En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L’antivirus de Microsoft victime d’une faille de sécurité

L’antivirus de Microsoft victime d’une faille de sécurité
 

EN BREF. Les utilisateurs de Microsoft Security Essentials sont invités à mettre à jour leur antivirus. L'éditeur insiste un peu plus qu'à l'habitude sur cette nécessité alors qu'il a découvert une faille de sécurité...

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • dzav
    dzav     

    cela m étonne même pas c sa d avoir un antivirus gratuit !! vaux mieux payé 30e/ans faux prendre antivir ou Kaspersky c les meilleur

  • lol62558226
    lol62558226     

    alors il sonts ou la ce qui critiquer la nouvelle version avast et qui préférer l'antivirus micro grotte

    laisser moi rire lol lol

  • Pierre-Henry
    Pierre-Henry     

    Dommge que ton super correcteur orthographique n'intègre pas la syntaxe de la langue Française !

  • eriic34
    eriic34     

    au lieu d'engraisser ses actionnaires, il devrait mettre plus de moyen s'il veut arriver à bout. Parce que mettre un second antivirus pour surveiller le sien MS peut jeter son windows à la poubelle. Sur youtube on peut voir des tests sur la rapidité d'un OS Ubuntu et Seven sur le démarrage et l'arrêt de la machine Ubuntu est largement en tête. MS n'a pas de chance les virus ciblent encore son OS et cela ne vas pas s'arranger.

  • myriambmol
    myriambmol     

    moi j'ai prit antis virus microssoft et état contente mais il falait un autre antis virus pour soutenir car celui que j'ai eut était virulent plus d'un an avent qu'il parte pire qu'un cheval de troie il ne faut pas critiquer microsoft il a vut qu'il y a un probleme et va voir comment réglé ce probleme je ne dit pas l'autre antis virus que j'avait la il était nul j'ai pris avast pour soutenir microsoft car seul il ne pouvait s'en sortir avec ce probleme que javais et maintenant peut aller sur facebook et y restée moi je suis pour microsoft il fait son possible et lui faut une aide c'est tout

  • quarantined
    quarantined     

    Avec la mode actuel de joue sur internet les Linuxuen jouent aussi !

  • la logique d'etre bebette!
    la logique d'etre bebette!     

    une faille a un antivirus ou la elle est pas mal mdr.
    en somme cet antivirus c'est pour faire jolie .ptdr..

  • bozox
    bozox     

    Par exemple, toi, tu as vraiment besoin d'un correcteur orthographique, et bien ça existe sous Linux (et c'est même livré avec contrairement à d'autres systèmes bien connus)

  • eriic34
    eriic34     

    simple utilisateur gnu/linux je me sens pas concerné par ce support MAC et LDM et beaucoup sont dans mon cas.

    Si on revient à l'antivirus de MS qui est censé équipé tout le monde, j'ai bien peur que vous n'êtes pas encore prêt à installer son antivirus, en attendant continuons de payer un antivirus dans nos entreprises et chez certains utilisateurs, l'économie nationale à besoin de vous.

  • bayqiamquanqua
    bayqiamquanqua     

    Vulnérabilité du noyau Linux

    voir doccument certa en pdf :

    http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2011-ACT-008.pdf





    Cette semaine, deux CVE relatifs à des vulnérabilités dans le noyau Linux ont été publiés : CVE-2011-
    1011 et CVE-2011-1012. Le premier concerne une vulnérabilité liée au support des partitions de type MAC que
    l'on trouve de façon très classique avec les systèmes de type Mac OS X. Un utilisateur malintentionné peut
    causer un arrêt inopiné du système par le biais de l'insertion d'un support de données (disque du ou une clef
    USB) présentant une table de partitions MAC particulière. La seconde vulnérabilité, quant à elle, est relative au
    support des partitions de type Microsoft Logical Volume Manager (LDM) et permet à un utilisateur
    malintentionné de provoquer un arrêt inopiné du système, ou bien encore d'élever ses privilèges (accès au système
    sans authentification) en insérant sur la machine vulnérable un support de données présentant une table de partitions
    LDM particulière.
    Recommandation :
    En attendant que des correctifs soient proposés dans les noyaux des distributions GNU/Linux ou dans les
    sources du noyau standard (http://kernel.org), il est recommandé de ne pas insérer de support amovible
    utilisant ces types de partionnement. Il est aussi possible de recompiler les sources pour obtenir un noyau ne
    disposant pas du support pour ces partionnements.
    2
    linux plus grave c'est le noyau qui est atteint :mdr:

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire