcer a publier les codes sources de leurs drivers ! Ca mettra tout le monde sur un pied d'egalite, et puis, ca fait 20 ans que les Linuxiens "paient" les drivers des windowsiens - il est temps que la plaisanterie cesse.

    Quand a prendre des solutions moins extreme, on sait ou ca mene. LA VENTE LIEE EST UN CANCER ! Le L122-1 n'a pas ete cree pour rien - sauf qu'on a de nouveau legifere pour ensuite jouer les autruches ! Il y a 20 ans, quand il n'y avait pas de concurrence, le legislateur a surement pense que la meilleure maniere de faire rentrer l'informatique dans les foyers etait de passer par une multinationale. Le probleme, c'est qu'il n'a jamais eu les corones de reprendre la main et de faire cesser ce qui est devenu un veritable racket !

    Il faut une mesure forte sinon on n'en sortira pas.

  • Lennart
    Lennart     

    que Apple n'offre rien, car te vendre un PC en alu 3 fois le prix d'un PC ordinaire compense largement le cout de OSX et iLife.

  • enkormoi
    enkormoi     

    @hansi

    > Sauf si elles le sont toutes et que ca devient la norme de facto.

    Essayer d'imposer (immédiatemment) des machines nues va rencontrer une telle fronde des constructeurs
    qu'au final ceux-ci vont réussir à faire valoir que ce n'est pas pour le bien des consommateurs
    (c'est difficile pour un utilisateurlambda, la machine n'est pas immédiatement utilisable ou bien il faut une double logistique...)

    ce qui mettra le législateur dans une position difficile : affrontement ou reculade ?
    Quand je vois le pusillanisme des politiques qui se prétend(ai)ent anti vente liée, il y a toutes les chances qu'au final ce soit la reculade.

    Et on revient à la situation actuelle ou il faut batailler pour se faire rembourser son Windows.

    > Tout ce qui tend a orienter le choix du consommateur est a proscrire, tout simplement !

    Même si tu imposes les machines nues, le choix du consommateur sera toujours orienté. Les constructeurs vont continuer à assurer le support
    hard+os pour Windows hard+soft et pour les autres ben débrouillez-vous.

    > Que des avantages.

    Sauf si ça ne se fait pas. Et ça ne se fera pas c'est trop radical (pour l'instant)

    Je pense qu'il faut passer (d'abord) par une solution moins extreme qui ne bouscule pas beaucoup les chaines logistiques et un peu les mentalités.

    Plutôt un petit pas dans la bonne direction maintenant qu'un grand pas qui ne viendra jamais (voire qui repartirait en arrière)

  • Hansi68
    Hansi68     

    "Pas assez vendeur les machines nues."

    Sauf si elles le sont toutes et que ca devient la norme de facto.

    Quand a votre proposition, c'est non. Tout ce qui tend a orienter le choix du consommateur est a proscrire, tout simplement !

    Il n'y a aucune raison d'accepter un preload d'os quel qu'il soit. Je n'ai a nettoyer les partitions presentes si je decide d'installer un os tiers ! Le disque est sense etre vierge, pour tout le monde !

    En plus, c'est simple et didactique de fournir un DVD d'installation au client. Et ca empechera en outre que celui ci oublie de graver ses DVD de restauration... ;)

    Que des avantages.

Lire la suite des opinions (41)

Votre réponse
Postez un commentaire