En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

John Perry Barlow (EFF) : ' Le peer-to-peer n'est pas responsable de la crise du marché du disque '

John Perry Barlow (EFF) :
			' Le peer-to-peer n'est pas responsable de la crise du marché du disque '
 

Le cofondateur de l'EFF (Electronic Frontier Foundation) et parolier du groupe mythique Grateful Dead se pose en défenseur de la liberté d'expression, et combat sans relâche les tentatives de l'industrie du disque de contrôler la diffusion de musique sur Internet.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • claudine_
    claudine_     

    dans les années 80 on nous a fait le même coup avec les magnétoscopes on nous a donc fait payé une redevance pour copie !je suis entièrement d'accord avec vous quand à la découverte d'autre type de musique j'ai eu pour ma part fait de formidable découverte et ne tarderait pas à acheter ces nouveautés

  • Philem
    Philem     

    Si plus personne ne télécharge mais peu de gens achètent, ca ne sert en rien aux majors. Il vaut mieux un monde ou l'on télécharge beaucoup mais ou l'on achète également beaucoup. Donc, pour que les majors se tirent de leur "crise", une seule solution : donner envie d'acheter, offrir un réel plus à l'acheteur...et aussi rendre le prix du CD non prohibitif !

    Chasser la copie ne sert à rien si on ne fait pas acheter les gens !

  • julien_
    julien_     

    En download légal un CD revient à presque 100FF, alors que les majors économisent sur la distribution, le support, la main d-oeuvre... On est des vaches à lait!!

  • cyril_
    cyril_     

    Je crois que pour la plus part, nous sommes d'accord sur le fait que l'on nous prend vraiment pour des C... et des vaches à lait avec de tels prix pour les CD et les DVD, et par extension des places de cinema ou de concert. L'industrie de l'audio-vidéo a un réel problème de perception, ou devrais-je dire d'aveuglement, si elle n'a pas compris 2 choses majeurs
    1- en ramenant les prix à un niveau acceptable CD à 7-8?; DVD à 12-13?; place de ciné à 4?; concert à 16?, elle récupèrera ses vrais consommateurs qui préfèreront être dans la légalité et rémunérer leurs artistes préférés (plutôt que se sentir "enflés" d'avoir acheter un album à 19? où il y a 3 chansons de potable...(et je ne parle pas de la soupe que l'on nous sert tout les jours !) et là je dis bravo aux sites comme MAGNATUNE !
    2- les systèmes de protections ont toujours sautés et ça continuera, alors plutôt que de dépenser autant d'argent et d'énergie dans cette lutte perdue d'avance, mieux vaut consacrer à la baisse des prix et la lutte contre les faussaires.

  • Totof_
    Totof_     

    Pour ma part, depuis le P2P et le mp3 je n'achète plus de CD, je trouve tout sur le net. Et il faut bien le dire, j'ai un peu mauvaise conscience, car c'est du vol. D'un autre côté, le prix des CD est prohibitif. Le juste milieu ? A mon avis des CD beaucoup moins chers (pas plus de 6 euros), et donc une nécessaire adaptation de l'industrie du disque, si elle veut survivre. Car les protections informatiques seront toujours contournées.

  • DS_
    DS_     

    Tant que les consos de base comme nous,ne réusssiront pas à s'entendre pour boycotter les achats de cd,les prix ne baisseront pas.
    La solution du problème est dans l'hypothèse,donc UNISSONS NOS VOIX !

    Les taxes sur les cd vierges d'un coté,la TVA de l'autre,et bientôt leurs logiciels qui nous tiendrons captifs ,alors là vive le MP3 (ou autre) sur Internet car ce sera notre dernier espace de Liberté.Profitons - en!
    à +

  • Aaron Williams
    Aaron Williams     

    Depuis que tout ca c'est amplifié (cad depuis a peu pres 6 mois), c'est simple, je n'achete plus ni CD ni videos.

    120F pour 1 CD et 200F pour 1 DVD faut pas abuser non plus ...

    Ce que je ne comprend pas, c'est qu'en Australie un CD coute à peine 50F, et un DVD pas plus de 120F ...

    Le jour ou en France on arrivera à des prix approchant, ou le jour ou nos amis des majors se décideront à chasser le bon gibier, la je recommencerais à en acheter.

    Et si beaucoup de gens pensent comme moi, tout ce qu'il vont reussir à faire en continuant comme ca, c'est le contraire de ce qu'ils recherchent.

    Des fois je me demande comment des gens supposément intelligents (puisqu'a la tete de multinationnales) peuvent etre aussi betes ...

  • Aaron Williams
    Aaron Williams     

    Le probleme c'est pas les utilisateurs de kazaa, mais plutot ceux à cause de qui 80% des CD vendus EN MAGASIN en asie sont des faux ...

    Pour ce qui est de la france, je crois qu'on estime le taux de CD contrefais vendu (encore une fois) en magasin, légalement, à 30%.

    Je sais pas si vous vous rendez compte, ca veut dire que les bénéfices d'1 tiers des CD vendus ne vont pas aux majors mais aux contrefacteurs, la plupart d'origine asiatique ou d'europe de l'est.

    Et ca c'est seulement pour la France! En asie le taux est de 75% je crois!

    Si les majors faisaient autant d'effort pour arreter ces gens que pour essayer de nous faire chier (faut dire ce qui est..), je pense que leurs bénéfices remonteraient bien vite et qu'ils ne viendraient plus nous chercher des poux par ce qu'on a téléchargé 3 morceaux sur Kazaa...

  • msolaire
    msolaire     

    Pour ma part je crois qu'on nepeut pas avoir le beurre (taxe sur les supports vierges par ex.), l'argent du beurre (des cd x fois trop chers en valeur absolue) et le reste (soumettre le consommateur au dictat d'une bande de faux découvreurs de talents).

    Personnellement, plus les majors jouent les gros bras (et petite cervelle ?), moins j'achéte de CD :-) Si les contraintes augmentent pour le conso final que je suis : je cesserai totalement d'en acheter !

  • Paul_
    Paul_     

    il y a en france plus de 200.000 informaticiens.
    y aurait t'il plus de musiciens ?
    et l'industrie informatique et des jeux me semblent plus importantes que celle du disque.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire