En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Jamendo fête son millième album de ' musique libre '

Le site de musique gratuite gagne en notoriété et revendique désormais 240 000 téléchargements par mois.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Florent V.
    Florent V.     

    Le problème, c'est que tu poses la question de la viabilité en référence directe avec le modèle économique du coeur du marché de la musique (majors et labels de droit privé).

    Je peux te dire qu'à l'heure actuelle, pratiquement aucun des artistes diffusés sur Jamendo ne touche ne serait-ce que le SMIC de leur activité musicale. Et pour certains, ça n'a pas grand chose à voir avec le talent (d'ailleurs, le talent n'étant pas définissable, je suis d'avis que le talent n'existe pas, ou alors il ne s'agit que de transcrire un sentiment subjectif et personnel? on prend l'émotion que l'on ressent, et on la projette sur la personne de l'artiste que l'on dira alors "talentueux").

    Pourquoi le modèle de Jamendo est-il viable ? Le fait qu'il y ait 1000 albums sur ce site est une preuve de viabilité. Mais tout dépend de la définition du terme "viable". Les artistes qui publient sur Jamendo ont presque toujours une source de revenus autre que leur production musicale. L'argent qu'il leur arrive de toucher, via les donations ou peut-être certains concerts, ne couvre même pas forcément leurs frais pour l'enregistrement de l'album. Malgré tout, ils mettent leur album sur Jamendo ou ailleurs, sur Musique-Libre.org par exemple. Tout simplement parce que pour eux la viabilité, c'est de pouvoir diffuser leur musique gratuitement (c'est à dire, sans que ça ne leur coûte).

    Ces pratiques sont rendues possibles par la baisse énorme du coup de production des albums (pour faire une maquette pourave, il fallait pas mal d'argent il y a encore une dizaine d'années? aujourd'hui, on peut faire une maquette élaborée voire un album de qualité professionnelle grâce aux copains qui ont un home studio.

    Il faut savoir que si l'on veut vraiment vivre de sa musique, se produire sur scène, sortir des albums et les vendres suffisamment (milliers d'exemplaires) pour gagner sa vie? eh bien le prix d'entrée est assez élevé. Ce prix d'entrée, c'est le fait de s'adjoindre les services d'une agence de communication spécialisée en promotion des artistes et des produits artistiques. Ce qu'on appelle généralement une maison de disques.

    Et les maisons de disques ne publient pas la "meilleure" musique. Elles publient la musique qui sera rentable, soit auprès du grand public, soit auprès de marchés de niche.

    Donc oui, le modèle de la musique libre ou musique en libre diffusion est viable, car il y a des musiciens passionnés qui composent et enregistrent et diffusent leur musique pour le plaisir de composer, enregistrer et diffuser leur musique.

    Mais je doute que ce modèle puisse un jour permettre à un artiste de vivre de sa musique, sans passer par la case "boîte de com pour artiste".
    Je ne pense pas d'ailleurs que ce constat soit celui d'une situation honteuse ou inacceptable. Ça me semble assez logique de devoir faire appel à des professionnels du marché de la musique pour vivre des dividendes du marché de la musique.

  • Sexmaster
    Sexmaster     

    Puisque les majors et autres fnac ne viennent pas piocher 90 % du revenu.

  • lgene
    lgene     

    mais je reste quelque peu sceptique. la solution pour respecter les droits d'auteur est assez maline mais j'ai du mal à comprendre la viabilité du système.
    Les dons ? Pourquoi pas.
    Les annonces google ? bien mais pas top quand on clique sur l'une d'elles qui renvoie sur...virginmega.fr !

    le temps donnera peut-être raison à jamendo... je leur souhaite sincerement!

  • bipdan
    bipdan     

    Ca fait un petit moment que j'en parle autour de moi.

    Voici enfin la preuve qu'artistique et gratuité de téléchargement peuvent s'entendre. Signalons que l'on peut faire des dons sur le site. On approche ici d'un nouveau modèle économique qui pourrait bien faire plier les majors (ou casser dixit La Fontaine).

    Un petit groupe comprendra très vite la visibilité que peux lui amener jamendo, sans forcément y mettre toute son oeuvre. De plus je pense que tout les petits groupes qui font de la qualité n'aspire pas qu'a la célébrité financière mais éprouvent un grand bonheur (au moins dans un premier temps)à etre diffusé.


    Alors allez-y, faites passer le mot, diffusez, téléchargez, donnez et montrez a tous que l'esprit de la musique n'est pas ce que univers-sale veut nous faire croire.

Votre réponse
Postez un commentaire