En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Julien Dourgnon (UFC-Que Choisir) : ' La facturation à la seconde est indispensable pour maîtriser sa consommation. Mais les conditions posées par les opérateurs, elles, sont contestables. '

Julien Dourgnon (UFC-Que Choisir) : ' La facturation à la seconde est indispensable pour maîtriser sa consommation. Mais les conditions posées par les opérateurs, elles, sont
		  contestables. '
 

Face à l'opacité des pratiques des opérateurs, l'UFC (Union fédérale des consommateurs)-Que Choisir se mobilise pour défendre les utilisateurs. La tarification à la seconde, obtenue après un dur combat, s'est ainsi vue assujettie à des conditions et à des options qui obscurcissent ce mode de facturation. Les services multimédias, SMS et autres MMS, sont source de nombreuses dérives. Sans même parler des politiques tarifaires, souvent trop proches, des opérateurs.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire