En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Jean Vincent (Adami) : ' Les dispositifs anticopie sont illégaux '

Jean Vincent (Adami) :
			' Les dispositifs anticopie sont illégaux '
 

Alors que l'industrie musicale et les auteurs veulent imposer les dispositifs anticopie sur les CD, les représentants des artistes interprètes s'élèvent contre cette décision. Jean Vincent, directeur des affaires juridiques de l'Adami1 et membre du CSPLA2, s'explique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Jean-Marc Poggi
    Jean-Marc Poggi     

    Cela fait plus de 30 ans que j'adore la musique.
    Sauf à acheter ce que je connais, il m'est
    impossible d'écouter la grande majorité des CD.
    Je peux louer une vidéo, parcourir un livre, mais
    un CD .... En 30 ans, j'ai entendu des centaines,
    des milliers de fois des musiques sur les radio.
    J'aurai voulu les acheter, mais impossible, ou
    presque, de savoir les titres et les auteurs. Rien
    que sur FIP, à l'époque, je désirai acheter au
    moins 2 albums par jour. Je ne connais pas le
    nom des albums, et de toutes manieres, ce type
    de radio n'existe plus. Sans compter que, trés
    souvent, lorsqu'enfin j'achetais, ou j'achete un
    album, plus de la moitié des morceaux ne sont
    que du remplissage, et que la qualité
    d'enregistrement est trés nettement baclée.
    Alors Messieurs les Éditeurs, vous me parlez de
    crise? Ce serait la copie illègale qui ferait fondre
    les ventes? Vous me faites réellement rigoler!
    C'est à croire que le client ne compte
    absolument pas, tout simplement. Rien qu'avec
    moi, vous avez sans doute perdu, et vous perdez,
    la vente de centaines, de milliers d'albums.
    Aujourd'hui encore, au moins 1 fois sur 2,
    j'achète presque au hasard, et donc trés peu
    d'albums. Car qui achete au hasard, au tarif ou
    sont les CD? Alors que les DVD, que je peux
    tester au video-club, j'en achete beaucoup plus.
    Idem pour les livres. Commencez par vous
    interesser au client, au vrai, sans le faire
    racketter par des taxes au nom du piratage.
    Faites votre travail, aimez le client, et celui-ci,
    donc moi-meme entre autres, achetera. Dans le
    cas contraire, bravo, vous tuez la poule aux oeufs
    d'or. Sans compter que vos dispositifs anti-copie
    me font aussi rigoler: je fréquente par mon
    métier beaucoup de "jeunes": tous savent
    comment, en quelques secondes, les
    contourner: Finalement, comme d'habitude, vous
    ne génez que les personnes honnetes, et vous
    perdez des fortunes à trop vouloir vous défendre
    tout en vous "foutant" totalement de vos clients.

  • billy02
    billy02     

    c kler que le cd a 7,50 euro et le dvd a 15 euros, je ne m'occupe plus des copies, sa ne vaudrais plus le coup...actuellement si je me tourne vers les copies, c que je veux rester dans l'actualité musicale et cinematographique sans me ruiner. je suis au chomage, donc g des revenus tres limité, mais je suis pas mort pour autant, je veux pouvoir ecouter le cd que je veux et voir le dernier film sorti...la copie est donc une solution, même si elle n'est pas tres tres légale...
    et puis c pas la peine de s'inquièter de trop pour leurs histoires de protections y'aura toujours un petit malin pour trouver une parade...et une fois mis en ligne, y'a plus qu'a se servir lol

  • cpukiller
    cpukiller     

    %Je pense ke lesmaisons d'editions sont en train de se couler elle memes avec leur soit disant syusteme de protection numerique car le consommateur moyen ne va plus acheter de cd en sachant qu'il ne va pas pouvoir copier son cd pour le poste de la voiture donc po d'achat .
    Pour mon avis perso je trouve ca navrant cette reduction de nos libertes individuelles et quand s'arretera l'invasion de notre vie privee par l'etat zet les multinationales ??? .

    Ps une protection ne resiste pas plus de 10 mn avant quelle ne soit casse .

    PPs boycottons les majors americaines

  • greg_
    greg_     

    un artiste a besoin de ses droits d'auteur pour vivre
    on en revient toujours a la meme chose !!!
    Tout ca nous vient de la folie de l'argent d'en vouloir toujours et toujours plus..... Ce qui provoquera une destruction massive de tout etre sur terre sauf si je deviens riche :ppp
    bah oui c'est comme ca pourquoi un pdg gagne plus qu'un simple ouvrier ? pourquoi jacques gagne t il plus que nous et a le droit de dire on fait ou pas la guerre?

    des questions qui resteront sans reponses.....
    Le seul probleme c'est que si l'on continue a marcher dans ce systeme on va droit a la morgue tjrs le meme cursus...
    bon il se fait tard et puis on peux en discuter des heures et des heures !!!

  • christophe_
    christophe_     

    Je suis d'accord avec ce commentaire. Il est vrai que les prix pour un Cd ou un DVD sont completement exaggeres.
    Pour ma part, je n'ai presque jamais achete un Cd au prix fort (a part pour faire un cadeau), mais je les prenais en occase. Pour les Dvds, c'est la meme chose, j'achete soit d'occase soit quand un magasin fait des promos.
    Et si je veux quelque chose de recent et je ne peux pas l'acquerir a un prix honnete, on le trouvera sur Internet. Voila pourquoi il existe le piratage et qu'il est etendu et va s'intensifier.
    J'entends les maisons de disques se lamenter sur leur profit, mais selon moi, l'annee 2002 niveau musique n'a pas ete tres riche en nouveaute (sur la musique que j'ecoute: rock-pop-hard). C'est toujours facile de condamner Internet, mais les maisons de disque pourrait faire des efforts pour innover et presenter de nouveaux groupes.
    Pour les Dvds aussi, je vois des vieux films remis a jour (Les tontons flingueurs, Grease, ET, etc) a des prix EXORBITANTS, quand on sait qu'ils passeront tres prochainement a la teloche.

    Pour etre honnete, je suis meme surpris avec ce genre de politique de prix qu'il n'y est pas plus de piratage informatique car je suis toujours surpris par le nombre de client a la FNAC par-exemple. C'est toujours plein. Je pense que ces societes devraient deja s'estimer heureux que la situation est comme elle est.
    Donc au lieu de se lamenter, les societes de la musique et du film devraient revoir leur prix a la baisse, et se remettre en question sur la qualite de leurs produits et justifier un prix elever.
    En bref, Cd 7.5 euros et DvD max 15 euros.

  • MADDELEIN
    MADDELEIN     

    L'apparition des CD a augmenté de 25% le prix d'un album depuis sa création en 1987. Il se passe la même chose avec le DVD depuis 1 an : un DVD coûte aujourd'hui près de 30 Euros contre 15 Euros il y a à peine 1 an. Les acheteurs sont pénalisés à 3 titres : une augmentation injustifiée des supports numériques (car ils coûtent moins chers à fabriquer qu'un vinyle ou une K7 VHS, une taxe sur les CD ROM vierges qui est totalement illégale, et une baisse de moitié prix de certains CD que l'on trouve à 7.5 Euros dans les bacs après 1 année de vente, autrement dit mieux vaut attendre 1 an que les 1ers acheteurs payent le prix fort...

    Personne ne s'est insurgé des augmentations conjointes des distributeurs, des maisons de disques, de l'Etat depuis 16 ans ! Mais aujourd'hui la menace des copies parfaites en numérique risque de réduire les profits totalement unilatéraux...alors que le consommateur est pris pour une vache à lait et ne bénéficie jamais de baisse de tarifs.

    ALors le piratage va continuer à s'emplifier : plus on instaurera de taxes, de système anticopie plus on dégoutera l'acheteur et on favorisera les copies : c'est un cercle vicieux.

    Que les maisons de disques arrêtent de pleurnicher sur leur manque à gagner dans les années à venir, ils sont à l'origine de leur propres pirates comme ils aiment les appeler : TOUS LES CD A 7.5 EUROS ET DVD à 15 EUROS voilà la solution à la limitation des copies.

  • Jean Vincent
    Jean Vincent     

    quelles opinions sur cet interviews

Votre réponse
Postez un commentaire